FLASHS

VTT

Avignon Vélo Passion Vaucluse signe pour 2019

Publié le 07/02/2018 20:10

Quelques jours après la 1e édition du salon Avignon Vélo Passion Vaucluse, l'organisateur, Laurent Vendittelli, revient sur son événement. De l'incertitude à la satisfaction et le réel sentiment que le vélo est un outil essentiel.

Laurent Vendittelli avec les jeunes qu’il forme au BMX Pernois.

Du 26 au 28 janvier 2018 avait lieu la 1e édition du salon Avignon Vélo Passion Vaucluse. Un événement de grande envergure, organisé par des passionnés. En tant qu'organisateur, Laurent Vendittelli nous offre son retour sur la manifestation, à tête "un peu plus" reposée. Malgré une météo capricieuse et les "couacs" habituels de début d'organisation, le salon se dévoile comme une belle réussite et prometteur pour les années à venir.

Quelles sont les dernières sensations ressenties à quelques minutes de la grande ouverture ?

Vendittelli Laurent : énormément d’excitation car comme c’est la première édition, tout n’est pas encore calé et puis certains points nous posaient plus de soucis que d’autres… nous étions aussi dans l’incertitude de la réussite ou non de certaines opérations, notamment les scolaires, qui de plus ouvraient le salon dès le vendredi matin. Mais beaucoup de satisfaction d’en être là et beaucoup de hâte à découvrir le résultat d’un travail de longue haleine.

Vous attendiez entre 10 000 et 20 000 spectateurs, quel est le bilan final ?

LV : Nous enregistrons un total de 10 400 entrées, dont 2800 le samedi soir à l’open de BMX, c’est une belle satisfaction et réussite… mais nous pouvions tabler sur 1500 à 2000 entrées supplémentaires sans la pluie qui a perturbé l’évènement du vendredi jusqu’au samedi après-midi.

Vos événements phares ont-ils eu le succès attendu ?

LV : Oui tout à fait, notamment l’indoor de BMX qui par son intendance et les aménagements représentait le plus gros du travail, mais aussi par le nombre de participants (1 300 sur l’ensemble des deux journées). Cela dit, ce n’est pas du tout une surprise car le Palais A du Parc Expos était vraiment bien agencé avec de grandes et larges tribunes et une visibilité totale de la piste et des courses. L’indoor de Cyclo-Cross a également été un réel succès avec de nombreux participants (environ 150), une superbe ambiance et un parcours très fun et inédit… Le VC Le Thor Gadagne a fait un boulot de titan avec ses bénévoles… la draisienne a bien marché avec 50 inscrits (inscriptions limitées). La Old School a été très appréciée tout comme le Flatland et le trial, et de très bons retours du public. 

Draisienne indoor avec la manche d’ouverture 2018 du Kids Rider Bike Challenge pour les enfants dès 2 ans

La météo n'a visiblement pas été des meilleures lors de l'événement, est-ce qu'elle a impacté vos activités, notamment sur la rando vélo ?

LV : Dur pour le cyclisme traditionnel, un peu isolé finalement de l’évènement en étant sur l’esplanade, et peu de participants (23), ce qui n’a rien enlevé à l’impact de cette course et du format qui ont été largement apprécié, on espère vraiment que la motivation sera là pour 2019 et que le CVC Montfavet continuera l’aventure, ils évoluent à domicile, donc ça devrait le faire.

Enfin, le VTT a subi la météo avec 70 inscrits uniquement… que dire de plus hormis que nous sommes déçus surtout pour Romain Gras, le CV Pernes et ses bénévoles qui préparaient l’évènement depuis plusieurs semaines… ils étaient 500 une semaine avant à Lagnes (84) pour la rando, on espérait à peu près le même nombre pour cette première édition… on reste toujours dépendant de la météo, ça fait mal au cœur pour tous ceux qui ont pris de leur temps… c’est ainsi.

Les exposants ont-ils été satisfaits du passage sur l'ensemble du salon ?

LV : Tous les échos sont là aussi favorables à l’évènement, ils sont contents d’avoir pu participer… les maisons mères avaient préférées soutenir les magasins locaux et cela a fortement impacté sur leur reconnaissance et visibilité. Plusieurs magasins viennent juste d’ouvrir leurs portes et étaient parmi nous, une présence qui leur permet de s’inscrire dans le paysage professionnel du département et se faire connaitre du grand public. Quelques grands noms des magasins de BMX étaient absents, cela a profité aux autres qui étaient eux aussi très contents… et puis il y avait du monde à ce salon, d’autant que ce type d’évènement était attendu depuis longtemps. Les enfants du vendredi ont pu repartir avec des étoiles dans les yeux et l’ensemble du superbe matériel présenté dans les stands.

Vous avez annoncé la signature d'une nouvelle édition pour l'an prochain : même lieu, même date ?

LV : Dès le départ, nous avons eu la démarche de pérenniser cet évènement, donc ne soyons pas étonné de trouver de nouvelles éditions. Pour le moment, nous sommes dans une phase de repos, de recul et des débriefings… nous devons faire un point général sur l’organisation, les points faibles et les bons côtés évidemment. Je peux dire que la manifestation a été très appréciée et tout le monde attend une nouvelle édition en 2019, alors on va tout faire pour qu’elle ait lieu, Avignon Tourisme l’a annoncé dans la presse et les différents médias, alors je veux bien les croire ????

Pour combien de temps avez-vous signé et certains partenaires sont-ils déjà prêts à vous suivre ?

LV : Comme je disais dans la question précédente, on va laisser passer ce temps des « débriefings » et bilans pour annoncer la suite et étudier les différentes propositions qu’on nous a faites à l’issue de cette première organisation en Janvier 2018… Beaucoup sont restés dans la réserve, pensant que cela ne marcherait pas, du coup… les cartes ont été redistribuées cette fois-ci et on peut s’attendre à quelques surprises…

Pensez-vous axer le salon vers une dimension "vélo traditionnel" ou plutôt "vélo urbain" pour la suite ?

LV : L’axe existe déjà, c’est le VELO dans son ensemble… il n’y a pas de priorité, même si déjà le BMX prend une place importante avec l’indoor. Ceci dit, nous souhaitons présenter un évènement qui est une « vitrine » de toutes les disciplines cyclistes, avec fédération ou sans fédération, en pratique loisir, compétition ou « utilitaire »… nous souhaitons mettre en valeur d’autres spécialités comme le handisport, le vélo couché, le cyclisme artistique, le pump track etc… il faut du temps et des moyens pour cela, on se donne chaque édition pour progresser et développer le concept initial.

Salon Avignon Vélo Passion Vaucluse © Franck Mariotti 

Qu'est-ce qui, selon vous, pourrait être amélioré, voire créé en plus, l'an prochain ?

LV : Il y a une multitude de choses à améliorer… même si globalement peu de gens ont vu ou vécu ces soucis, qui en coulisses nous ont posé beaucoup de problèmes. Il faut partir dans l’idée que nous voulons « stabiliser » ce qui existe, le renforcer et apporter des nouveautés.

La billetterie à l’entrée, les pré grilles de BMX trop petites, la gestion des bénévoles ou un léger retard dans le timing ont été nos plus gros soucis et on a déjà des solutions à tout cela. Nous devons maintenant sonder les organisateurs divers et leur demander ce qu’ils espèrent, attendent et ils auront certainement des nouvelles idées et des propositions à faire… mais il est évident qu’il faut faire venir d’autres pratiquants, je parlais du cyclisme artistique mais il y aussi les caisses à savons, le cycle ball, le polo vélo… et quelques trucs encore. Pour faire simple, on veut aussi « officialiser » les épreuves, comme le flatland et le trial par exemple, qui pourraient devenir les épreuves de début de saison dans les calendriers.

Au final, que retenez-vous dans cette première aventure de l'AVPV ?

LV : Je retiens que nous avons réussi un gros pari tout d’abord, car ça n’a pas été simple, et ça ne l’est toujours pas à ce jour ! Le sentiment d’avoir mis en place un évènement qui était attendu d’une façon ou d’une autre par un large public, et que le vélo est un outil essentiel pour l’avenir et les futures générations. Je ne pense pas qu’Avignon vélo Passion Vaucluse fasse de la concurrence au Roc d’Azur ou le FISE, on a notre place parmi les autres et nous avons notre carte à jouer au milieu de ces deux évènements désormais majeurs.

Sinon, beaucoup de satisfaction personnelle, avec des rencontres multiples, l’apprentissage de plusieurs missions et la découverte de méthodes de travail nouvelles ou espérées depuis longtemps… pour cela, bravo à Avignon Tourisme qui a joué le jeu à fond et nous a bien accompagné. Enfin, au vu des retours plus que positifs, ça pousse à continuer et le tout dans une ambiance très agréable. Un grand merci à toutes celles et ceux qui ont participé de près ou de loin à cette manifestation.

- Soline Cazaubon

Affluence au stand de dédicace avec les champions de BMX, VTT et Route. 

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 25 août 2018
dimanche 26 août 2018
samedi 08 septembre 2018
dimanche 09 septembre 2018
samedi 15 septembre 2018
dimanche 16 septembre 2018

VOIR TOUTES LES EPREUVES

La Dromoise