FLASHS

Pros

Tour de Suisse : Viviani double

Publié le 19/06/2019 17:50

Tour de Suisse, étape 5. L'italien Elia Viviani, récidive aujourd'hui en levant les bras devant le leader de la course, Peter Sagan qui conserve sa tunique. Le belge Stuyven (Trek-Segafredo) prend la 3e place.

La 5e étape du Tour de Suisse est partie ce midi pour 177km sans l’une de ses têtes d’affiche. En effet, rappelons que Geraint Thomas (Team Ineos), vainqueur sortant du Tour de France, a quitté la course après être tombé à pleine vitesse dans une descente. Il nous donne toutefois des nouvelles rassurantes sur son compte tweeter et nous pourrions bien le retrouver sur le Tour. Cependant, sa préparation ne sera pas optimale et l’on peut penser qu’il partagera le leadership avec le jeune Egan Bernal, encore présent en Suisse et qui est désormais le grand favori à la victoire finale, lui qui s’est déjà imposé sur Paris-Nice.

Aujourd’hui, c’est encore une étape vallonnée qui attend les coureurs avec des difficultés qui pourraient éliminer quelques sprinters, mais pas assez exigeantes pour faire de réelles différences entre les favoris. De plus, la chaleur est présente ce qui va certainement user les organismes sur le final. Une échappée est donc susceptible d’aller au bout et ce sont 3 coureurs qui vont prendre le large dès le début de course. On peut identifier le français Fabien Grellier (Total Direct Energie), le slovène Matej Mohoric (Barhain Merida) et le suisse Stefan Küng (Groupama FDJ). Ce dernier est classé 6e à 25’’ du classement général et c’est pourquoi cette échappée bénéficiera d’une marge de 3 minutes au maximum. La Bora Hansgrohe de Peter Sagan veille au grain car on sait que le slovaque est en forme et est capable de passer les bosses pour garder son maillot jaune une journée de plus. Les formations Trek-Segafredo et Sunweb se mettent aussi à rouler en tête de peloton ce qui fait baisser l’écart à 1’45’’ à 40km de l’arrivée.

Peloton sur la 5e étapePeloton sur la 5e étape | © Sirotti

Peu après, Mohoric a des fourmis dans les jambes et s’en va seul dans la grosse difficulté de la journée. Ses deux compagnons de fugue se feront reprendre peu avant le sommet ce qui va permettre à Claudio Imhof (Swiss Cycling) de prendre des points en haut de l’ascension pour conforter son maillot de meilleur grimpeur mais Gavin Mannion (Rally UHC Cycling), deuxième de ce classement, le devancera et fera de même au grimpeur suivant. Pas de soucis pour Imhof qui gardera tout de même son bien à l’issue de l’étape. A 23km de l’arrivée, on remarque un léger accrochage entre Peter Sagan et Michael Schär (CCC Team) et ce dernier va se retrouver au sol, sans gravité.

MohoricMohoric | © Sirotti

L’écart descend peu à peu et le slovène sera repris à 14km de l’arrivée. C’est alors un sprint massif qui se dessine. A noter que le final est relativement difficile avec les 250 derniers mètres en côte pavée avec un virage à négocier. De plus, Michael Matthews (Sunweb) dispute le dernier sprint bonification ce qui lui permettrait de prendre le maillot jaune à Peter Sagan si le sprint final lui permet. Une belle bataille s’annonce ! Le rythme s’accélère, les trains se mettent en place pour mettre les sprinters dans les meilleures conditions.

Viviani sur le podiumViviani sur le podium | © Sirotti

C’est encore la Deceunink-Quick Step qui aborde le dernier kilomètre en tête avec Viviani parfaitement placé. Lancé de la meilleure des manières par son poisson-pilote Maximiliano Richeze, il est alors impossible à battre et Sagan reste dans sa roue. Le belge Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) vient prendre la troisième place juste devant le champion d’Europe Matteo Trentin (Mitchelton-Scott). Le champion d’Italie se rassure naturellement sur sa forme avant d’aborder le Tour de France lui qui signe là sa deuxième victoire d’étape consécutive. Matthews, trop loin, n’a pas pu contester la tunique de leader à Sagan qui conforte ainsi sa première place avant les prochaines étapes difficiles à commencer par demain et la première arrivée en altitude.

 

Classement de la 5e étape :

1. Elia Viviani (ITA, Deceuninck-Quick Step) en 4h18’26’’ (b:10’’)
2. Peter Sagan (SLO, Bora-Hansgrohe) mt (b:6’’)
3. Jasper Stuyven (BEL, Trek-Segafredo) mt (b:4’’)
4. Matteo Trentin (ITA, Mitchelton Scott) mt
5. Michael Matthews (AUS, Team Sunweb) mt (b:2’’)
6. Alexander Kristoff (NOR, UAE Team Emirates) mt
7. Fabian Lienhard (SUI, Swiss Cycling) mt
8. Stan Dewulf (BEL, Lotto Soudal) mt
9. Reinardt Janse Van Rensburg (AFS, Team Dimension Data) mt
10. Patrick Bevin (NZL, CCC Team) mt

Classement général provisoire :

1. Peter Sagan (SLO, Bora-Hansgrohe) en 15h55’48’’
2. Michael Matthews (AUS, Team Sunweb) à 14’’
3. Kasper Asgreen (DAN, Deceunink-Quick Step) à 21’’
4. Rohan Dennis (AUS, Barhain Merida) à 22’’
5. Lawson Craddock (USA, EF Education First) à 27’’
6. Matteo Trentin (ITA, Mitchelton Scott) à 38’’
7. Patrick Konrad (AUT, Bora-Hansgrohe) à 39’’
8. Jonathan Castroviejo (ESP, Team Ineos) à 40’’
9. Luis Leon Sanchez (ESP, Astana) à 40’’
10. Winner Anacona (COL, Movistar) à 40’’

 

Par Nathan Malo

INSCRIPTION EN LIGNE