FLASHS

Pros

Tour d'Aragon — Maluchelli au terme d'une journée tumultueuse

Publié le 12/05/2018 19:10

Matteo Malucelli a remporté la deuxième étape du Tour d’Aragon après une étape mouvementée. L’Italien a réglé le sprint à vingt devant Enger et Aberasturi. L’Espagnol d’Euskadi Murias conserve son maillot de leader

matteo Maluchelli Tour Aragonmatteo Maluchelli Tour Aragon | © VA

Les coureurs s’attendaient à une étape plutôt tranquille ce samedi entre Huesca et Saragosse. Il n’en a rien été. Le peloton a couru à un rythme effréné sur les 194 kilomètres de course, avec une moyenne à plus de 42 kilomètres/heure. Il fallait avoir du coffre pour s’imposer ce samedi, sur le Tour d’Aragon. Et celui qui a eu le plus de ressource dans le sprint final était Matteo Malucelli (Androni Sidermec Bottecchia). L’Italien a été le plus rapide parmi les 20 rescapés du peloton. Sur la ligne, il a devancé Sondre Holst Enger (Israël Cycling Academy) et le leader Jon Aberasturi (Euskadi Murias). Le jeune sprinteur de la formation Androni a ainsi remporté sa troisième victoire de la saison. Troisième de l’étape, l’Espagnol Aberasturi a assuré le principal en restant à l’avant de la course dans les ultimes kilomètres et conserve son maillot jaune de leader avant l'ultime étape montagneuse de dimanche.  

Coup de bordure dans le final

Sur les coups de 13h45, Steven Lammertink (Vital Concept CC), Ricardo Garcia (Euskadi Fundacion), David Lozano (Novo Nordisk) et Alex Cano (Colportes Zeno Sello Rojo) ont pris les devants. Les quatre hommes ont bien collaboré mais le peloton n’a jamais laissé vraiment partir, l’écart ne dépassant jamais les deux minutes. Sous l’impulsion d’Euskadi Murias voulant défendre son maillot, le quatuor a très vite été repris, à plus de 35 kilomètres du terme de l’étape. La course s’est alors emballée dans les longues lignes droites de la région d'Aragon. Le vent a été l’un des principal acteur de cette deuxième étape. La Movistar a alors tenté plusieurs coups de bordures. La tactique des hommes d’Eusebio Unzué s’est avérée payante puisque de nombreux coureurs ont été distancé du groupe de tête. Mais les hommes en bleu n'ont pas réussi à conclure. Ils ont tenté de placer un homme à l'avant pour gagner devant les sprinteurs. Mais l’Israël Cycling Academy avait des hommes pour organiser la poursuite et lancer le sprint final. Mikhel Raim a mis sur orbite son sprinteur norvégien qui n’a pas réussi à conclure, devancé par Malucelli dans les 100 derniers mètres. 

-Léo Labica 

Classement de la deuxième étape :

1. Matteo Malucelli (ITA, Androni Sidermec Bottecchia) en 4h27’37’’
2. Sondre Holst Enger (NOR, Israël Cycling Academy) m.t.
3. Jon Aberasturi (ESP, Euskadi Murias) m.t.
4. Ersann Corbel (FRA, Vital Concept CC) m.t.
5. Brenton Jones (AUS, Delko Marseille KTM) m.t.

Classement général à l'issue de la deuxième étape :

1. Matteo Malucelli (ESP, Euskadi Murias) en 8h34’15’’
2. Carlos Barbero (ESP, Movistar) à 9sec.
3. Kevin Réza (FRA, Vital Concept CC) à 15sec.
4. Jaime Roson (ESP, Movistar) à 18sec.
5. Rein Taaramäe (EST, Direct Energie) m.t.

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 03 octobre 2021

VOIR TOUTES LES EPREUVES