FLASHS

Pros

Ricco, Vino, Basso...

Publié le 21/04/2010 17:40

Tour du Trentin # 2. Au sprint, Riccardo Ricco devance Alexandre Vinokourov, toujours leader du général, et Ivan Basso au terme d'une étape de montagne.

Riccardo Ricco vainqueur au Tour du TrentinRiccardo Ricco vainqueur au Tour du Trentin | © Tour du TrentinC'est une édition intense du Tour du Trentin à laquelle ont pris part les coureurs qui préparent actuellement le Tour d'Italie. Parmi eux figure Alexandre Vinokourov (Astana), qui a marqué les esprits hier en dominant le contre-la-montre d'ouverture sur la distance de 12,5 kilomètres. Le Kazakh renoue avec les grandes victoires et possède aujourd'hui le Maillot Fuchsia de leader, qu'il lui faut défendre dans une grande étape de montagne puisque la deuxième étape relie Dro à San Martino di Castrozza (172,5 km), par-delà une première ascension de 13,8 kilomètres à 7,6 % avant l'arrivée en altitude au terme d'une montée de 12,9 kilomètres d'ascension à 6,4 %. C'est une étape pour les grimpeurs, mais dans l'optique d'une autre grande étape de montagne, vendredi, les favoris vont se ménager dans une ascension passée à chasser.

Cette étape est en effet marquée initialement par une échappée d'une douzaine de coureurs qui sont Guillaume Bonnafond (Ag2r La Mondiale), Stefano Borchi (De Rosa-Stac Plastic), Donato Cannone et Luca Celli (Ceramica Flaminia), Pavel Brutt (Team Katusha), Kristjan Fajt (Adria Mobil), Mirco Lorenzetto (Lampre-Farnese Vini), Jacek Morajko (Mroz Active Jet), Jackson Rodriguez (Androni Giocattoli), Andreas Schillinger (Team Netapp), Mirko Selvaggi (Astana) et Matic Stgar (Vorarlberg-Corratec). Et sans que l'échappée ne parvienne à prendre une avance substantielle, l'écart étant contenu autour des six minutes et demie, elle résiste bien au retour de ses poursuivants. Pour ce qui est des éléments les plus forts en tout cas, comprenez Bonnafond, Brutt, Celli, Fajt et Rodriguez.

Même l'ascension finale vers San Martino di Castrozza entretient le suspense. Les hommes de tête, échappés depuis le matin, conservent un avantage certain sur le peloton tout au long de la montée. Ils ne seront finalement revus qu'à un kilomètre de l'arrivée par un paquet encore consistant, fort d'une vingtaine d'unités. Et contre toute attente, c'est au sprint entre ces hommes forts que se conclue l'étape de montagne. A l'aise en montagne et rapide au sprint, l'Italien Riccardo Ricco (Ceramica Flaminia) est le plus fort. Il remporte l'étape devant Alexandre Vinokourov et Ivan Basso (Liquigas-Doimo) qui, pour la petite histoire, étaient tous deux suspendus en même temps que lui pour des faits de dopage... Depuis son retour à la compétition il y a un mois, Riccardo Ricco en est déjà à son troisième succès. Il ne sera toutefois pas au Tour d'Italie en mai. Au classement général, Alexandre Vinokourov conserve la première place.

Demain jeudi, la troisième étape se disputera entre Fiera di Primiero et Trento (164 km).

Classement 2ème étape :

1. Riccardo Ricco (ITA, Ceramica Flaminia) les 172,5 km en 4h47'59"
2. Alexandre Vinokourov (KAZ, Astana) m.t.
3. Ivan Basso (ITA, Liquigas-Doimo) m.t.
4. José Serpa (COL, Androni Giocattoli) m.t.
5. Domenico Pozzovivo (ITA, Colango-CSF Inox) m.t.
6. Sergio Pardilla (ESP, Carmiooro-NGC) m.t.
7. Michele Scarponi (ITA, Androni Giocattoli) m.t.
8. Tadej Valjavec (SLO, Ag2r La Mondiale) à 6 sec.
9. Thomas Frei (SUI, BMC Racing Team) à 11 sec.
10. Robert Kiserlovski (CRO, Liquigas-Doimo) m.t.
Classement complet

Classement général :

1. Alexandre Vinokourov (KAZ, Astana) en 5h03'06"
2. Riccardo Ricco (ITA, Ceramica Flaminia) à 26 sec.
3. Michele Scarponi (ITA, Androni Giocattoli) à 29 sec.
4. Ivan Basso (ITA, Liquigas-Doimo) à 37 sec.
5. José Serpa (COL, Androni Giocattoli) à 38 sec.
6. Thomas Frei (SUI, BMC Racing Team) à 51 sec.
7. Evgeny Petrov (RUS, Team Katusha) à 55 sec.
8. Tadej Valjavec (SLO, Ag2r La Mondiale) à 1'06"
9. Robert Kiserlovski (CRO, Liquigas-Doimo) à 1'07"
10. Vladimir Miholjevic (CRO, Acqua & Sapone) à 1'10"