FLASHS

Pros

Bilan 2013 — 2013 dans le rétro : Armstrong passe aux aveux

Publié le 20/12/2013 12:59

En janvier, Lance Armstrong sort du silence dans un entretien accordé à Oprah Winfrey. Il confesse avoir fait usage de dopage pour gagner le Tour.

Lance ArmstrongLance Armstrong | © Vélo 101Le jeudi 17 janvier, la planète sportive a les yeux rivés sur le petit écran. Lance Armstrong doit y apparaître à 21h00, sur CBS, face à Oprah Winfrey. Pour la première fois depuis qu'il a été déchu de ses sept titres de vainqueur du Tour de France le 22 octobre 2012, l'Américain va s'exprimer. L'entretien a été enregistré trois jours plus tôt dans un hôtel d'Austin, Texas. Il sera diffusé en deux épisodes d'une durée totale de deux heures et demie.

Evidemment, la possibilité que Lance Armstrong y fasse des aveux publics après des années de dénégation est fortement évoquée. Pour obtenir une confession du champion américain, Oprah Winfrey n'ira pas par quatre chemins. Dès le début de l'entretien, l'animatrice va droit au but. "Oui ou non, vous êtes-vous dopé ? - Oui." "Oui ou non, avez-vous utilisé de l'EPO, des transfusions sanguines ? - Oui." "Oui ou non, avez-vous utilisé ces produits sur vos sept Tours de France victorieux ? - Oui." D'un ton calme et déterminé, Lance Armstrong vient d'admettre avoir berné son monde pendant des années. A 41 ans, celui dont le palmarès n'est officiellement plus qu'un trou béant, prononce enfin les mots, les vrais.

Pourquoi maintenant ? "Je dirais que c'est sans doute trop tard, trop tard pour la plupart des gens, et c'est ma faute, répond-il. J'ai considéré cette situation comme un gros mensonge que j'ai répété plusieurs fois. Aujourd'hui l'histoire est devenue trop mauvaise, trop toxique. Le sport en paie le prix et je suis désolé pour ça. Une enquête fédérale a été ouverte il y a deux ans. Tous les gens impliqués dans cette histoire ont été appelés. J'ai été cité à comparaître, destitué. Les conséquences sont graves."

Des excuses, l'Américain en formulera quelques-unes. Mais pas de repentance. "Je ne pensais pas que je trichais. Je faisais partie d'une génération et je ne me sentais pas mal à l'époque. Je n'ai rien fait pour changer les choses, et je suis juste désolé de n'avoir rien fait pour ça. C'était la compétition, nous étions tous de grandes personnes, nous avons fait des choix. Aujourd'hui je veux seulement reconnaître mes erreurs."

Une partie de son lourd secret est donc livrée ce soir-là. Certainement pas de quoi se racheter une conduite après des années d'arrogance, mais de quoi pouvoir enfin se regarder en face dans un miroir. Et tâcher, s'il le peut, de réparer une partie de ce qu'il a pu briser et des rêves qu'il a volés aux fans de vélo. "J'aime le cyclisme, conclut-il en première partie d'entretien. Je l'aime vraiment. Les gens diront que j'ai manqué de respect envers ce sport, au Tour de France, au maillot jaune... Je l'ai fait. J'ai dérogé aux règles, peu importe ce qu'on peut dire de cette génération. C'était mon choix. Maintenant ce n'est certainement pas à moi de dire : 'hé les gars, on va nettoyer le cyclisme'. Je n'ai aucune crédibilité s'il s'agit de réconcilier le vélo. Mais si j'y suis invité, je serai le premier à la porte."

Ça s'est passé en janvier :

• jeudi 3 janvier : le Sud-Africain Burry Stander, n°2 mondial de VTT et 5ème des Jeux Olympiques de Londres, trouve la mort sur ses routes d'entraînement.
• jeudi 3 janvier : la préparation hivernale de Thibaut Pinot est perturbée par une tendinite du genou droit qui contraint le jeune homme à marquer une pause.
• samedi 5 janvier : le New York Times fait savoir que, pour la première fois, Lance Armstrong pourrait passer aux aveux afin de briser sa suspension sa vie.
• mardi 8 janvier : RCS Sport remet quatre invitations pour le Giro 2013 à Androni Giocattoli, Bardiani Valvole-CSF Inox, Colombia et Vini Fantini-Selle Italia.
• dimanche 13 janvier : Francis Mourey reconquiert dans la boue franc-comtoise de Nommay le titre de champion de France de cyclo-cross, son septième.
• lundi 14 janvier : à 29 ans seulement, l'ancienne championne olympique et championne du monde Nicole Cooke annonce sa retraite, estimant avoir tout gagné.
• jeudi 17 janvier : pour sa 101ème édition, le Tour de France partira du Yorkshire. Les organisateurs retiennent un départ de Leeds, le 20ème depuis l'étranger.
• jeudi 17 janvier : dans un entretien accordé à Oprah Winfrey, Lance Armstrong reconnaît pour la première fois s'être toujours dopé pour gagner le Tour.
• dimanche 20 janvier : Tom Boonen est opéré du coude gauche afin d'endiguer une infection contractée à la suite d'une chute à l'entraînement une semaine plus tôt.
• vendredi 25 janvier : contrôlé positif à l'EPO en septembre 2012 au cours d'un contrôle hors compétition, Steve Houanard est suspendu pour une période de deux ans.
• lundi 28 janvier : l'UCI dissout la Commission Indépendante chargée de déterminer le rôle qu'elle avait joué auprès de Lance Armstrong à sa grande époque.
• mercredi 30 janvier : contrôlé positif au Xipamide durant le Tour de France 2012, Frank Schleck écope d'une peine d'un an de suspension jusque mi-juillet 2013.
• jeudi 31 janvier : déterminé à collaborer avec les autorités pour éradiquer le dopage, l'ancien Maillot Jaune Michael Rasmussen reconnaît s'être dopé toute sa carrière.

Sport 101 Facebook V4

Sea Otter

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 24 mars 2019
dimanche 07 avril 2019
samedi 13 avril 2019
dimanche 14 avril 2019
lundi 22 avril 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES