FLASHS

Pros

Tour de Suisse — Meyer retrouve des couleurs

Publié le 15/06/2014 21:57

Tour de Suisse # 2. L'air de la Suisse réussit bien à Cameron Meyer qui, un an après son succès sur le contre-la-montre, trouve la faille sur la 1ère étape en ligne.

La victoire pour Cameron MeyerLa victoire pour Cameron Meyer | © Orica-GreenEdgeLa concurrence entre le Critérium du Dauphiné et le Tour de Suisse pour le titre de meilleure épreuve de préparation au Tour de France est telle que les analogies entre les deux courses sont nombreuses. Lundi dernier, 24 heures après le chrono de Lyon, une arrivée au sommet au col du Béal attendait les favoris. Sur le Tour de Suisse, l'arrivée n'est pas jugée en altitude, mais cette première étape en ligne demande déjà aux coureurs de passer au-delà de la barre des 2000 mètres avec l'enchaînement Gotthardpass-Furkapass. Cependant, les deux difficultés sont situées trop loin de l'arrivée pour inviter les prétendants à la victoire à se lancer dans un raid qui n'aurait que trop peu de chances d'aboutir. Finalement l'analogie entre le Dauphiné et le Tour de Suisse intervient davantage dans la réussite des échappés.

Quatre jours durant (cinq si l'on compte l'étape au scénario invraisemblable d'aujourd'hui), ceux qui ont pris la poudre d'escampette en début de course, sont parvenus à rejoindre la ligne pour la gagne. Philip Deignan (Team Sky), Reto Hollenstein (IAM Cycling), Cameron Meyer (Orica-GreenEdge), Bjorn Thurau (Team Europcar), Frederik Veuchelen (Wanty-Groupe Gobert) et Lawrence Warbasse (BMC Racing Team) ne le savent sans doute pas quand ils se lancent à l'attaque après quinze kilomètres de course, mais il s'agit de la bonne ! L'écart atteint les 5'20" sur les rampes du Furkapass. Ce sera le maximum qu'ils obtiendront de la part du peloton, et ce sera suffisant pour s'en aller chercher une victoire d'étape, mais insuffisant pour déposséder Tony Martin (Omega Pharma-Quick Step) du maillot de leader.

De six, la lutte pour la victoire passe à trois entre Deignan, Warbasse et Meyer. Puis à deux quand l'Australien se fait distancer une première fois puis une deuxième. Du moins, c'est ce qu'on croit. En fait, le spécialiste de la piste fait preuve d'abnégation et à force de persévérance réussit à accrocher les roues de ses deux compagnons d'échappée. "J'étais un peu en difficulté dans la dernière montée, explique Meyer. Je n'avais pas de bonnes jambes, mais je savais qu'avec moins d'une demi-minute au sommet, je pouvais avoir une chance de gagner une étape. Avec ça en tête, je suis allé aussi vite que possible pendant 10 kilomètres pour pouvoir les reprendre."

Et la persévérance finit par payer ! À dix kilomètres de l'arrivée, et malgré la remontée des équipiers de Peter Sagan (Cannondale) à l'avant du peloton, l'avance est suffisante pour que les trois fuyards se disputent le gain de l'étape. Sentant son maillot de leader menacé, Tony Martin ira même jusqu'à mener lui même la meute. Dans la dernière ligne droite, Lawrence Warbasse lance le sprint de loin, mais en bon pistard, Cameron Meyer parvient à prendre le meilleur sur l'Américain. L'Australien va finir par se sentir comme chez lui en Suisse. L'an dernier, c'est lui qui avait remporté la 1ère étape disputée contre la montre, son dernier succès en date. Toujours dans la formation australienne, notons la 8ème place du champion du monde VTT, Nino Schurter, pour sa deuxième épreuve route de l'année.

Demain, l'étape sera longue de 202,9 kilomètres entre Sarnen et Heiden.

Classement 2ème étape :

1. Cameron Meyer (AUS, Orica-GreenEdge) en 5h08'18"
2. Philip Deignan (IRL, Team Sky) m.t.
3. Lawrence Warbasse (USA, BMC Racing Team) m.t.
4. Peter Sagan (SVQ, Cannondale) à 14 sec.
5. Ben Swift (GBR, Team Sky) m.t.
6. Silvan Dillier (SUI, BMC Racing Team) m.t.
7. Koen De Kort (PBS, Giant-Shimano) m.t.
8. Nino Schurter (SUI, Orica-GreenEdge) m.t.
9. Enrico Gasparotto (ITA, Astana) m.t.
10. Alexander Kolobnev (RUS, Team Katusha) m.t.

Classement général :

1. Tony Martin (ALL, Omega Pharma-Quick Step) en 5h22'20"
2. Tom Dumoulin (PBS, Giant-Shimano) à 6 sec.
3. Rohan Dennis (AUS, Garmin-Sharp) à 13 sec.
4. Peter Sagan (SVQ, Cannondale) m.t.
5. Bauke Mollema (PBS, Belkin) à 22 sec.
6. Tom-Jelte Slagter (PBS, Garmin-Sharp) à 23 sec.
7. Philip Deignan (IRL, Team Sky) à 27 sec.
8. Ion Izagirre (ESP, Movistar Team) m.t.
9. Mattia Cattaneo (ITA, Lampre-Merida) à 29 sec.
10. Peter Kennaugh (GBR, Team Sky) m.t.

Mavic nov18

Tacx semaine 3et4 nov18

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES