FLASHS

Pros

Cofidis veut briller à nouveau

Publié le 24/01/2015 13:17

Cofidis a largement remanié son effectif pour construire un train autour de Nacer Bouhanni. L'équipe mise sur son sprinteur pour retrouver les sommets.

L'équipe Cofidis au grand completL'équipe Cofidis au grand complet | © Vélo 101Comme un symbole, après un été agité par une longue remise en question et un grand chamboulement dans un effectif renouvelé à 40 %, l'équipe Cofidis retourne aux sources pour la présentation de sa promotion 2015. C'est donc à Roubaix, non loin du siège social du partenaire fidèle au groupe sportif depuis dix-huit ans situé à Villeneuve-d'Ascq, que l'équipe a été présentée hier à son retour de stage en Espagne. La saison de la formation nordiste n'a pas encore tout à fait commencé, et pourtant, quelque chose a, semble-t-il, déjà changé pour le staff d'Yvon Sanquer. Les présentations en grande pompe ces dernières années ont parfois caché un manque de confiance d'une équipe en quête de repères et de victoires. Cette année, une réelle sérénité émane du groupe sportif dans son ensemble qui prend une tout autre envergure en 2015.

Ce changement de mentalité, Cofidis le doit à l'arrivée d'un seul homme dans ses rangs : Nacer Bouhanni. Avec la venue du Lorrain, l'équipe de deuxième division a signé l'un des transferts de l'année. Pourtant courtisé, le triple vainqueur d'étape du Giro descend d'une division. Un choix mûrement réfléchi et pourtant logique. Nacer Bouhanni voulait une équipe qui lui soit totalement dédiée. C'est ce qu'il a trouvé chez Cofidis qui n'a pas hésité à ranger au placard une partie de ses ambitions sur les courses par étapes en ne conservant pas Jérôme Coppel, Rein Taarame ou Christophe Le Mével pour accueillir des coureurs capables de mener un train pour le Maillot Rouge du Tour d'Italie.

Son poisson-pilote attitré chez FDJ l'an dernier, Geoffrey Soupe, mais aussi le Canadien Dominique Rollin qu'il a côtoyé chez Marc Madiot en 2013 ne sont pas des inconnus pour Nacer Bouhanni. Il comptera en outre sur l'appui de Jonas Ahlstrand qui l'avait battu sur une étape du Circuit de la Sarthe l'an dernier, et sur Adrien Petit qui mettra ses ambitions personnelles de côté. Ces quatre-là devraient constituer sa garde rapprochée tandis que les sprinteurs Belges Michael Van Staeyen et Kenneth Vanbilsen seront attendus sur les courses belges. Parmi les autres recrues, Stéphane Rossetto, mais aussi les deux néo-pros Loïc Chétout et Anthony Turgis (dont vous retrouverez les interviews rapidement sur Vélo 101) auront eux aussi un rôle à jouer, sans doute en amont pour contrôler le peloton.

Un groupe tourné vers le sprintUn groupe tourné vers le sprint | © Vélo 101C'est en tout cas l'ambition affichée par Cofidis hier par l'intermédiaire du président de l'équipe, Thierry Vittu. "Nous nous sommes montrés sous un meilleur jour en 2014 avec plus d'engagement, assure l'homme à la tête de l'équipe. Il y a beaucoup de satisfaction avec une meilleure présence de l'équipe. Il faudra continuer d'être plus présents cette saison avec plus de victoires." Le mot d'ordre est clair et trouve écho dans les propos de Nacer Bouhanni qui affirme à qui veut l'entendre que son objectif n'est autre que de "gagner des courses".

L'ancien champion de France est forcément attendu. C'est par lui que passera la réalisation des objectifs élevés de Cofidis. Pour 2015, la formation nordiste souhaite doubler son nombre de victoires par rapport à l'an dernier. L'objectif de vingt succès a été annoncé et semble réalisable, si la tête d'affiche du recrutement réalise une saison similaire à celle de l'an dernier. A lui seul, Bouhanni avait gagné plus que l'ensemble de l'équipe Cofidis (onze victoires sous le maillot de FDJ contre dix pour sa nouvelle équipe) en 2014 ! Autre objectif, sans qu'une volonté d'une remontée en WorldTour soit clairement affichée pour le moment, sans doute pour des raisons financières, le groupe veut être l'équipe de deuxième division la mieux située au classement mondial.

Dans ce collectif désormais tourné vers le sprint, la présence de Daniel Navarro aurait pu être oubliée. Mais l'Espagnol, vainqueur d'étape sur le Tour d'Espagne et 10ème du général, fait partie intégrante du projet de Cofidis. L'ancien lieutenant d'Alberto Contador n'est plus le seul leader de l'équipe et devra composer avec Nacer Bouhanni sur le Tour de France, également à son programme. En tout cas, tout aura été mis en œuvre pour que, comme le soleil présent sur le maillot des coureurs, l'équipe se remette à briller.

L'effectif 2015 de Cofidis :

• Jonas Ahlstrand (SUE, Giant-Shimano)
• Yoann Bagot (FRA)
• Nacer Bouhanni (FRA, FDJ)
• Steve Chainel (FRA, Ag2r La Mondiale)
• Loïc Chétout (FRA, GSC Blagnac-VS 31)
• Nicolas Edet (FRA)
• Romain Hardy (FRA)
• Gert Joeaar (EST)
• Christophe Laporte (FRA)
• Cyril Lemoine (FRA)
• Luis-Angel Mate (ESP)
• Rudy Molard (FRA)
• Daniel Navarro (ESP)
• Adrien Petit (FRA)
• Dominique Rollin (CAN, amateur)
• Stéphane Rossetto (FRA, BigMat-Auber 93)
• Florian Sénéchal (FRA)
• Julien Simon (FRA)
• Geoffrey Soupe (FRA, FDJ)
• Anthony Turgis (FRA, CC Nogent-sur-Oise)
• Michael Van Staeyen (BEL, Topsport Vlaanderen-Baloise)
• Kenneth Vanbilsen (BEL, Topsport Vlaanderen-Baloise)
• Clément Venturini (FRA)
• Louis Verhelst (BEL)
• Romain Zingle (BEL)

INSCRIPTION EN LIGNE