FLASHS

Pros

Tour d'Espagne — Marczynski gagne, Froome Contrôle

Publié le 24/08/2017 18:08

Vuelta # 6. Tomasz Marczynski conclut par une victoire d'étape une solide échappée. Attaqué par Alberto Contador, Froome n'a rien cédé. Romain Bardet recule encore.

Chris FroomeChris Froome | © SirottiCe n'était pas une journée de tout repos qui était proposée aujourd'hui aux coureurs du Tour d'Espagne alors qu'on reprenait le schéma de l'étape d'hier dans les montagnes valenciennes, l'arrivée en bosse en moins. Malgré tout, Chris Froome (Team Sky) espérait bien, au départ ce matin de Villa-real, profiter d'une étape de transition classique qui permettrait à un baroudeur de se tailler la part du lion, et à lui-même de refaire un peu de jus à l'approche d'un week-end qui ne manquera pas de réaliser encore quelques écarts. Les voeux du Britannique, en rouge depuis les Pyrénées, n'ont pas été complètement exaucés. La faute à un incorrigible Alberto Contador (Trek-Segafredo).

On espère pour le spectacle que le jour sans rencontré par le Madrilène dans le final andorran lundi n'était qu'un malheureux épisode. Ce qui est sûr, c'est qu'il a retrouvé la niaque hier à Alcossebre et qu'il espérait encore marquer des points aujourd'hui en direction de Sagonte (204,4 km) à deux semaines et demie du terme de sa carrière.

La course avait déjà franchi quatre des cinq difficultés inscrites au menu du jour, et le peloton grimpait le Puerto del Garbi (9,3 km à 5,1 %) à 40 kilomètres de l'arrivée, quand la formation Trek-Segafredo montrait les dents. Une forte accélération de Peter Stetina qui avait déjà distancé de nombreux coureurs annonçait bientôt une attaque d'Alberto Contador. L'Espagnol, 26ème du classement général à 3'10", faisait aussitôt la sélection. Et Chris Froome, qui ne pouvait pas le laisser filer, répondait illico. Les deux hommes étaient accompagnés par Jan Polanc (UAE Team Emirates), Carlos Betancur (Movistar Team) et Tejay Van Garderen (BMC Racing Team), avant que ces deux derniers ne soient victimes d'une chute et repoussés dans des groupes contraints de mener la chasse.

Tejay Van GarderenTejay Van Garderen | © SirottiPassé le Puerto del Garbi, il restait encore beaucoup de chemin avant de voir la mer et la ligne d'arrivée. Et en dépit des efforts déployés, tandis que Chris Froome restait sur la défensive, Alberto Contador et les autres devaient accepter le retour d'une partie de leurs adversaires à 20 kilomètres du but. Pas tous car David De La Cruz (Quick-Step Floors) et Simon Yates (Orica-Scott) allaient accuser 17 secondes de retard à l’arrivée, Romain Bardet (Ag2r La Mondiale) lâché sur l'accélération de Contador cédait encore 6'26" aux favoris. Alors que Carlos Betancur, touché dans sa chute, abandonnait 12'05".

Tejay Van Garderen de son côté était parvenu à rentrer sur le groupe Froome, composé d'une vingtaine d'éléments, avant d'être victime d'une nouvelle glissade juste avant les 3 derniers kilomètres et de concéder 20 secondes supplémentaires. Dauphin de Chris Froome ce matin au classement général, l'Américain recule légèrement et cède sa position de n°2 à Esteban Chaves (Orica-Scott), distant de 11 secondes avec Froome. Faute d'avoir pu souffler aujourd'hui, le Britannique aura donc augmenté encore un peu son avance vis-à-vis de son poursuivant direct. Et il aura vu l'autre de ses voeux se réaliser puisque un échappé aura bien été au bout.

Tomasz MarczynskiTomasz Marczynski | © SirottiIls étaient sortis à trente-sept en tout début d'étape, mais ils n'étaient déjà plus que trois à poursuivre leur rêve après le Puerto del Garbi. Sur ce terrain parfait pour les échappés, Enric Mas (Quick-Step Floors), Tomasz Marczynski (Lotto-Soudal) et Pawel Poljanski (Bora-Hansgrohe) tenaient bon sous la pression, même quand le groupe Froome revenait sur leurs talons avant de lâcher de nouveau du lest. Et à Sagonte, le trio était toujours uni, prêt à en découdre au sprint. Là, le Polonais Tomasz Marczynski concluait par une victoire d'étape sur la Vuelta sa solide échappée. Devant Pawel Poljanski et Enric Mas.

Demain vendredi, le peloton du Tour d'Espagne devrait connaître un peu de répit entre Lliria et Cuenca (207 km).

Classement 6ème étape :

1. Tomasz Marczynski (POL, Lotto-Soudal) les 204,4 km en 4h47'02"
2. Pawel Poljanski (POL, Bora-Hansgrohe) m.t.
3. Enric Mas (ESP, Quick-Step Floors) m.t.
4. Luis-Leon Sanchez (ESP, Astana) à 8 sec.
5. Jan Polanc (SLO, UAE Team Emirates) m.t.
6. Warren Barguil (FRA, Team Sunweb) à 26 sec.
7. Giovanni Visconti (ITA, Bahrain-Merida) m.t.
8. Chris Froome (GBR, Team Sky) m.t.
9. Fabio Aru (ITA, Astana) m.t.
10. Jack Haig (AUS, Orica-Scott) m.t.

Classement général :

1. Chris Froome (GBR, Team Sky) en 22h54'38"
2. Esteban Chaves (COL, Orica-Scott) à 11 sec.
3. Nicolas Roche (IRL, BMC Racing Team) à 13 sec.
4. Tejay Van Garderen (USA, BMC Racing Team) à 30 sec.
5. Vincenzo Nibali (ITA, Bahrain-Merida) à 36 sec.
6. David De La Cruz (ESP, Quick-Step Floors) à 40 sec.
7. Fabio Aru (ITA, Astana) à 49 sec.
8. Adam Yates (GBR, Orica-Scott) à 50 sec.
9. Michael Woods (CAN, Cannondale-Drapac) à 1'13"
10. Simon Yates (GBR, Orica-Scott) à 1'26"

Classement par points :

1. Matteo Trentin (ITA, Quick-Step Floors) 49 pt
2. Vincenzo Nibali (ITA, Bahrain-Merida) 31 pt
3. Alexey Lutsenko (KAZ, Astana) 29 pt

Classement de la montagne :

1. Davide Villella (ITA, Cannondale-Drapac) 38 pt
2. Darwin Atapuma (COL, UAE Team Emirates) 12 pt
3. Luis Mas (ESP, Caja Rural-Seguros RGA) 11 pt

Classement du combiné :

1. Chris Froome (GBR, Team Sky) 12 pt
2. Esteban Chaves (COL, Orica-Scott) 28 pt
3. Nicolas Roche (IRL, BMC Racing Team) 38 pt

Classement par équipes :

1. Astana (KAZ) en 68h11'35"
2. Orica-Scott (AUS) à 1'59"
3. UAE Team Emirates (UAE) à 2'56"