FLASHS

Pros

Schachmann, maître à domicile

Publié le 24/08/2018 18:35

Tour d’Allemagne #2 : L’Allemand Maximilian Schachmann a offert à la Quick-Step Floors son deuxième succès consécutif, en remportant la deuxième étape au sprint devant Matej Mohoric et Tom Dumoulin.

Maximilian Schachmann #1Maximilian Schachmann | © Sirotti

Il a lancé son sprint de loin, sans jamais se retourner. Mais à quelques hectomètres de la ligne, Nils Politt (Katusha) n’a pas pu résister à la flèche Maximilian Schachmann, qui, lancée à pleine vitesse dans sa roue, s’est ensuite déportée sur la droite pour filer vers la victoire. Sorti dans la dernière ascension de la journée, en compagnie de Tom Dumoulin (Team Sunweb), et rapidement rejoint par Matej Mohoric (Bahrain-Mérida) et Nils Politt, l’Allemand a remporté, à vingt-quatre ans, l’une des plus belles victoires de sa carrière, après un succès obtenu sur le dernier Giro, offrant au passage une deuxième victoire consécutive à son équipe. Un succès qui permet au Berlinois de s’emparer du maillot de leader, au détriment de son coéquipier Alvaro Hodeg (Quick-Step Floors), vainqueur de l’étape inaugurale.

En début de course, après seulement quinze kilomètres, une échappée de quatre coureurs s’est rapidement détachée, comptant jusqu’à cinq minutes d’avance sur le peloton. Mais à quarante-cinq kilomètres de l’arrivée, Patrick Haller (Heizomat Rad-Net), John Mandrysch (Dauner D&DQ-Akkon), Gaëtan Pons (Leopard Pro Cycling) et Etienne Van Empel (Roompot-Nederlandse Loterij) vont voir un groupe de contre revenir sur eux, dans l’ascension de Naurath. Un groupe composé notamment de quelques favoris, à l’image de Romain Bardet (AG2R La Mondiale) et de Tom Dumoulin (Team Sunweb). Au sommet de la dernière difficulté de la journée, ils ne sont plus que sept coureurs en tête. Mais à l’approche du sommet, sous l’impulsion de Dumoulin, Bardet ou encore Guillaume Martin (Wanty-Groupe Gobert), le peloton va rapidement exploser, laissant quatre hommes s’échapper, dans la descente, jusqu’à l’arrivée au sprint remportée par Maximilian Schachmann.

Samedi, la troisième étape, reliant Trier à Merzig (177 km) pourrait sourire à un baroudeur. Si aucunes grandes difficultés ne sont répertoriées, quelques petites bosses et côtes pourraient venir pimenter la course dans le final.

R.B.

Classement de la deuxième étape :

  1. Maximilian Schachmann (Quick-Step Floors) 4h50’36’’
  2. Matej Mohoric (Bahrain-Mérida) m.t.
  3. Tom Dumoulin (Team Sunweb) m.t.
  4. Nils Politt (Team Katusha) m.t.
  5. Reinardt Janse Van Rensburg (Team Dimension Data) +8’’
  6. Pieter Vanspeybrouck (Wanty-Groupe Gobert) m.t.
  7. Frederik Backaert (Wanty-Groupe Gobert) +10’’
  8. Damiano Caruso (BMC Racing Team) +12’’
  9. Christian Eiking Odd (Wanty-Groupe Gobert) m.t.
  10. Patrick Konrad (Bora-Hansgrohe) m.t.

Classement général à l’issue de la deuxième étape :

  1. Maximilian Schachmann (Quick-Step Floors) 8h25’34’’
  2. Matej Mohoric (Bahrain-Mérida) +4’’
  3. Tom Dumoulin (Team Sunweb) m.t.
  4. Nils Politt (Team Katusha) +10’’
  5. Reinardt Janse Van Rensburg (Team Dimension Data) +18’’
  6. Pieter Vanspeybrouck (Wanty-Groupe Gobert) m.t.
  7. Damiano Caruso (BMC Racing Team) +19’’
  8. Frederik Backaert (Wanty-Groupe Gobert) +20’’
  9. Romain Bardet (AG2R La Mondiale) +21’’
  10. Nick Van Der Lijke (Roompot-Nederlandse Loterij) +22’’