FLASHS

Journaux de bord

Journal de bord #4 Antoine Benoist

Publié le 04/01/2018 09:05

2ème du classement général final de la Coupe de France espoirs, le breton reste sur sa faim, il aurait aimé levé les bras une fois au niveau national. C'est très motivé qu'il sera aux France, avec son nouveau club de supporters.

jdb antoine 4jdb antoine 4 | © gwen garot

Début décembre, tu remportes à nouveau le titre de champion de Bretagne, mais cette fois-ci chez les espoirs. Comment s’est déroulée la course avec ton coéquipier Mickaël Crispin entre autres ?

Un titre de champion de Bretagne est toujours bon à prendre. J’ai eu du mal à me mettre dedans, il a fallu attendre deux tours pour que ça aille mieux. J’ai réussi à distancer mes adversaires, dont mon coéquipier Micka, et après j’ai géré mon écart.

Ensuite tu prends la 12ème place à Namur et la 17ème à Zolder. Comment juges-tu ces performances ? Tu espérais sans doute mieux ?

Je suis parti en 3ème ligne et au sommet de la bosse du départ je vire en 3ème position. Je pense être parti un peu fort, j’ai voulu suivre Iserbyt à la fin du premier tour, et je me suis mis dans le rouge. J’ai vu que lui aussi mais il s’en est remis, et pas moi ! Ensuite, j’ai fini par rétrograder, c’est comme ça, on apprend de nos erreurs alors ça me servira pour l’avenir. A Zolder, je me suis également élancé de loin sur la ligne de départ. Il y avait vent de dos sur la grande ligne droite de départ, c’était très dur de remonter sur un circuit où ça roulait très vite. Je suis resté en chasse à 200 mètres du gros groupe pendant deux tours, je ne suis jamais rentré et j’ai fini par craquer. A partir de là, c’était terminé, c’est dommage. Je suis vraiment déçu de ses derniers résultats car je sais que je peux largement rentrer dans le top 10.  

jdb antoinejdb antoine | © glenn hofkens

Un club des supporters a été créé pour te suivre tout au long de la saison. Que peux-tu nous dire dessus ?

Depuis quelques temps mes tontons voulaient créer ce club. Un de mes oncles en avaient un avant, alors ils ont souhaité faire pareil, avec un bureau familial composé de ma sœur, ma tante et mon tonton. C’est vraiment cool. Ils vont faire des déplacements, aux championnats de France notamment, mais aussi à l’étranger. L’an prochain sera encore mieux, c’est le temps de se lancer. Ca va me pousser sur le bord des circuits, c’est top !

Tu termines 7ème au scratch et 2ème espoirs sur la finale de la Coupe de France à Flamanville. Qu’as-tu pensé de ce format de course avec les espoirs et les élites mélangés ?

Franchement c’est super, on peut se tester face aux élites. Je suis content de ma course car c’était mon quatrième cyclo-cross en 8 jours. J’ai fait une grosse semaine de course, avec des déplacements, donc mon résultat est correct.

jdb antoinejdb antoine | © lemancel françois

Au général, tu conclus la Coupe de France 2017 à la deuxième place chez les espoirs, à 3 petits points de Joshua Dubau. Tu as montré une belle régularité cette saison. Comment te sens-tu physiquement et mentalement à l’entame du dernier mois dans les sous-bois ?

Oui j’ai réussi à être régulier, c’est bien. Après le général était secondaire, je préfère gagner une manche, c’est ça qu’il me manque. Je suis un petit peu déçu car j’ai souvent fait deuxième, j’aurais vraiment voulu lever les bras une fois. En ce moment, je me sens bien, je me prépare pour mes gros objectifs de fin de saison.

Où seras-tu ce week-end pour finaliser ta préparation avant le championnat de France ?

Je serai au cyclo-cross de Sable sur Sarthe ce week-end, ma dernière course de préparation avant le France à Quelneuc.

jdb antoinejdb antoine | © léa decourtet

Dans quel état d’esprit abordes-tu le championnat de France de Quelneuc ? Le circuit te plaît ? Il te convient ?

J’aborde l’évènement comme une autre course même si ce n’est jamais tout à fait pareil. En effet, c’est en Bretagne, le public breton sera au rendez-vous et j’ai vraiment envie de faire quelque chose de bien. Je suis conscient que c’est possible motivé à 100% pour ce jour J. J’apprécie le circuit, il y a de tout dedans. Reste plus qu’à voir les conditions qu’on aura, si ce sera gras ou pas.

Comment ton entourage te soutien au quotidien dans ta pratique du cyclo-cross ?

Pour la mécanique et le lavage des vélos c’est mon père qui s’en occupe, surtout sur les courses. Parfois la semaine je lui donne un coup de main vu que je travaille dans un magasin de vélo.  Le week-end j’ai juste à pédaler, mon père fait un gros job sur la partie mécanique. Pour ce qui est de la lessive, de la cuisine… C’est ma mère qui gère (sourire). Les trajets je les fais toujours avec mes parents, je suis bien entouré. Sans oublier ma sœur qui est là pour venir me « crier » dessus sur le bord des circuits.

jdb antoinejdb antoine | © camille godefroy

Quel est ton péché mignon en cette période de fêtes ?

Ouhla ! Le foie gras sur une bonne tartine grillée j’adore… et sinon les fruits de mer.

As-tu pris une ou plusieurs bonne(s) résolution(s) pour 2018 ? Si oui, la(les)quel(les) ?

J’aimerai être moins gourmand sur les repas car la nourriture c’est vraiment mon pécher mignon. Même si je n’ai plus faim, je vais manger quand même…

Par Maëlle Grossetête

Sena sept18

EvoluCycle

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 29 septembre 2018
dimanche 30 septembre 2018
dimanche 07 octobre 2018
dimanche 14 octobre 2018
samedi 20 octobre 2018

VOIR TOUTES LES EPREUVES