FLASHS

Pros

Renversant !

Publié le 19/05/2010 17:55

Giro # 11. Evgeni Petrov gagne l'étape de L'Aquila, Richie Porte prend possession du Maillot Rose de leader et Carlos Sastre refait son retard sur les meilleurs. Déroutant.

Evgeni Petrov conclut victorieusement une folle journée de courseEvgeni Petrov conclut victorieusement une folle journée de course | © SirottiEn choisissant de rendre visite à L'Aquila, cette cité des Abruzzes tragiquement connue depuis le tremblement de terre qui a ravagé ce coin de l'Italie il y a treize mois, faisant 308 morts et des dizaines de milliers de sinistrés, les organisateurs du Tour d'Italie n'auraient jamais pu imaginer la tournure que prendrait leur course. Pour rallier L'Aquila au départ de Lucera, dans les Pouilles, pas moins de 262 kilomètres étaient nécessaires, par-delà les voies escarpées des Apennins. Le Maillot Rose en personne y voyait là le profil d'une grande classique de printemps. Or une classique inscrite en plein cœur d'une course par étapes de trois semaines devait faire des dégâts. On s'attendait à quelques modifications au général, osons même quelques bouleversements, or c'est bien un séisme, au sens littéraire, dont il aura été question.

Mieux valait profiter du calme annonciateur de la tempête hier car les chosess sérieuses ne vont pas tarder à reprendre aujourd'hui, et cette étape marathon va s'apparenter à une vraie galère pour des coureurs soumis à rude épreuve de bonne heure. Pour compliquer le tout, la pluie, quasiment présente tous les jours depuis le départ d'Amsterdam, fait sa réapparition. La voûte grise qui plane au-dessus des têtes n'annonce rien de bon, et à cela s'ajoutent des températures frisquettes qui contraindront les coureurs à concourir toute la journée sous les imperméables et les vêtements chauds. Le peloton en perd ses couleurs traditionnelles et dans cette étrange confusion des genres,  il ne va pas tarder à en perdre également ses repères. La faute à une échappée – peut-on vraiment parler d'échappée ? – au sein de laquelle embarquent cinquante-six concurrents après seulement 20 kilomètres d'une course rapide.

Carlos Sastre est le grand bénéficiaire du jourCarlos Sastre est le grand bénéficiaire du jour | © SirottiA plus de 240 kilomètres du but, un fragment de peloton s'est donc disloqué à l'avant de la course. Il ne comprend pas les favoris les mieux placés au classement général mais compte néanmoins dans ses rangs des coureurs dangereux. L'Australien Richie Porte (Team Saxo Bank), 6ème à 2'26" au classement général et porteur du Maillot Blanc de meilleur jeune, est le mieux placé de tous. Avec lui on retrouve également Bradley Wiggins (Team Sky), David Millar (Garmin-Transitions), Dominico Pozzovivo (Colnago-CSF Inox), les Français Jérôme Pineau (Quick Step), Arnold Jeannesson (Caisse d'Epargne), Julien Fouchard, David Moncoutié (Cofidis), Hubert Dupont (Ag2r La Mondiale), Damien Gaudin, Thomas Voeckler (Bbox Bouygues Telecom) et surtout l'Espagnol Carlos Sastre (Cervélo TestTeam), malheureux jusqu'ici.

Et voilà désormais Carlos Sastre en tête des favoris !

Ayant multiplié les incidents en tous genres (chutes, crevaisons, bordures...), Carlos Sastre semble avoir perdu toute chance de bien figurer dans ce Tour d'Italie dans lequel il est repoussé à près de dix minutes des meilleurs au classement général. Et pourtant, c'est un invraisemblable retournement de situation qui va s'écrire à travers un paysage de désolation qui témoigne de la violence du séisme qui a pu ébranler les Abruzzes il y a treize mois. Si loin de l'arrivée, le peloton ne semble pas prendre la mesure du danger présenté par un tel groupe de tête. On assiste à une course à deux vitesses qui permet au peloton de tête de s'octroyer rapidement un avantage substantiel : près de vingt minutes d'avance. Pendant ce temps, Alexandre Vinokourov (Astana) et Cadel Evans (BMC Racing Team) perdent chacun deux équipiers, épuisés par un début de Giro laborieux, et contraints à l'abandon. La poursuite s'annonce mal engagée.

Richie Porte improbable nouveau Maillot RoseRichie Porte improbable nouveau Maillot Rose | © SirottiD'ailleurs, les routes accidentées des Apennins font bientôt céder les moins aguerris, comme le font de coutume les grands cols. Le peloton des favoris se retrouve limité à une trentaine de garçons... sauf que cette fois les voilà précédés par un peloton plus conséquent quelques douze minutes en aval. La poursuite s'organise et chacun des favoris doit mettre la main à la pâte, à commencer par un Alexandre Vinokourov en Rose et jaune dont le visage sur lequel perlent gouttes de pluie et de sueur trahit la détresse. Ses équipiers ne sont plus assez nombreux, Cadel Evans et Ivan Basso (Liquigas-Doimo) ne sont pas mieux armés. Les dents serrées, Vino est en train de perdre son Maillot Rose. Impuissant et incapable de reprendre la moindre minute à ses multiples devanciers dans la seconde partie de la course.

