FLASHS

Pros

Tour d'Italie — Jungels prend son tour

Publié le 21/05/2017 21:00

Giro # 15. Après les performances de Fernando Gaviria, Bob Jungels apporte un nouveau succès à l'équipe Quick-Step. A Bergame, il s'impose devant les favoris.

Tom Dumoulin savoure un nouveau maillot roseTom Dumoulin savoure un nouveau maillot rose | © Sirotti46,5 km/h de moyenne ! C’est la moyenne hallucinante à laquelle les coureurs du Giro ont parcouru (pour les premiers tout du moins) les 199 km de l’étape, ponctuée par un final pas évident du tout, avec une côte de 2ème catégorie suivi par une de 3ème catégorie. Et pour finir, un raidard vicieux, placé à 3 km de l’arrivée pour finir de dynamiter une course qui était pourtant déjà bien mouvementée. A commencer par les baroudeurs, qui ont vu en ce profil d’étape une occasion de trouver l’ouverture. Le final n’est pas sans rappeler le Tour de Lombardie …  Les échappées se sont succédées sur les trois premiers quarts du parcours, sans que jamais le peloton ne lâche la bride. L’allure si rapide condamne le moindre bon de sortie.

La première échappée significative intervient à 50 km de l’arrivée. Ils sont 10 à prendre les devants avec Fernando Gaviria (Quick-Step Floors), Silvan Dillier (BMC), Enrico Battaglin (LottoNL-Jumbo), Julien Amezqueta (Willier Triestina), Enrico Barbin (Bardiani-CSF), Evgeny Shalunov (Gazprom-Rusvelo), Simone Petilli (UAE Emirates), Jacques Janse Van Rensburg (Dimension Data), Rudy Molard (FDJ) et Philip Deignan (Team Sky). Seuls ces trois derniers vont réussir à se maintenir aux avant-postes lorsque la route vers le Miragolo San Salvatore commence à s’élever. Pierre Rolland (Cannondale-Drapac) et Luis Leon Sanchez (Astana) vont parvenir à sortir du peloton et faire la jonction.

Le quintette arrive à passer la barre de la minute d’avance sur le peloton. On se dit que l’on tient l’échappée qui va aller au bout, d’autant plus que derrière, Nairo Quintana (Movistar Team) chute dans le peloton. Le maillot rose en personne donne l’ordre d’attendre son dauphin au classement général. Le Néerlandais expliquera à l’arrivée qu’il ne souhaite pas prendre du temps sur ses adversaires de la sorte. En plus d’être un redoutable compétiteur, Tom Dumoulin (Team Sunweb) est beau joueur. Malgré cet incident, le peloton repart de plus belle, emmené notamment par les hommes de Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida).

Bob Jungels s'impose devant le gratin du Giro à BergameBob Jungels s'impose devant le gratin du Giro à Bergame | © SirottiL’écart des hommes de tête fond progressivement à mesure que l’on approche de l’arrivée. Ils parviennent tout de même à atteindre le pied du dernier raidard, à 4 km de l’arrivée. C’est le moment choisi par Pierre Rolland pour lâcher les chevaux. Le Français a encore une belle allure et distance aisément ses anciens compagnons d’échappée. Mais l’homme de tête est finalement revu au milieu de la montée par les favoris qui décident de montrer les muscles.

Bob Jungels (Quick-Step Floors) est le plus incisif. L’attaque de l’ancien porteur du maillot rose est tranchante et le Luxembourgeois créé même un petit écart. C’est Vincenzo Nibali en personne qui s’emploie pour le rejoindre. L’Italien parvient à faire la jonction avec le reste des favoris au moment de la bascule dans la descente finale vers Bergame. Jungels emmène, dépassé un moment par Bauke Mollema (Trek-Segafredo), mais lorsque le coureur de Quick-Step Floors lance son sprint, il n’y a pas de contestation possible. Bob Jungels s’impose donc devant Nairo Quintana, visiblement bien remis de sa chute, et Thibaut Pinot (FDJ). Tom Dumoulin conserve son maillot rose.

Demain, c’est journée de repos sur la route du Tour d’Italie.

Classement de la 15ème étape :

1. Bob Jungels (LUX, Quick-Step Floors) les 199 km en 4h16'51"
2. Nairo Quintana (COL, Movistar Team) m.t.
3. Thibaut Pinot (FRA, FDJ) m.t.
4. Adam Yates (GBR, Orica-Scott) m.t.
5. Domenico Pozzovivo (ITA, AG2R La Mondiale) m.t.
6. Patrick Konrad (AUT, Bora-Hansgrohe) m.t.
7. Vincenzo Nibali (ITA, Bahrain-Merida) m.t.
8. Tom Dumoulin (PBS, Team Sunweb) m.t.
9. Ilnur Zakarin (RUS, Katusha-Alpecin) m.t.
10. Bauke Mollema (PBS, Trek-Segafredo) m.t.

Classement général :

1. Tom Dumoulin (PBS, Team Sunweb) en 63h48'08"
2. Nairo Quintana (COL, Movistar Team) à 2'41"
3. Thibaut Pinot (FRA, FDJ) à 3'21"
4. Vincenzo Nibali (ITA, Bahrain-Merida) à 3'40"
5. Ilnur Zakarin (RUS, Katusha-Alpecin) à 4'24"
6. Bauke Mollema (PBS, Trek-Segafredo) à 4'32"
7. Domenico Pozzovivo (ITA, AG2R La Mondiale) à 4'59"
8. Bob Jungels (LUX, Quick-Step Floors) à 5'18"
9. Andrey Amador (CRC, Movistar Team) à 6'01"
10. Steven Kruijswijk (PBS, Team LottoNL-Jumbo) à 7'03"