FLASHS

Pros

Tour de la Provence — Geniez et les grimpeurs s'avancent

Publié le 22/02/2017 17:27

Tour de la Provence # 2. A La Ciotat, Alexandre Geniez règle ses compagnons d'échappée au sprint sous les yeux du peloton. Rohan Dennis s'empare de la tête.

Jérémy Roy et Flavien Dassonville à l'avantJérémy Roy et Flavien Dassonville à l'avant | © Laurent BarréAvant l'étape finale qui, demain, s'achèvera devant la Basilique Notre-Dame-de-la-Garde, sur ce piton calcaire qui surplombe le Vieux-Port marseillais de ses 149 mètres de haut, il y avait encore un peu de place pour les sprinteurs aujourd'hui au Tour de la Provence. S'il fallait certes coller aux roues du peloton dans le massif de Regagnas, qu'exploraient les 169,6 kilomètres d'une étape reliant Miramas à La Ciotat, rien n'interdisait les finisseurs de convoiter l'étape du jour. Encore moins à l'approche du col de l'Ange, à 25 kilomètres de l'arrivée, alors que les échappés matinaux déposaient les armes les uns après les autres.

La tentative matinale d'Adriano Brogi (GM Europa Ovini), Danilo Celano (Amore & Vita-Selle SMP-Fondriest), Flavien Dassonville (HP BTP-Auber 93), Jérémy Roy (FDJ) et Paul Sauvage (France) ayant avorté dans cette longue montée vers Cuges-les-Pins, le champ paraissait libre pour les partisans d'un sprint massif. Les escalades préalables de la côte de Carry-le-Rouet et du Petit Galibier n'avaient pas permis d'éjecter du paquet les sprinteurs, si bien que nous étions en droit d'attendre un match retour dans le port de La Ciotat.

Alexandre Geniez vainqueurAlexandre Geniez vainqueur | © Laurent BarréMais en direction de la baie bordée par certaines des plus hautes falaises d'Europe, le regroupement dans la montée de l'Ange annonçait surtout un redéploiement des troupes. La descente rapide vers La Ciotat, compliquée par une multitude d'aménagements urbains, favorisait les desseins d'un petit groupe. Et c'est ce qu'entreprirent de former à l'avant Valerio Conti et Matej Mohoric (UAE Team Emirates), Rohan Dennis (BMC Racing Team), Nicolas Edet (Cofidis) et Alexandre Geniez (Ag2r La Mondiale), porteur du maillot rouge du classement de la montagne.

Concentrés sur le même objectif, les grimpeurs de tête ne lâchaient rien dans les kilomètres finaux. Pour conserver 4 secondes d'avance sur le peloton – réglé par Jérémy Lecroq (Roubaix Lille Métropole) – et avec elles la possibilité de se battre pour la victoire d'étape comme pour le maillot de leader. Au sprint, c'est l'Aveyronnais Alexandre Geniez, qui compte deux victoires d'étape du Tour d'Espagne à son palmarès (Peyragudes en 2013, le Mirador de Ezaro en 2016), qui aura eu le dernier mot. Mais aux places c'est Rohan Dennis, 2ème, qui s'empare ce soir de la tête du classement général. Avant une explication de toute beauté demain vers la "Bonne Mère" en conclusion du triptyque provençal entre Aix-en-Provence et Marseille (168,2 km).

Classement 2ème étape :

1. Alexandre Geniez (FRA, Ag2r La Mondiale) les 158,6 km en 3h57'12" (40,1 km/h)
2. Rohan Dennis (AUS, BMC Racing Team) m.t.
3. Nicolas Edet (FRA, Cofidis) m.t.
4. Matej Mohoric (SLO, UAE Team Emirates) m.t.
5. Jérémy Lecroq (FRA, Roubaix Lille Métropole) à 4 sec.
6. Bryan Alaphilippe (FRA, Armée de Terre) m.t.
7. Simon Sellier (FRA, France) m.t.
8. David Menut (FRA, HP BTP-Auber 93) m.t.
9. Oliviero Troia (ITA, UAE Team Emirates) m.t.
10. Armindo Fonseca (FRA, Fortuneo-Vital Concept) m.t.

Classement général :

1. Rohan Dennis (AUS, BMC Racing Team) en 8h49'55"
2. Alexandre Geniez (FRA, Ag2r La Mondiale) m.t.
3. Matej Mohoric (SLO, UAE Team Emirates) m.t.
4. Nicolas Edet (FRA, Cofidis) m.t.
5. Jérémy Lecroq (FRA, Roubaix Lille Métropole) à 4 sec.
6. Justin Jules (FRA, WB-Veranclassic-Aqua Protect) m.t.
7. David Menut (FRA, HP BTP-Auber 93) m.t.
8. Oliviero Troia (ITA, UAE Team Emirates) m.t.
9. Rudy Barbier (FRA, Ag2r La Mondiale) m.t.
10. Bryan Alaphilippe (FRA, Armée de Terre) m.t.

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE