FLASHS

Pros

Turc et astuce

Publié le 26/04/2013 20:00

Tour de Turquie # 6. Epoustouflant, le Turc Mustafa Sayar donne une leçon aux meilleurs coureurs dans la côte de Selçuk et prend une option sur la victoire finale.

Le peloton longe la côte turqueLe peloton longe la côte turque | © Tour of Turkey/Hakan SezerSi les organisateurs du Tour de Turquie n'avaient pas choisi de pimenter encore leur belle épreuve cette année, l'Erythréen Natnael Berhane (Team Europcar) aurait presque pu se reposer sur le succès acquis mardi dernier à Elmali. Seulement voilà, dans le souci permanent d'accentuer l'intérêt de l'épreuve, les Turcs ont dessiné une étape inédite entre Bodrum et Selçuk (182 km). Une étape qui se terminera par la montée vers la maison où la Vierge Marie est supposée avoir passé les derniers jours de sa vie. Natnael Berhane s'attend à y être dérangé. Ce qu'il ignore cependant, c'est la leçon qu'il va recevoir, lui et le peloton des favoris, de la part d'un coureur dont on ignorait jusqu'à l'existence il y a encore une semaine. La Turquie va trouver de quoi s'enthousiasmer en la jeune personne de Mustafa Sayar (Torku Seker Spor).

Avant cela, deux concurrents ouvrent la route durant 110 kilomètres, Cristian Delle Stelle (Bardiani Valvole-CSF Inox) et Aldo-Ino Ilesic (Unitedhealthcare). Ils comptent rapidement une avance maximale de 9'50" que différentes équipes protagonistes, bien organisées, s'attachent à maintenir aux alentours de huit minutes. A 30 kilomètres de l'arrivée, une nouvelle course commence, faite d'initiatives réprimées par les Colombia, qui œuvrent pour l'ambitieux Darwin Atapuma, et les partenaires des prétendants à la victoire finale (Astana, Sojasun, Cofidis, Orica-GreenEdge...).

Mais qui est donc Mustafa Sayar ?Mais qui est donc Mustafa Sayar ? | © Tour of Turkey/Hakan SezerCertains d'entre eux avaient peut-être imaginé mettre en difficulté Sayar, 3ème au général et chaque jour plus impressionnant que la veille, en imprimant un rythme d'enfer avant le demi-tour vers la montée finale, mais le Turc ne sera pas piégé. Piloté par le meilleur grimpeur, Sergey Grechyn, qui prend le relais des Astana au service de Kevin Seeldraeyers, l'icône de l'équipe Torku Seker Spor se dégage à la poursuite de Nicolas Edet (Cofidis), premier grimpeur à s'être extirpé du peloton à 3 kilomètres du sommet. L'accélération de Sayar fait voler le peloton en éclat. Elle porte le Turc une demi-minute en tête, ce qui lui confère victoire et maillot turquoise. Une grande première pour la Turquie depuis 2008 et l'appartenance de l'épreuve à la grande ligue du cyclisme.

Une grande première qui laisse pantois d'admiration le peuple turc mais étonne tout de même un peu. A 24 ans – il les a eus lundi – Mustafa Sayar sort de nulle part ou presque. Lui qui avait quasiment terminé dernier du Tour de Turquie l'an passé, 165ème sur 167 classés, devrait selon toute logique inscrire son nom au palmarès dimanche, ressassant le spectre du Bulgare Ivaïlo Gabrovski, le leader auprès duquel il courait l'année dernière. Gabrovski avait lui aussi épaté les meilleurs coureurs du monde durant la semaine turque... avant d'être trahi par un contrôle positif à l'EPO et déchu de son titre. Loin de vouloir jeter la suspicion sur la performance éblouissante de ce jeune coureur turc, ce n'est évidemment pas le destin que l'on souhaite à Mustafa Sayar !

Demain samedi, la septième étape se disputera entre Kusadasi et Izmir (124 km).

Classement 6ème étape :

1. Mustafa Sayar (TUR, Torku Seker Spor) les 182 km en 4h40'09" (39,0 km/h)
2. Yohan Bagot (FRA, Cofidis) à 18 sec.
3. Nicolas Edet (FRA, Cofidis) à 23 sec.
4. Danail Petrov (BUL, Caja Rural) à 28 sec.
5. Darwin Atapuma (COL, Colombia) à 30 sec.
6. Jonathan Hivert (FRA, Sojasun) m.t.
7. Serge Pauwels (BEL, Omega Pharma-Quick Step) m.t.
8. Cameron Meyer (AUS, Orica-GreenEdge) m.t.
9. Florian Guillou (FRA, Bretagne-Séché Environnement) à 33 sec.
10. Marc De Maar (AHO, Unitedhealthcare) m.t.

Classement général :

1. Mustafa Sayar (TUR Torku Seker Spor) en 23h49'24"
2. Natnael Berhane (ERY, Team Europcar) à 41 sec.
3. Yohan Bagot (FRA, Cofidis) à 44 sec.
4. Maxime Médérel (FRA, Sojasun) à 57 sec.
5. Nicolas Edet (FRA, Cofidis) à 1'00"
6. Cameron Meyer (AUS, Orica-GreenEdge) à 1'02"
7. Darwin Atapuma (COL, Colombia) à 1'08"
8. Florian Guillou (FRA, Bretagne-Séché Environnement) à 1'09"
9. Danail Petrov (BUL, Caja Rural) à 1'13"
10. Rory Sutherland (AUS, Team Saxo-Tinkoff) à 1'15"

INSCRIPTION EN LIGNE