FLASHS

Pros

Tour Méditerranéen — Le Faron comme juge de paix

Publié le 12/02/2014 11:20

La colline qui surplombe Toulon retrouve son statut de juge de paix du Tour Med. Mais toutes les étapes de ce tracé explosif peuvent réserver leur lot de surprises.

Le peloton reprend son souffleLe peloton reprend son souffle | © Christophe Mury/Vélo 101Lors de sa prise de fonction en remplacement de Lucien Aimar, André Martres avait soutenu qu'il voulait renouer avec "un vrai Tour de la Méditerranée", celui qui longerait la Grande Bleue. L'ancien journaliste avait déjà tenu parole l'an dernier avec un départ de Limoux, dans le Languedoc-Roussillon. Cette fois, c'est plus au sud que le Tour Med s'élancera demain. Le peloton prendra ses quartiers à quelques encablures de la frontière espagnole, à Argelès-sur-Mer, pour cinq étapes réparties sur quatre jours de course qui s'annoncent passionnants. C'est certes un jour de moins que l'an dernier, la course s'arrêtera au sommet du Faron à Toulon là où elle s'était clôturée à Grasse, dans l'arrière-pays niçois en 2013, mais le spectacle restera quoiqu'il arrive au rendez-vous pour cette première marche importante dans la saison.

Car si le prestige du Tour Med a été attaqué par la naissance de certaines épreuves où le soleil est garanti, la course reste le premier moment fort de la saison en France, même si les coureurs hexagonaux ont déjà la Marseillaise et Bessèges dans les pattes. Ce qui fait le charme de ce Tour Med, c'est son parcours où des surprises peuvent intervenir chaque jour. La première étape était souvent dévolue aux sprinteurs, mais cette année, les organisateurs ont décidé de concocter une entrée en matière relativement ardue de par son profil, mais aussi par son kilométrage (223 kilomètres). Pas sûr que les finisseurs aient plus de chance le lendemain avec un passage au col du Petit Galibier (6 km à 4,3 %) à 25 bornes de l'arrivée. Même chose samedi matin, dans la demi-étape matinale entre Lambesc et Saint-Rémy-de-Provence avec l'ascension vers Les Baux-de-Provence dans les 10 derniers kilomètres.

Thomas Lövkvist arrache le maillot jaune au dernier jour du Tour MéditerranéenThomas Lövkvist arrache le maillot jaune au dernier jour du Tour Méditerranéen | © SirottiSaint-Rémy et Les Baux-de-Provence, c'est également là que les choses sérieuses vont commencer samedi après-midi pour les favoris du Tour Med. Après le Mont Saint-Clair l'an dernier sur les hauteurs de Sète, c'est ce village qui fait partie des plus beaux de France qui servira de cadre à un chrono escarpé. Les premières différences majeures se feront là, mais tout ne sera pas gagné pour autant pour celui qui aura pris les commandes. Car derrière, il restera bien sûr cette arrivée traditionnelle au sommet du Mont Faron (5,5 km à 9 %) qui retrouve son statut de juge de paix, perdu l'an dernier. C'est assez rare pour être souligné : en 2013, celui qui était en jaune sur les hauteurs de Toulon (Maxime Monfort) n'était pas le vainqueur final (Thomas Lovkvist).

Ni le Belge, dont l'équipe Lotto-Belisol ne prendra pas le départ, ni le Suédois, qui laisse le leadership de l'équipe IAM Cycling à Sylvain Chavanel, ne seront présents. Un mois après sa fracture de la clavicule, Thomas Voeckler (Team Europcar) reprendra la compétition au Tour Med en compagnie de Pierre Rolland. L'équipe Ag2r La Mondiale aura plusieurs cartes à jouer avec Jean-Christophe Péraud et Carlos Betancur. Cadel Evans et Taylor Phinney (BMC Racing Team), John Degenkolb (Giant-Shimano), Pierrick Fedrigo et Alexandre Geniez (FDJ.fr), Davide Rebellin (CCC Polsat Polkowice), Franco Pellizotti (Androni Giocattoli) et Luis-Leon Sanchez (Caja Rural-Seguros RGA) viennent compléter le plateau de cette 41ème édition à laquelle participent sept équipes du WorldTour.

Le parcours :

• 1ère étape (jeudi 13 février) : Argelès-sur-Mer-Montagnac (223,5 km)
• 2ème étape (vendredi 14 février) : Cadolive-Rousset (170,6 km)
• 3ème étape (samedi 15 février) : Lambesc-Saint-Rémy-de-Provence (63 km)
• 4ème étape (samedi 15 février) : Saint-Rémy-de-Provence-Saint-Rémy-de-Provence (18,2 km CLM)
• 5ème étape (dimanche 16 février) : Bandol-Toulon-Mont Faron (192,7 km)

Les 10 derniers vainqueurs :

2013 : Thomas Lovkvist (SUE, IAM Cycling)
2012 : Jonathan Tiernan-Locke (GBR, Endura Racing)
2011 : David Moncoutié (FRA, Cofidis)
2010 : Rinaldo Nocentini (ITA, Ag2r La Mondiale)
2009 : Luis-Leon Sanchez (ESP, Caisse d'Epargne)
2008 : Alexandre Botcharov (RUS, Crédit Agricole)
2007 : José-Ivan Gutierrez (ESP, Caisse d'Epargne)
2006 : Cyril Dessel (FRA, Ag2r Prévoyance)
2005 : Jens Voigt (ALL, Team CSC)
2004 : Jörg Jaksche (ALL, Team CSC)

Mavic nov18

Tacx semaine 3et4 nov18

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES