FLASHS

Cyclo-cross

Nys, c'est l'Amérique !

Publié le 02/02/2013 22:17

Championnats du Monde à Louisville. Huit ans après son premier titre, Sven Nys endosse le maillot arc-en-ciel. Longtemps en tête, Francis Mourey termine 11ème.

Sven NysSven Nys | © Vélo 101C'est vingt-quatre heures avant l'horaire initialement prévu que les meilleurs mondiaux s'élancent sur le circuit de Louisville. En raison d'une possible inondation, l'organisation a décidé de programmer les quatre événements initialement prévus sur deux jours, samedi. Enneigé dans la matinée, le circuit de Louisville s'est progressivement transformé en bourbier au fil des courses alors que les températures s'adoucissent. Si la neige disparait progressivement sur le terrain, elle fait son apparition dans le ciel et pour la première fois de la journée, quelques flocons tombent sur le Kentucky.

Sur la ligne de départ, les Belges ont les dents longues. Aucun de leur représentant n'a endossé le maillot irisé aujourd'hui alors que les Néerlandais font une véritable razzia avec les titres de Mathieu Van Der Poel chez les Juniors, Marianne Vos chez les Dames et Mike Teunissen chez les Espoirs.

Depuis de longues années, le titre fait rêver Francis Mourey. Sur un circuit boueux, le champion de France trouve un tracé parfaitement adapté à ses qualités et espère troquer le tricolore pour l'arc-en-ciel. Mourey prend le large en début de course, compte 15 secondes d'avance après deux tours sur un groupe où figurent tous les cadors. Dans la gadoue, le champion de France use de toute sa puissance pour creuser l'écart sur la meute belge emmenée par Kevin Pauwels. L'Anversois est le premier à revenir sur le Français peu avant la mi-course, juste avant Sven Nys et Klaas Vantornout tandis que le champion du monde sortant Niels Albert est un peu plus loin.

Qui portera le maillot de champion du monde ?Qui portera le maillot de champion du monde ? | © Vélo 101Mourey n'est pas le seul a être hanté par la tunique irisée. On le sait, le Mondial ne sourit jamais à Sven Nys. Souvent malchanceux, l'octuple champion de Belgique n'a remporté qu'un titre mondial. C'était sous la neige à Saint-Wendel en 2005 dans des conditions similaires à celles d'aujourd'hui. Ce samedi, les Dieux du cyclo-cross sont avec lui et lui ouvrent une voie royale. C'est d'abord Kevin Pauwels qui cède à la suite d'un problème avec sa chaîne. Francis Mourey connaît le même sort. Mis hors course par un ennui mécanique alors que tout semblait lui sourire, il terminera aux portes du Top 10 alors que le podium semblait à sa portée.

Nys se retrouve alors seul avec Vantornout. Le "Cannibale de Baal" voit une occasion unique de décrocher un deuxième titre mondial, huit ans après sa première couronne. Déterminé à briller, Nys semble s'envoler vers la victoire, tandis que Lars Van Der Haar permet aux Pays-Bas d'espérer une cinquième médaille. Klaas Vantornout livre une belle résistance, mais commet une petite faute technique dans le dernier tour. Il n'en faut pas plus pour voir Sven Nys se précipiter vers la ligne. Ce maillot irisé qui s'est si souvent refusé à lui lui tend désormais les bras. Dans le blizzard, Nys tend un poing rageur et décroche son deuxième titre planétaire à 36 ans.

Classement :

1. Sven Nys (BEL, Belgique) en 1h05'35"
2. Klaas Vantornout (BEL, Belgique) à 2 sec.
3. Lars Van Der Haar (PBS, Pays-Bas) à 25 sec.
4. Bart Wellens (BEL, Belgique) à 41 sec.
5. Philipp Walsleben (ALL, Allemagne) à 44 sec.
6. Julien Taramarcaz (SUI, Suisse) m.t.
7. Radomir Simunek (TCH, République Tchèque) à 1'15"
8. Niels Albert (BEL, Belgique) à 1'19"
9. Thijs Van Amerongen (PBS, Pays-Bas) à 1'31"
10. Martin Bina (TCH, République Tchèque) à 1'41"

Instagram Vélo101

EvoluCycle

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 20 octobre 2018
samedi 09 mars 2019
vendredi 28 juin 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES