Tour de Burgos — Astana prend ses marques

Pros Publié le 03/08/2016 17:32

Tour de Burgos # 2. L'équipe Astana signe la meilleure performance dans le contre-la-montre par équipes. Dmitriy Gruzdev s'empare du maillot de leader.

L'équipe Astana
© Jean-Marc Hecquet
Pour le moment, Alberto Contador (Tinkoff) se sent bien. C'est ce qu'il dit à la presse espagnole soucieuse d'évaluer la condition de son champion en quête de rachat après son Tour de France désastreux. A une bonne quinzaine de jours du Tour d'Espagne, l'objectif sur lequel s'est rabattu le grimpeur madrilène, l'intéressé se dit satisfait de ses sensations. Jour après jour, le rythme de la course revient, et c'est avant tout ce qu'il est venu chercher au Tour de Burgos. "Je sais que les gens attendent beaucoup de moi, mais je sors d'une longue période de repos (NDLR : trois semaines entre son abandon au Tour de France et sa reprise à la Clasica San Sebastian). Les sensations sont meilleures de jour en jour, même s'il est normal que ça me coûte encore un peu. Ce qui est sûr c'est que je suis sur la bonne voie."

Et cette bonne voie doit mener Alberto Contador aux Lagunas de Neila, samedi après-midi, sur le terrain où il entend s'exprimer, la montagne, ce qu'il n'a plus eu l'occasion de faire depuis le Critérium du Dauphiné il y a deux mois. Les 8 kilomètres de pente à 8 % devraient permettre d'en savoir plus, déjà, sur la forme du champion espagnol. Davantage en tout cas que ne le permettaient aujourd'hui les 10,7 kilomètres d'un contre-la-montre par équipes dessiné autour de Burgos. Et que l'équipe Tinkoff s'est contentée de boucler au 8ème rang à 13 secondes de la formation victorieuse.

Eros Capecchi, Dario Cataldo, Daniil Fominykh, Dmitriy Gruzdev, Davide Malacarne, Michele Scarponi et Alessandro Vanotti, les sept coureurs qui composent l'équipe Astana cette semaine au Tour de Burgos, se sont portés sur la plus haute marche du podium. Il leur aura fallu 13'10" pour venir à bout des 10,7 kilomètres burgalais, soit 2 secondes de mieux que les Movistar (Dowsett, Fernandez, Herrada, Izaguirre,  Moreno, Rojas, Sutherland, Visconti) et 3 secondes plus vite que les Etixx-Quick Step (Bouet, Brambilla, De La Cruz, Lampaert, Meersman, Serry, Van Keirsbulck, Velits). Une performance qui permet à Dmitriy Gruzdev de prendre possession du maillot de leader du classement général et au reste du peloton de trouver sa place dans un semblant de hiérarchie que la grande étape de montagne, samedi, aura tôt fait de contester.

Demain jeudi, la troisième étape reliera Valle de Sedano à Villarcayo (198 km).

Classement 2ème étape :

1. Astana (KAZ) les 10,7 km en 13'10" (48,8 km/h)
2. Movistar Team (ESP) à 2 sec.
3. Etixx-Quick Step (BEL) à 3 sec.
4. Team Sky (GBR) à 6 sec.
5. Orica-BikeExchange (AUS) à 9 sec.
6. BMC Racing Team (USA) m.t.
7. Team Katusha (RUS) à 11 sec.
8. Tinkoff (RUS) à 13 sec.
9. Caja Rural-Seguros RGA (ESP) à 14 sec.
10. FDJ (FRA) m.t.

Classement général :

1. Dmitriy Gruzdev (KAZ, Astana) en 3h45'14"
2. Dario Cataldo (ITA, Astana) m.t.
3. Eros Capecchi (ITA, Astana) m.t.
4. Michele Scarponi (ITA, Astana) m.t.
5. Gianni Meersman (BEL, Etixx-Quick Step) à 3 sec.
6. José-Joaquin Rojas (ESP, Movistar Team) m.t.
7. Gianluca Brambilla (ITA, Etixx-Quick Step) m.t.
8. David De La Cruz (ESP, Etixx-Quick Step) m.t.
9. Gorka Izagirre (ESP, Movistar Team) m.t.
10. Yves Lampaert (BEL, Etixx-Quick Step) m.t.

<< Article précédent | Article suivant >>

Fulcrum Speed 40c
Maurienne Tourisme
KTM mai18
Tour Métropole Nice
Abus mai18