FLASHS

Pros

Tour du Pays Basque — Cummings sans discussion

Publié le 06/04/2016 18:05

Tour du Pays Basque # 3. Steve Cummings démarre dans le dernier kilomètre pour s'imposer devant Simon Gerrans et le peloton. Mikel Landa reste en jaune.

Steve CummingsSteve Cummings | © Ansa/Peri-ZennaroLa marge qu'il avait en coupant la ligne d'arrivée était moins large qu'à Montalto di Castro le 12 mars dernier, mais l'élan de joie avec lequel il a hissé ses bras en l'air à Lesaka n'en a été que plus fondé. Le mois dernier sur Tirreno-Adriatico, Steve Cummings (Dimension Data) avait ajouté une ligne dorée à son palmarès en s'adjugeant la quatrième étape de la course des deux mers, mais la controverse avait aussitôt entâché son succès. Car pour parvenir à ses fins, l'Anglais de 35 ans n'avait pas hésité un instant à attaquer ses adversaires dans le dos quand il ne leur avait pas pris le moindre relais sous prétexte qu'il faisait le jeu de son leader Edvald Boasson-Hagen. Une manière fortement décriée, même s'il ne faisait aucun doute ce jour-là que Steve Cummings était le plus costaud.

Pour redorer son image passablement écornée par cet épisode, il ne restait au mercenaire de Dimension Data qu'à en claquer une autre avec un peu plus d'élégance. Et c'est donc ce qu'il a fait ce soir à Lesaka en conclusion de l'étape la plus longue du Tour du Pays Basque, 193,5 kilomètres depuis Vitoria-Gasteiz. Au grand dam de Simon Gerrans (Orica-GreenEdge), décidément le meilleur sprinteur du peloton basque, mais qui comme lundi s'est fait prendre au piège des coureurs misant sur l'anticipation du rush.

Pourtant le peloton venait juste de se regrouper, sous la flamme rouge, mettant fin à la présence en tête d'une échappée. Celle d'abord de Stefan Denifl (IAM Cycling), Domingos Gonçalves (Caja Rural-Seguros RGA), Blel Kadri (Ag2r La Mondiale), Sam Oomen (Giant-Alpecin) et Daniel Teklehaimanot (Dimension Data), lancée au kilomètre 8 et qui aura atteint devant la zone des bosses : trois côtes sévères réparties sur les 30 derniers kilomètres à raison d'une escalade tous les 10 kilomètres !

L'Alto de Aritxulegi (5,9 km à 6,6 %) à 30 kilomètres du but aura à la fois scindé le groupe de tête et permis à un contre de se dégager autour de Dario Cataldo (Astana), Laurens De Plus (Wanty-Groupe Gobert), Daniel Navarro (Cofidis), Pierre Rolland (Cannondale) et Simon Yates (Orica-GreenEdge). Groupe qui se sera substitué à l'échappée matinale dans l'Alto de Agiña (3,3 km à 9,1 %) avant que Dani Navarro ne s'en détache dans l'Alto de la Piedad (2,4 km à 8,5 %) à 10 kilomètres de l'arrivée pour retenter le coup de lundi. Mais quand Luis-Leon Sanchez (Astana) lui avait damé le pion à Markina Xemein, c'est le peloton tout entier qui sera rentré cette fois sur le grimpeur asturien. A un kilomètre du but.

Le peloton à peine recomposé s'acheminait alors vers une arrivée au sprint quand Steve Cummings s'en est extrait à quelques encablures de la ligne d'arrivée. Une accélération franche qui aura permis au Britannique de s'en aller conquérir un nouveau succès d'étape en WorldTour. Sans discussion celui-là.

Demain jeudi, les acteurs du classement général, toujours emmené par Mikel Landa (Team Sky), auront rendez-vous entre Lesaka et Orio (165 km).

Classement 3ème étape :

1. Steve Cummings (GBR, Dimension Data) les 193,5 km en 5h01'57" (38,5 km/h)
2. Simon Gerrans (AUS, Orica-GreenEdge) m.t
3. Fabio Felline (ITA, Trek-Segafredo) m.t
4. Gianluca Brambilla (ITA, Etixx-Quick Step) m.t
5. Giovanni Visconti (ITA, Movistar Team) m.t
6. Simon Clarke (AUS, Cannondale) m.t
7. Tony Gallopin (FRA, Lotto-Soudal) m.t
8. Pello Bilbao (ESP, Caja Rural-Seguros RGA) m.t
9. Sergei Chernetski (RUS, Team Katusha) m.t
10. Sebastian Henao (COL, Team Sky) m.t

Classement général :

1. Mikel Landa (ESP, Team Sky) en 13h39'35"
2. Wilco Kelderman (PBS, Team LottoNL-Jumbo) à 1 sec.
3. Sergio Henao (COL, Team Sky) à 5 sec.
4. Samuel Sanchez (ESP, BMC Racing Team) à 9 sec.
5. Alberto Contador (ESP, Tinkoff) à 11 sec.
6. Thibaut Pinot (FRA, FDJ) à 13 sec.
7. Rui Costa (POR, Lampre-Merida) à 15 sec.
8. Nairo Quintana (COL, Movistar Team) m.t.
9. Robert Gesink (PBS, Team LottoNL-Jumbo) m.t.
10. Sébastien Reichenbach (SUI, FDJ) m.t.

LOOK CYCLE INTERNATIONAL

OISANS TOURISME

ABUS FRANCE 2020

MAURIENNE TOURISME 2

INSCRIPTION EN LIGNE