FLASHS

Pros

Tour de Romandie — Kittel saisit sa chance

Publié le 27/04/2016 18:15

Tour de Romandie # 1. L'absence de la principale difficulté, écartée du parcours en raison de la neige, profite à Marcel Kittel qui règle le peloton au sprint.

Marcel Kittel saisit sa chance au Tour de RomandieMarcel Kittel saisit sa chance au Tour de Romandie | © SirottiLe ciel n'a pas fini de jouer des tours au Tour de Romandie en cette dernière semaine d'avril digne d'une fin d'hiver. La météo glaciale a rhabillé les sommets de leur beau manteau blanc. Et il ne faut pas grimper bien haut pour trouver trace de quelques flocons. Alors que le temps s'est à nouveau gâté dans la matinée et que les températures restent proches du zéro, les organisateurs sont dans l'obligation de zapper la première partie de cette 1ère étape qui demandait aux coureurs de se hisser à 1152 mètres, au sommet du col des Etroits. Une décision inquiétante à la veille de la première arrivée en altitude prévue à Morgins. Selon les dernières prévisions, les précipitations devraient laisser tranquilles les coureurs demain, comme elles les ont finalement épargnés aujourd'hui sur cette 1ère étape réduite à la portion congrue, 100 kilomètres à peine. 

Un seul homme pouvait se satisfaire de ce changement de programme impromptu. Seul sprinteur de classe mondiale engagé sur cette épreuve où ils n'ont que trop rarement leur mot à dire, Marcel Kittel (Etixx-Quick Step) s'est vu faciliter la tâche par la suppression du premier col placé en début de parcours. Sur une épreuve aussi montagneuse, une telle opportunité ne se présentera sans doute pas de sitôt pour le coureur dont la seule apparition sur l'épreuve suisse remonte à 2014. Dès lors, les quelques reliefs placés en cours de route ne pouvaient pas mettre en danger le sprinteur allemand en phase de reprise après une pause de près de trois semaines et avant tout présent pour travailler sur sa condition physique. Le leader de l'équipe Etixx-Quick Step s'accroche donc pour rester "au chaud" dans le peloton.

Sander Armée, échappé en solitaireSander Armée, échappé en solitaire | © SirottiDans toute la panoplie nécessaire pour affronter ce froid de canard, Sander Armée (Lotto-Soudal) n'a pas jugé utile de sortir les gants. Ni longs ni courts ! De la même manière qu'il juge inutile l'aide que lui proposaient Nico Brüngger (Team Roth) et Marco Minnaard (Wanty-Groupe Gobert) pour l'accompagner dans l'échappée du jour. Le Flamand de 30 ans n'autorise pas le retour des deux hommes qui passeront donc la majeure partie de l'étape en chasse-patates, à bonne distance à la fois d'Armée et du peloton. Leur calvaire prend fin à 30 kilomètres de l'arrivée au moment où le coureur de Lotto-Soudal commence lui aussi à faiblir seul à l'avant. Les trois difficultés répertoriées lui offrent le maillot de meilleur grimpeur, mais elles épuisent le coureur belge qui rend les armes à 14 kilomètres du but.

Plus personne ne peut s'opposer à la tenue du sprint massif. Sur cette étape vallonnée, Marcel Kittel rassure ses coéquipiers quant à sa condition et leur donne le feu vert pour embrayer. Le train de la formation belge se met en place à 1300 mètres du but avec quatre coureurs devant lui. Si Michael Albasini (Orica-GreenEdge) tente d'anticiper l'emballage final à 400 mètres de la ligne, il ne perturbe pas le sprint de Marcel Kittel qui fait parler sa puissance dans l'ultime ligne droite. C'est pourtant d'une courte tête que l'Allemand s'impose devant l'Italien Niccolo Bonifazio (Trek-Segafredo).

Demain, les montagnards ont rendez-vous entre Moudon et Morgins (173,9 km).

Classement 1ère étape :

1. Marcel Kittel (ALL, Etixx-Quick Step) les 100,5 km en 2h27'46" (40,8 km/h)
2. Niccolo Bonifazio (ITA, Trek-Segafredo) m.t.
3. Michael Albasini (SUI, Orica-GreenEdge) m.t.
4. Tosh Van Der Sande (BEL, Lotto-Soudal) m.t.
5. Ramunas Navardauskas (LIT, Cannondale) m.t.
6. Davide Cimolai (ITA, Lampre-Merida) m.t.
7. Samuel Dumoulin (FRA, Ag2r La Mondiale) m.t.
8. Enrico Gasparotto (ITA, Wanty-Groupe Gobert) m.t.
9. Kristian Sbaragli (ITA, Dimension Data) m.t.
10. Ilnur Zakarin (RUS, Team Katusha) m.t.

Classement général :

1. Ion Izagirre (ESP, Movistar Team) en 2h33'19"
2. Tom Dumoulin (PBS, Giant-Alpecin) à 6 sec.
3. Geraint Thomas (GBR, Team Sky) à 7 sec.
4. Gorka Izagirre (ESP, Movistar Team) à 8 sec.
5. Moreno Moser (ITA, Cannondale) à 9 sec.
6. Reto Hollenstein (SUI, IAM Cycling) à 11 sec.
7. Louis Vervaeke (BEL, Lotto-Soudal) m.t.
8. Tejay Van Garderen (USA, BMC Racing Team) m.t.
9. Martijn Keizer (PBS, Team LottoNL-Jumbo) à 12 sec.
10. Thibaut Pinot (FRA, FDJ) m.t.

OISANS TOURISME

MAURIENNE TOURISME 3

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 29 août 2020
dimanche 30 août 2020
samedi 05 septembre 2020
dimanche 06 septembre 2020
dimanche 13 septembre 2020
vendredi 18 septembre 2020
samedi 19 septembre 2020
dimanche 20 septembre 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES