FLASHS

Pros

Carton plein pour NetApp

Publié le 09/03/2013 23:40

Tour de Drenthe. Dans un temps typique des classiques, le Suédois Alexander Wetterhall s'impose en solo devant ses coéquipiers de NetApp Eichler et Schillinger.

Alexander Wetterhall triomphe d'un rude Tour de DrentheAlexander Wetterhall triomphe d'un rude Tour de Drenthe | © Team NetApp-Endura/RothLes invitations pour les grandes épreuves du calendrier WorldTour tombent les unes après les autres et quelques équipes sont plus gâtées que d'autres. Le Team NetApp-Endura n'a pas à se plaindre. Invité pour le Tour des Flandres, Paris-Roubaix et le Critérium du Dauphiné, le groupe sportif allemand convoite à présent l'une des trois wild-cards du 100ème Tour de France. Pour cela, il va lui falloir convaincre très vite les organisateurs français. "Notre équipe représente une nouvelle génération de coureurs. Oh nous savons bien que nous ne serions pas capables de gagner le Tour de France mais nous sommes suffisamment confiants en nos capacités à jouer un rôle déterminant sur la plus grande course du monde", avance le manager Ralph Denk. La dernière grande équipe du cyclisme allemand avait fait ses débuts l'an dernier sur le Giro.

Pour séduire à quelques semaines de la délivrance des invitations, le Team NetApp-Endura n'a d'autre choix que de marquer les esprits par ses performances sportives. Relativement effacé depuis le début de l'année, il va réaliser un carton aux Pays-Bas au moment de l'organisation, cet après-midi, du Tour de Drenthe. Il règne un temps épouvantable au départ des 196 kilomètres. Une pluie glaciale gifle les visages sous un ciel noir. Le mercure ne s'élèvera pas aujourd'hui. Pas de doute, on est encore bel et bien en hiver !

Dans ces rudes conditions, il ne reste bientôt plus qu'une trentaine de coureurs en course et seulement une quinzaine toujours dans le coup pour la victoire lorsque l'épreuve entre dans sa phase finale. Le Team NetApp-Endura est bien représenté à l'avant, aussi décide-t-il de s'appuyer sur son avantage numérique. Le Suédois Alexander Wetterhall s'y colle. A 30 kilomètres de l'arrivée, il démarre seul et creuse aussitôt l'écart. Spécialiste du contre-la-montre, dont il avait obtenu le titre national en Suède il y a quatre ans, le coureur de 26 ans bénéficie du soutien parfait de ses coéquipiers à l'arrière. Avec une cinquantaine de secondes d'avance, il aborde sereinement les derniers kilomètres et conclut victorieusement ce Tour de Drenthe d'anthologie.

Derrière, ses coéquipiers Markus Eichler et Andreas Schillinger s'attachent à régler le sprint des poursuivants, qui les oppose à Wesley Kreder et Danny Van Poppel (Vacansoleil-DCM), pour se porter eux aussi sur le podium de l'épreuve ! "Nous avons mené la course parfaite, s'enthousiasme le directeur sportif Jens Heppner. C'était incroyable, je n'avais jamais vécu un truc comme ça. L'équipe entière a été extrêmement bonne. Les gars ont toujours été devant et ils ont pesé sur la course. Le raid solitaire d'Alex dans un temps typique des classiques est absolument fantastique !"

Classement :

1. Alexander Wetterhall (SUE, Team NetApp-Endura) les 196 km en 4h56'47" (39,2 km/h)
2. Markus Eichler (ALL, Team NetApp-Endura) à 46 sec.
3. Andreas Schillinger (ALL, Team NetApp-Endura) m.t.
4. Wesley Kreder (PBS, Vacansoleil-DCM) m.t.
5. Danny Van Poppel (PBS, Vacansoleil-DCM) à 49 sec.
6. Elmar Reinders (PBS, Metec-TKH) à 1'03"
7. Sonny Colbrelli (ITA, Bardiani Valvole-CSF Inox) à 1'21"
8. Roy Sentjens (BEL, Cyclingteam De Rijke-Shanks) m.t.
9. Maurits Lammertink (PBS, Vacansoleil-DCM) m.t.
10. Jonas-Aaen Jörgensen (DAN, Team Saxo-Tinkoff) à 1'24

Fulcrum Speed 40 DB_Novembre 2019

INSTAGRAM

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 07 décembre 2019
dimanche 15 décembre 2019
dimanche 08 mars 2020
dimanche 05 avril 2020
dimanche 12 avril 2020
dimanche 10 mai 2020
samedi 23 mai 2020
dimanche 09 août 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES