FLASHS

Pros

Tour de Suisse : Sagan le plus véloce

Publié le 17/06/2019 18:11

Tour de Suisse, étape 3. Le champion de Slovaquie Peter Sagan remporte cette troisième étape grâce à un sprint maîtrisé. Il devance Viviani et Degenkolb et s'empare du même coup du maillot de leader grâce aux bonifications.

Hier, la deuxième étape de la 83e édition du Tour de Suisse a été remportée par Luis Leon Sanchez (Astana). Sur un parcours escarpé, l’expérimenté espagnol a placé une attaque tranchante a 12km de l’arrivée pour venir s’imposer avec une poignée de secondes d’avance sur un peloton réduit, réglé par Peter Sagan (Bora Hansgrohe) devant Matteo Trentin (Mitchelton Scott). Kasper Asgreen (Deuceunink-Quick Step), 4e de l’étape, se retrouve en tête du classement général après avoir joué les bonifications sur la fin de course. Le slovaque est dans la même seconde que le danois et Rohan Dennis (Barhain Merida), vainqueur du contre la montre inaugural, est relégué à 1sec dans le même temps que Michael Matthews (Sunweb). Le maillot jaune pourrait donc encore une fois changer d’épaules ce soir. En effet, quatre coureurs se tiennent en 1sec et on sait qu’il y a encore des bonifications à aller chercher dans le final. D’autant plus que l’arrivée s’effectue en bosse avec des pavés et est un peu sinueuse ce qui pourrait provoquer des cassures.

Asgreen en jauneAsgreen en jaune | © Sirotti

Avant tout cela, les coureurs partirons de Flamatt pour venir en France faire le tour du lac de la Gruyère et finir à Morat. Une étape de 162,3km avec un parcours plutôt plat où les sprinters devraient se disputer la victoire. Évidemment, on pense à Peter Sagan qui semble avoir retrouvé ses sensations, mais n’oublions pas Matteo Trentin et Michael Matthews, eux aussi très en forme, d’autant plus que le maillot jaune est en jeu.

C’est sous le soleil que l’échappée du jour prend forme. Elle est composée de Bert-Jan Lindeman (Jumbo-Visma), Willem Smit (Team Katusha-Alpecin), Ryan Anderson (Rally UHC Cycling) et Simon Pellaud (Swiss Cycling). Le peloton, emmené par la Deuceunink-Quick Step et la Bora Hansgrohe, ne laisse pas beaucoup de marge aux fuyards. L’équipe belge a plusieurs intérêts à rouler car elle possède la première place du classement général mais aussi le sprinter et champion d’Italie Elia Viviani qui est capable d’enlever l’étape du jour. On note un écart de 1’30’’ à 30 kilomètres de l’arrivée alors que les hommes de tête se trouvent sur des portions de route très roulantes ce qui ne les avantage pas vraiment. Ils passeront en tête du dernier sprint intermédiaire avant de se faire reprendre à moins de 10km. Pellaud, faisant de la résistance sera, lui, repris à 6 km de la ligne.

Sagan au sprintSagan au sprint | © Sirotti

Le sprint est alors inévitable, les trains se mettent en place et ça frotte beaucoup pour rester placé et aborder au mieux les derniers virages. La Deuceuninck-Quick-Step prend les commandes sous la flamme rouge et Viviani est en parfaite position avec Sagan dans la roue. Cependant, ils se feront déborder par la Trek-Segafredo et John Degenkolb. Le slovaque ne se laisse pas faire et prend la roue du poisson pilote de l ’allemand, Jasper Stuyven, avant de lancer son sprint juste après avoir passé le dernier virage, à 150m de la ligne. Il ne sera pas dépassé et s’imposera même avec plusieurs longueurs d’avance sur Viviani, auteur d’une belle remontée, puis Degenkolb. Il endosse du même coup le maillot de leader. Auteur de sa 17e victoire sur cette course, le slovaque retrouve sa forme d’antan ce qui fait plaisir à voir à quelques semaines du Tour de France. Pas de cassures au sein du peloton et aucun favori n’est piégé. Demain, un terrain vallonné attend les coureurs et le classement général pourrait être perturbé.

Sagan maillot jauneSagan maillot jaune | © Sirotti

 

Classement de la 2e étape :

1. Luis Leon Sanchez (ESP, Astana) en 4h01’21’’ (b:10’’)
2. Peter Sagan (SLO, Bora Hansgrohe) à 6’’ (b:8’’)
3. Matteo Trentin (ITA, Mitchelton Scott) mt (b:4’’)
4. Kasper Asgreen (Deuceunink-Quick Step) mt (b :3’’)
5. Greg Van Avermaet (BEL, CCC Team) mt
6. Michael Matthews (AUS, Team Sunweb) mt (b:1’’)
7. Omar Fraile (ESP, Astana) mt (b:2’’)
8. Sven Erik Bystrom (NOR, UAE Team Emirates) mt
9. Nathan Haas (AUS, Team Katusha-Alpecin) mt
10. Ben Swift (GBR, Team Ineos) mt

Classement de la 3e étape :

1. Peter Sagan (SLO, Bora Hansgrohe) en 3h39’25’’ (b:10’’)
2. Elia Viviani (ITA, Deuceunink-Quick Step) mt (b:6’’)
3. John Degenkolb (ALL, Trek-Segafredo) mt (b:4’’)
4. Ivan Garcia (ESP, Barhain Merida) mt
5. Ben Swift (GBR, Team Ineos) mt
6. Michael Matthews (AUS, Team Sunweb) mt
7. Reinardt Janse Van Rensburg (AFS, Team Dimension Data) mt
8. Fabian Lienhard (SUI, Swiss Cycling) mt
9. Thomas Boudat (FRA, Total Direct Energie) mt
10. Daniel Hoelgaard (NOR, Groupama FDJ) mt

Classement général provisoire :

1. Peter Sagan (SLO, Bora Hansgrohe) en 7h51’31’’
2. Kasper Asgreen (DAN, Deuceunink-Quick Step) à 10’’
3. Rohan Dennis (AUS, Barhain Merida) à 11’’
4. Michael Matthews (AUS, Team Sunweb) à 11’’
5. Lawson Craddock (USA, EF Education First) à 16’’
6. Stefan Küng (SUI, Groupama FDJ) à 20’’
7. Matteo Trentin (ITA, Mitchelton Scott) à 27’’
8. Geraint Thomas (GBR, Team Ineos) à 28’’
9. Jonathan Castroviejo (ESP, Team Ineos) à 29’’
10. Luis Leon Sanchez (ESP, Astana) à 29’’

 

Par Nathan Malo

Sport 101 Facebook V4

INSTAGRAM

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 07 décembre 2019
dimanche 15 décembre 2019
dimanche 08 mars 2020
dimanche 05 avril 2020
dimanche 12 avril 2020
dimanche 10 mai 2020
samedi 23 mai 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES