FLASHS

Pros

Tour du Doubs : La neuvième est la bonne pour Simon

Publié le 09/09/2018 17:00

Julien Simon s'est imposé sur le Tour du Doubs en devançant Ignatas Konovalovas et Rein Taaramäe. Ultra favori sur cette 14ème manche de la coupe de France, Romain Bardet a été victime d'un problème mécanique dans le final

nullJulien Simon © Sirotti

Huit participations, quatre tops 10, et dix ans après ses premiers coups de pédale dans l'est de la France, Julien Simon (Cofidis) a enfin brillé sur le Tour du Doubs. Il l’attendait depuis longtemps et il l’a enfin accrochée, cette victoire à Pontarlier. Devant Romain Bardet (AG2R La Mondiale) ou Rein Taaramäe (Direct Energie), vainqueur de l’édition 2014, le puncheur de la Cofidis s’est montré à son avantage dans la dernière difficulté du jour au sein de cette échappée victorieuse. Il a ensuite fait parler sa vitesse au sprint pour devancer tranquillement Ignatas Konovalovas (Groupama FDJ) et l’Estonien Taaramäe dans un sprint à trois. Alors qu’il était présent dans le groupe de cinq pour se jouer la victoire, Bardet a été victime d’une chute qui l’a privée de toute chance de victoire. 

La Cofidis est en pleine bourre. 21ème succès cette saison pour les hommes de Cédric Vasseur, et surtout une fin de saison en boulet de canon. La formation nordiste a remporté une étape du Tour du Limousin et le général de l’épreuve grâce à Nicolas Edet. Une équipe qui se montre également à son avantage sur le Tour d’Espagne, avec la victoire de Bouhanni, les deux jours en rouge d’Herrada, et le maillot à pois de grimpeur de Luis Angel Maté. Pour Julien Simon, cette victoire doit avoir une saveur particulière. Performant cette saison avec une deuxième place sur le GP de Plumelec, et une cinquième sur la Clasica Sans Sebastian, il n’avait plus gagné depuis février 2017 et une étape du Tour du Haut-Var.  

Après une petite bagarre pour se glisser dans l’échappée, cinq hommes ont réussi à fausser compagnie au peloton. Au kilomètre 16, Julien Trarieux (Delko Marseille-Provence KTM), Gaëtan Pons (Leopard Pro Cycling), Fabien Doubey (Wanty-Groupe Gobert), Sergio Rodriguez (Euskadi-Murias) et Dylan Page (Suisse) ont pris les devants. Mais leur escapade n’aura pas duré très longtemps. AG2R La Mondiale a, dans un premier temps, stabilisé l’écart, avant de fondre sur les fuyards. Ils n’ont pas laissé l’occasion aux hommes de tête d’espérer quoi que ce soit sur cette 32ème édition puisque ceux-ci ont été repris  à 63 kilomètres de l’arrivée.

Ce regroupement hâtif a fait bouger les lignes au sein du peloton. Romain Sicard (Direct Energie) a essayé de partir seul à l’avant, sans succès. C’est finalement un nouveau groupe de cinq qui a réussi à fausser compagnie au peloton. Bardet, Konovalovas, Simon, Taaramäe et Guillaume Martin (Wanty Groupe Gobert) n’ont jamais été revu par un groupe de contre qui n’avait pas forcément les moyens de faire rouler des équipiers pendant 50 kilomètres. Ce peloton d’une trentaine d’unités a longtemps chassé, sans vraiment reprendre du temps sur les fuyards. Au pied du Larmont, dernière difficulté du jour avant la descente vers l’arrivée, les poursuiteurs ont abdiqué, laissant les cinq s’expliquer dans un sprint entre costauds. -LL

Classement de la 32ème édition :

1. Julien Simon (FRA, Cofidis)
2. Ignatas Konovalovas (LIT, Groupama FDJ)
3. Rein Taaramäe (EST, Direct Energie)
4. Guillaume Martin (FRA, Wanty Groupe Gobert)
5. Kevin Le Cunff (FRA, St Michel Auber 93)

Mavic nov18

Tacx semaine 3et4 nov18

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES