FLASHS

Pros

Tour de France #10 — Wout Van Aert après une étape folle

Publié le 15/07/2019 17:48

Le jeune Belge Wout Van Aert (Jumbo Visma) s'impose de justesse devant l'Italien Elia Viviani (Deceuninck Quick Step) après une fin d'étape rythmée par le vent. Présent dans le premier groupe, Julian Alaphilippe reste en jaune.

Cela fait deux jours que les sprinteurs rongent leur frein. En effet samedi et dimanche l’échappée est allée au bout avec le Belge Thomas De Gendt (Lotto Soudal) qui s’est imposé en solitaire à Saint-Etienne et le Sud-Africain Daryl Impey (Mitchelton Scott) à Brioude en battant Tiesj Benoot au sprint. Sur les 217 kilomètres du jour entre Saint-Flour et Albi, les sprinteurs vont tenter de ne pas louper cette occasion. L’Albigeois Lilian Calmejane (Total Direct Energie) connait un début de Tour difficile, il espère trouver des ressources chez lui. 

L'échappée de la 10ème étapeL'échappée de la 10ème étape | © ASO

Sur ce début d’étape vallonnée l’échappée se dessine et 6 hommes y ont pris part, avec les Français Tony Gallopin (AG2R La Mondiale) et Anthony Turgis (Total Direct Energie), le Suisse Michael Schaer (CCC), le Norvégien Odd Christian Eiking (Wanty Gobert), l’Erythréen Natnael Berhane (Cofidis) et le Danois Mads Wurtz (Katusha Alpecin). C’est un carton plein pour Natnael Berhane qui remporte 7/7 points aujourd’hui. Contrairement à hier et comme l’on pouvait s’y attendre le peloton ne laisse pas beaucoup de marge aux fuyards, avec un maximum d’environ 3 minutes. 

Attention ça souffle 

Alaphilippe en personne qui créé la bordureAlaphilippe en personne qui créé la bordure | © Capture Télé

Du vent de côté était annoncé dans le final et ça a été un vrai chantier. Maillot jaune sur le dos, et alors ? Julian Alaphilippe (Deceuninck Quick Step) est venu rouler très fort en tête de peloton avec notamment son sprinteur Elia Viviani et l’équipe Ineos. Résultat, plusieurs groupes se forment et des leaders sont piégés, avec malheureusement le Français Thibaut Pinot (Groupama FDJ), Vincenzo Nibali (Bahrain Merida), Jakob Fulgsang (Astana), George Bennett (Jumbo Visma), Richie Porte (Trek Segafredo) et Rigoberto Uran (EF Education First). Et devant on n’attend pas, Ineos est quasiment au complet, la Movistar et l’équipe du maillot jaune sont également en bonne posture, tout comme des formations de sprinteurs avec la Bora-Hansgrohe et la Sunweb. Mikel Landa (Movistar) a chuté alors qu’il faisait partie du bon groupe, toute sa formation l'attend mis à part le duo Quintana - Landa. Les coureurs qui étaient en échappée ont réussi à suivre le rythme du premier groupe après une journée à l’avant, ce qui va faire du bien au moral à Tony Gallopin (AG2R La Mondiale) après un enchainement de plusieurs chutes. 

Ca bordure fort sur cette 10ème étapeCa bordure fort sur cette 10ème étape | © Getty Sport

Wout Van Aert a pensé au sprint dans les 10 derniers kilomètres 

L’entente a été parfaite dans le premier groupe, soit pour jouer la victoire d’étape, soit pour creuser l’écart sur les favoris distancés. On a bien cru que le groupe de Thibaut Pinot allait revenir mais c’était un faux espoir, devant ils avaient encore des ressources pour accélérer à l’approche du sprint. Nous avons alors assisté à un magnifique sprint emmené comme sur des roulettes pour Michael Matthews (Sunweb), mais il ne concrétise pas une nouvelle fois. Le jeune Belge Wout Van Aert (Jumbo Visma) s’impose en patron au lancer de vélo devant l’Italien Elia Viviani (Deceuninck Quick Step). L’Australien Caleb Ewan (Lotto Soudal) complète le podium. Il s’offre ainsi sa première victoire sur un Grand-Tour et ce pour sa première participation à la Grande-Boucle. Il a confié après l'arrivée s'être concentré pour le sprint dans les 10 derniers kilomètres, car le plan de base était pour Dylan Groenewegen.

Van Aert la nouvelle starVan Aert la nouvelle star | © Bettini Photo

Julian Alaphilippe (Deceuninck Quick Step) termine dans le premier groupe et conserve ainsi son maillot jaune. Belle opération également pour Geraint Thomas et Egan Bernal (Ineos), Steven Kruijswijk (Jumbo Visma), Romain Bardet (AG2R La Mondiale), Nairo Quintana (Movistar), Adam Yates (Mitchelton Scott) et Warren Barguil (Arkéa Samsic). En revanche le bilan est plus amer pour Thibaut Pinot (Groupama FDJ), Rigoberto Uran (EF Education First) ou encore Jakob Fuglsang (Astana) qui concèdent 1 minute et 40 secondes, sur une étape annoncée plate… 

Julian Alaphilippe garde le maillot jauneJulian Alaphilippe garde le maillot jaune | © ASO

Après plus de 43 heures de selle en 10 jours la première journée de repos est très attendue pour les coureurs et l’ensemble du staff qui œuvre pour tout le travail de l’ombre. Ils pourront se reposer tranquillement du côté de la belle ville d’Albi dans le Tarn et analyser la première partie du Tour afin de repartir du bon pied. 

Classement 10ème étape : 

  1. Wout Van Aert (Jumbo Visma) en 4h49’39’’ 
  2. Elia Viviani (Deceuninck Quick Step) mt 
  3. Caleb Ewan (Lotto Soudal) mt 
  4. Michael Matthews (Sunweb) mt 
  5. Peter Sagan (Bora Hansgrohe) mt 
  6. Jasper Philipsen (UAE Emirates) mt 
  7. Sonny Colbrelli (Bahrain Merida) mt 
  8. Matteo Trentin (Mitchelton Scott) mt 
  9. Oliver Naesen (AG2R La Mondiale) mt 
  10. Greg Van Avermaet (CCC) mt 

Classement général provisoire :  

  1. Julian Alaphilippe (Deceuninck Quick Step) en 43h27’15’’ 
  2. Geraint Thomas (Ineos) à 1’12’’ 
  3. Egan Bernal (Ineos) à 1’16’’ 
  4. Steven Kruijswijk (Jumbo Visma) à 1’27’’
  5. Emanuel Buchmann (Bora Hansgrohe) à 1’45’’ 
  6. Enric Mas (Deceuninck Quick Step) à 1’46’’
  7. Adam Yates (Mitchelton Scott) à 1’47’’ 
  8. Nairo Quintana (Movistar) à 2’04’’ 
  9. Dan Martin (UAE Emirates) à 2’09’’
  10. Thibaut Pinot (Groupama FDJ) à 2’33’’ 

Par Maëlle Grossetête 

MAURIENNE TOURISME 3

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 29 août 2020
dimanche 30 août 2020
samedi 05 septembre 2020
dimanche 06 septembre 2020
dimanche 13 septembre 2020
samedi 19 septembre 2020
dimanche 20 septembre 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES