Teuns au top

Pros Publié le 13/08/2017 18:30

Arctic Race #4. Dylan Teuns remporte la dernière étape de l'Arctic Race, sa deuxième sur l'ensemble de la course. Il fait coup double en remportant le général

Dylan Teuns
© Sirotti
Cette Arctic Race surprend par le parcours proposé. S’il n’y a pas de cols, il y a au moins de nombreuses petits pentes, placés bien souvent dans le final comme lors de la 3ème étape. Pour l’étape finale, les organisateurs n’ont pas dérogé à la règle. Après avoir passé deux grimpeurs de deuxième catégorie, les coureurs arpenteront 7 murs très courts, avec de forts pourcentages. Surtout, les deux montées dans les 6 derniers kilomètres risquent de détacher un groupe à l’avant, composé des meilleurs puncheurs. 

Eisel remporte le classement de la montagne

L’intenable Bernhard Eisel (Dimension Data) est encore présent dans l’échappée matinale du jour pour disputer les grands prix de la montagne. Aux côtés de Pavel Brutt (Gazprom RusVelo) ou de Dimitri Claeys (Cofidis) notamment, les sept hommes de tête vont prendre jusqu’à 6 minutes d’avance dans les 60 premiers kilomètres de l’étape. Au sommet de la première difficulté, Dimitri Claeys et Bernhard Eisel partent en tête devant l’échappée. L’Autrichien de la Dimension Data passe  d’ailleurs en tête du grimpeur de 2ème catégorie. Il est assuré de remporter le classement de la montagne et de conserver à l’arrivée son maillot saumon. 

Le coup d'épée dans l'eau de Katusha 

A 20 kilomètres de l’arrivée, le duo est repris par le peloton. C’est une nouvelle course qui s’entame maintenant. Les favoris vont batailler pour embêter Dylan Teuns, qui ne possède qu’Amaël Moinard à ses côtés. Quelques fuyards tentent de partir à 17 kilomètres de l’arrivée. Avec 10 secondes d’avance lorsque la cloche du dernier tour retentit, les sept collaborent bien pour espérer finir ensemble sur la ligne d’arrivée. C’est la Katusha-Alpecin qui fait le forcing dans le peloton. Ils ont d’ailleurs les échappées en ligne de mire sur certaines portions. Surprenant quand on voit que Sven Erik Bystrom (Katusha) est présent à l’avant et qu’il relance le rythme en tête de groupe.

Teuns vole

Dans la côte Roosbaken, dernière montée de l’étape, Loic Chetout donne tout pour essayer de conserver l’écart avec le peloton. Il est accompagné par Andrei Grivko (Astana), Fabien Grellier (Direct Energie) et Bystrom. Le rythme est toujours aussi élevé pour les quatre hommes et l’entente cordiale permet de monter l’écart à 15 secondes mais à 3 kilomètres de l’arrivée, les attaques font revenir le peloton sur le quatuor. Surtout, Teuns attaque dans la dernière côte de la journée. Personne n’est arrivé à le suivre au sommet tellement son accélération a été tranchante. 

Troisième tour de la saison remporté 

Dans l’ultime descente qui mène vers Tromso, Teuns continu de produire son effort. Il était décidément plus fort que tout le monde durant ces quatre jours. Le Belge finit en solitaire et remporte l’étape et le général de l’Arctic Race. Il a le temps de saluer le public présent à l’arrivée et termine l’Arctic Race avec le sourire jusqu’aux oreilles. Après la Pologne et la Wallonie, Dylan Teuns remporte l'Arctic Race. Cette année 2017 est la sienne. -Léo Labica

Classement de la 4ème étape : 

1. Dylan Teuns (BEL, BMC) en 3h46’03’’
2. Loïc Chetout (FRA, Cofidis) à 11’’
3. Sven Erik Bystrom (NOR, Katusha-Alpecin) m.t
4. Andrei Grivko (UKR, Astana) m.t
5. Olivier Pardini (BEL, Veranclassic Aqua Protect) à 16’’
6. Bjorn Tore Hoem (NOR, Joker Icopal) m.t
7. Alexander Kristoff (NOR, Katusha-Alpecin) m.t
8. Quentin Pacher (FRA, Delko Marseille KTM) m.t
9. Lawrence Naesen (Veranclassic Aqua Protect) m.t
10. Amanuel Ghebreigzabhier (ERY, Dimension Data) m.t

Classement général final de l'Arctic Race 2017 : 

1. Dylan Teuns (BEL, BMC)
2. August Jensen (NOR, Team Coop) à 29’’
3. Michel Kreder (HOL, Aqua Blue sport) à 43’’
4. Alexander Kristoff (NOR, Katusha-Alpecin) à 45’’
5. Eliot Lietaer (BEL, Sport Vlaanderen-Baloise) à m.t
6. Quentin Pacher (FRA, Delko Marseille KTM) m.t
7. Bjorn Tore Hoem (NOR, Joker Icopal) à 49’’
8. Carl Fredrik Hagen (NOR, Joker Icopal) m.t
9. Amanuel Ghebreigzabhier (ERY, Dimension Data) à 55’’
10. Andrei Grivko (UKR, Astana) à 57’’

<< Article précédent | Article suivant >>

Campagnolo déc17
Tacx 1 novembre 2017
Denivele Challenge
Inscription en ligne Vélo101
JR Laloi novembre 2017 Personal coach
Laboratoire Fenioux déc17

Get Adobe Flash player