FLASHS

Pros

Vuelta #3 — Elia Viviani une jambe au dessus

Publié le 27/08/2018 18:18

Le champion d'Italie Elia Viviani (Quick Step Floors) s'impose facilement au sprint devant Giacomo Nizzolo (Trek Segafredo) et le champion du monde Peter Sagan (Bora Hansgrohe).

Dès la troisième journée la montagne est au rendez-vous sur la Vuelta, avec une étape de 178,2 kilomètres avec plusieurs ascensions pour un total de 2530 mètres de dénivelé. Hier Alejandro Valverde (Movistar) s’est imposé sur une arrivée taillé pour lui, en devançant Michal Kwiatkowski (Sky). Ce dernier a prit le maillot rouge de leader. 

vuelta
Comme d’habitude une échappée ouvre la route, composée de six hommes, les Français Dans Peters (AG2R La Mondiale) et Pierre Rolland (EF Education First), Jordi Simon (Burgos BH), Antonio Molina (Caja Rural), Luis Angel Mate (Cofidis) et Hector Saez (Euskadi Murias). Trois minutes séparent le peloton des fuyards au pied de la première difficulté du jour, le Puerto Del Madrono, long de 20,1 kilomètres à 5%. Au sommet Luis Angel Matte passe en tête avec 4 minutes d’avance et empoche 10 points, devant les Français Pierre Rolland (6 points) et Nans Peters (4 points). La Sky de Michal Kwiatkowski et la Quick Step Floors pour Elia Viviani assurent la poursuite en tête du peloton, et dans la deuxième ascension du jour l’écart n’est plus que de 2 minutes. A 60 kilomètres de l’arrivée le peloton contrôle l’écart entre 1 minute et 1 minute 30 secondes, avec Marcus Burghardt (Bora Hansgrohe) qui vient aider les coureurs de la Quick Step Floors. 

vueltaElia Viviani | © Getty Images

A une quarantaine de kilomètres du final, Victor Campanaerts et son coéquipier Jelle Wallays (Lotto Soudal) sortent du peloton, suivi par Lukas Postlberger (Bora Hansgrohe) et Alexis Gougeard (AG2R La Mondiale). Il y aura rapidement jonction, on retrouve alors dix hommes en tête. Malgré plusieurs tentatives d’attaques Jordi Simon (Burgos BH) ne parviendra pas à prendre le large. C’est le Normand Alexis Gougeard qui passe en tête du sprint intermédiaire, mais le peloton n’est vraiment pas loin. Lukas Postlberger (Bora Hansgrohe) tente de partir seul à 20 kilomètres du but, Alexis Gougeard (AG2R La Mondiale) résiste, il est en « chasse patate » entre le peloton et l’homme de tête, les écarts sont très faibles. Ils seront repris à 6 kilomètres par un peloton emmené par la Movistar. Au sprint il n’y aura pas eu photo, l’Italien Elia Viviani (Quick Step Floors) l’emporte largement. Il devance Giacomo Nizzolo (Trek Segafredo) et Peter Sagan (Bora Hansgrohe). Le Français Nacer Bouhanni (Cofidis) termine au pied du podium. Aucun changement au classement général, Michal Kwiatkowski (Sky) reste en rouge. Demain les coureurs devront parcourir 161,4 kilomètres sur des routes similaires à aujourd’hui, avec une arrivée plutôt pour les grimpeurs avec le Puerto de Alfacar long de 12,4 kilomètres à 5% de moyenne. 

Classement 3ème étape : 

  1. Elia Viviani (Quick Step Floors) en 4h48’12’’ 
  2. Giacomo Nizzolo (Trek Segafredo) mt
  3. Peter Sagan (Bora Hansgrohe) mt
  4. Nacer Bouhanni (Cofidis) mt
  5. Simone Consonni (UAE Emirates) mt 
  6. Danny Van Poppel (Lotto NL Jumbo) mt 
  7. Michael Morkov (Quick Step Floors) mt 
  8. Matteo Trentin (Mitchelton Scott) mt 
  9. Ryan Gibbons (Dimension Data) mt 
  10. Tom Van Asbroeck (EF Education First) mt 

Classement général provisoire : 

  1. Michal Kwiatkowski (Sky) en 9h10’52’’
  2. Alejandro Valverde (Movistar) à 14’’
  3. Wilco Kelderman (Sunweb) à 25’'
  4. Laurens De Plus (Quick Step Floors) à 28’’
  5. Ion Izagirre (Bahrain Merida) à 30’’

Par Maëlle Grossetête