FLASHS

Pros

Un Dauphiné au parfum de Tour

Publié le 16/04/2010 12:45

L'édition 2010 du Critérium du Dauphiné Libéré mènera l'épreuve sur une ascension qu'elle n'a encore jamais explorée : la montée mythique de l'Alpe d'Huez.

Le peloton du DauphinéLe peloton du Dauphiné | © SirottiL'été prochain, le Tour de France célébrera les Pyrénées, un massif sur lequel il s'était aventuré pour la première fois il y a un siècle, cette extraordinaire expérience ouvrant la voie à la découverte d'autres massifs. La priorité, en juillet, sera donc logiquement donnée au massif pyrénéen. Mais les Alpes ne seront pas en reste. Elles seront notamment célébrées en juin sur la grande course de préparation à la Grande Boucle : le Critérium du Dauphiné Libéré. Le lien entre les deux épreuves sera plus étroit que jamais encore cette année puisque la course, au même titre que Paris-Nice, est désormais soutenue par ASO. Pour la première fois, les organisateurs du Tour ont ainsi mis leur touche dans l'élaboration du parcours du Dauphiné. Ils conduiront ainsi l'épreuve sur des sommets bien connus du Tour mais encore inexplorés par le Dauphiné.

Le Grand Départ sera donné le dimanche 6 juin à Evian-les-Bains, où un prologue de 6,8 kilomètres donnera le coup d'envoi d'une grande semaine de compétition. La tradition du Dauphiné sera respectée avec deux étapes à l'attention des sprinteurs à Saint-Laurent-du-Pont et Bourg-Saint-Andéol et un grand contre-la-montre individuel le mercredi entre Monteux et Sorgues (49 km). Commencera alors la seconde phase de la course, dans les cols alpins. Nouveau terrain d'essai pour les organisateurs du Tour de France, le Critérium du Dauphiné Libéré permettra aussi d'aller à la découverte de nouvelles difficultés. Ce sera le cas de l'arrivée en altitude à Risoul, le jeudi, où sera jugée une première et inédite arrivée en altitude. Le lendemain, il faudra gravir les cols du Lautaret et de Chamrousse dans une étape de montagne qui se disputera entre Serre-Chevalier et Grenoble. La dernière difficulté sera située à 30 kilomètres du but.

Mais la grande étape de montagne de la semaine interviendra le lendemain, samedi 12 juin, avec la découverte pour le Dauphiné Libéré des mythiques lacets de l'Alpe d'Huez. Jamais encore, en 62 éditions, l'épreuve n'avait emprunté les vingt-et-un virages de ce col de légende, long de 14 kilomètres, et que les coureurs viendront chercher après les ascensions des cols du Grand Cucheron et du Glandon. Plus que jamais, le Dauphiné aura donc un parfum de Tour de France en juin prochain. Et un feu d'artifice attendra encore les coureurs au dernier jour de course, entre Allevard-les-Bains et Sallanches, puisqu'il faudra gravir en conclusion cinq fois la célèbre côte de Domancy, qui avait servi de tremplin à la victoire de Bernard Hinault dans le Championnat du Monde 1980. Trois semaines avant le départ du Tour de France, Alberto Contador voire Lance Armstrong devraient récolter de précieuses informations durant cette semaine.

Le parcours :

• Prologue (dimanche 6 juin) : Evian-les-Bains (6,8 km CLM)
• 1ère étape (lundi 7 juin) : Evian-les-Bains-Saint-Laurent-du-Pont (191 km)
• 2ème étape (mardi 8 juin) : Annonay-Bourg-Saint-Andéol (177 km)
• 3ème étape (mercredi 9 juin) : Monteux-Sorgues (49 km CLM)
• 4ème étape (jeudi 10 juin) : Saint-Paul-Trois-Châteaux-Risoul (211,5 km)
• 5ème étape (vendredi 11 juin) : Serre-Chevalier-Grenoble (143,5 km)
• 6ème étape (samedi 12 juin) : Crolles-L'Alpe-d'Huez (151,5 km)
• 7ème étape (dimanche 13 juin) : Allevard-les-Bains-Sallanches (150 km)