A 25 ans, Richie Porte, dont on ignore encore le réel potentiel, s'en va conquérir de manière inattendue le Maillot Rose de leader. Pour la victoire d'étape, les attaques fusent dans le final. Linus Gerdemann (Team Milram) parvient à se dégager mais il est rejoint dans les derniers hectomètres par le Russe Evgeni Petrov (Team Katusha), qui s'adjuge une étape démente. Le peloton des favoris rejoint la ligne d'arrivée avec un retard insurmontable de 12'45", demeuré fixe durant les 50 derniers kilomètres. Et c'est un classement général sens dessus dessous qui se dessine au terme de cette étape incroyable, qui permet à bien des coureurs de revenir dans la course au classement général. Vis-à-vis des grands favoris, Carlos Sastre réalise la meilleure opération. Contre toute attente, le voilà désormais en tête des favoris (bien qu'encore 8ème à 7'09" du Maillot Rose), avec plusieurs minutes d'avantage sur Vino, Evans, Basso et les autres !

Demain jeudi, la douzième étape se disputera entre Cita Sant'Angelo et Porto Recanati (206 km).
Toutes les photos du Giro.

Classement 11ème étape :

1. Evgeni Petrov (RUS, Team Katusha) les 262 km en 6h28'29"
2. Dario Cataldo (ITA, Quick Step) à 5 sec.
3. Carlos Sastre (ESP, Cervélo TestTeam) m.t.
4. Bradley Wiggins (GBR, Team Sky) à 7 sec.
5. Alexander Efimkin (RUS, Ag2r La Mondiale) m.t.
6. Linus Gerdemann (ALL, Team Milram) m.t.
7. Jérôme Pineau (FRA, Quick Step) m.t.
8. David Arroyo (ESP, Caisse d'Epargne) m.t.
9. Xavier Tondo (ESP, Cervélo TestTeam) m.t.
10. Jan Bakelandts (BEL, Omega Pharma-Lotto) m.t.
Classement complet

Classement général :

1. Richie Porte (AUS, Team Saxo Bank) en 45h30'16"
2. David Arroyo (ESP, Caisse d'Epargne) à 1'42"
3. Robert Kiserlovski (CRO, Liquigas-Doimo) à 1'56"
4. Xavier Tondo (ESP, Cervélo TestTeam) à 3'54"
5. Valerio Agnoli (ITA, Liquigas-Doimo) à 4'41"
6. Alexander Efimkin (RUS, Ag2r La Mondiale) à 5'16"
7. Linus Gerdemann (ALL, Team Milram) à 5'34"
8. Carlos Sastre (ESP, Cervélo TestTeam) à 7'09"
9. Laurent Didier (LUX, Team Saxo Bank) à 7'24"
10. Bradley Wiggins (GBR, Team Sky) à 8'14"

Classement par points :

1. Tyler Farrar (USA, Garmin-Transitions) 84 pt
2. Cadel Evans (AUS, BMC Racing Team) 52 pt
3. Jérôme Pineau (FRA, Quick Step) 48 pt
4. Matthew Goss (AUS, Team HTC-Columbia) 47 pt
5. Alexandre Vinokourov (KAZ, Astana) 47 pt
6. Robert Forster (ALL, Team Milram) 47 pt
7. Wouter Weylandt (BEL, Quick Step) 46 pt
8. Graeme Brown (AUS, Rabobank) 43 pt
9. Andre Greipel (ALL, Team HTC-Columbia) 41 pt
10. Bradley Wiggins (GBR, Team Sky) 39 pt

Classement de la montagne :

1. Matthew Lloyd (AUS, Omega Pharma-Lotto) 29 pt
2. Xavier Tondo (ESP, Cervélo TestTeam) 16 pt
3. Chris-Anker Sörensen (DAN, Team Saxo Bank) 15 pt
4. Jan Bakelandts (BEL, Omega Pharma-Lotto) 10 pt
5. Paul Voss (ALL, Team Milram) 10 pt
6. Simone Stortoni (ITA, Colnago-CSF Inox) 10 pt
7. Rubens Bertogliati (SUI, Androni Giocattoli) 8 pt
8. Domenico Pozzovivo (ITA, Colnago-CSF Inox) 6 pt
9. Alexandre Vinokourov (KAZ, Astana) 5 pt
10. Stefano Pirazzi (ITA, Colnago-CSF Inox) 5 pt

Classement des jeunes :

1. Richie Porte (AUS, Team Saxo Bank) en 45h30'16"
2. Robert Kiserlovski (CRO, Liquigas-Doimo) à 1'56"
3. Valerio Agnoli (ITA, Liquigas-Doimo) à 4'41"
4. Jan Bakelandts (BEL, Omega Pharma-Lotto) à 8'35"
5. Francis De Greef (BEL, Omega Pharma-Lotto) à 12'21"
6. Dario Cataldo (ITA, Quick Step) à 13'22"
7. Bauke Mollema (PBS, Rabobank) à 16'03"
8. Steven Kruijswijk (PBS, Rabobank) à 37'47"
9. Andrey Amador (CRC, Caisse d'Epargne) à 39'48"
10. Rigoberto Uran (COL, Caisse d'Epargne) à 44'32"

Classement par équipes :

1. Team Saxo Bank (DAN) en 135h24'13"
2. Liquigas-Doimo (ITA) à 6'42"
3. Omega Pharma-Lotto (BEL) à 13'31"
4. Rabobank (PBS) à 15'44"
5. Team Katusha (RUS) à 16'47"
6. Ag2r La Mondiale (FRA) à 19'09"
7. Team Sky (GBR) 21'40"
8. Acqua & Sapone (ITA) à 24'12"
9. Caisse d'Epargne (ESP) à 28'40"
10. Cervélo TestTeam (SUI) à 32'21"

EKOI 2

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 04 juillet 2020
vendredi 10 juillet 2020
dimanche 26 juillet 2020
dimanche 02 août 2020
samedi 08 août 2020
dimanche 09 août 2020
samedi 29 août 2020
vendredi 18 septembre 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES