FLASHS

Pros

Hutarovich se paie Cavendish

Publié le 29/08/2010 18:55

Vuelta # 2. Le Biélorusse Yauheni Hutarovich surprend les meilleurs sprinteurs du monde en s'imposant à Marbella. Il devance Cavendish, qui préserve le Maillot Rouge.

Yauheni Hutarovich inflige une défaite à Mark CavendishYauheni Hutarovich inflige une défaite à Mark Cavendish | © SirottiOn dit de la nuit qu'elle porte conseil. Celle passée entre samedi et dimanche aura surtout perturbé les coureurs dans leurs habitudes. Hier soir, le Tour d'Espagne a donc commencé de manière très tardive, puisqu'il était aux alentours de minuit lorsque les coureurs du Team HTC-Columbia sont venus sabrer le champagne sur le podium. Tout le monde a regagné son hôtel bien plus tard qu'à l'accoutumée, mais le spectacle en valait le sacrifice, tant il semblait surréaliste de voir partir en pleine nuit les vingt-deux équipes engagées dans cette Vuelta 2010. La nuit n'a donc pas été de tout repos mais les organisateurs en ont tenu compte et le départ de la deuxième étape, la première en ligne, a logiquement été repoussé en début d'après-midi. Ce n'est pas pour autant que l'étape du jour sera moins difficile.

Au départ d'Alcala de Guadaira, il va falloir aujourd'hui rejoindre la belle commune touristique de Marbella (173,7 km), sur les rives méditerranéennes. Mais l'Andalousie n'est assurément pas dénuée de difficultés, et même s'il n'est pas dans l'intention des organisateurs de faire gravir aux coureurs les cols les plus raides du sud de l'Espagne, il faudra bien traverser un terrain exigeant pour relier les terres à la mer. A ceci s'ajoute un paramètre important qu'il n'a pas été donné aux coureurs de ressentir hier soir : la canicule. En Andalousie, l'été est encore au zénith et le thermomètre affiche des valeurs insensées. On dépasse allègrement les 40° à l'ombre, ce qui va compliquer l'avancée des coureurs, pas forcément encore très enthousiastes à l'idée de lancer les grandes hostilités dans cette Vuelta.

Mark Cavendish défait dans le premier sprint de la VueltaMark Cavendish défait dans le premier sprint de la Vuelta | © SirottiD'ailleurs, personne ne réagit à la tentative d'échappée des quatre premiers attaquants de la course. Les Français Mickaël Buffaz (Cofidis) et Mickaël Delage (Omega Pharma-Lotto) sont de la première échappée, accompagnés de l'Espagnol Javier Ramirez (Andalucia-CajaSur) et de l'Australien Johnnie Walker (Footon-Servetto). Pas question pour le peloton de s'opposer à cette échappée qui prend forme dans les 4 premiers kilomètres et qui va ouvrir la course durant une bonne partie de la journée. Pour que le quatuor se maintienne en tête un bon bout de temps, le peloton n'hésite pas à lui laisser de la marge, un peu plus de sept minutes d'avance, le tout sous le contrôle de l'équipe HTC-Columbia, victorieuse hier soir mais pour qui la Vuelta ne commence vraiment qu'aujourd'hui, avec l'objectif d'un sprint massif en faveur de Mark Cavendish.

Echappé, Mickaël Buffaz est victime d'une mauvaise chute et contraint à l'abandon.

Buffaz, Delage, Ramirez et Walker traversent ainsi l'Andalousie avec une demi-douzaine de minutes d'avance sur le reste des concurrents. Tout pourrait aller pour le mieux si Mickaël Buffaz n'était pas victime d'une mauvaise chute après 73 kilomètres. Echappé, le récent vainqueur de Paris-Corrèze tombe mal sur la chaussée. Il gagnera Marbella bien avant ses compagnons d'échappée... mais en ambulance. Son geste porté vers l'épaule ne laisse guère planer de doute. A l'hôpital, la confirmation tombe : fracture de la clavicule. L'échappée perd donc un membre dans de tristes conditions mais poursuit son petit bonhomme de chemin. Au passage, Mickaël Delage en profite pour passer en tête au sommet de l'unique côte référencée au classement de la montagne, et s'attribuer ainsi le premier maillot des grimpeurs.

Mickaël Delage conquiert le premier Maillot à Pois de meilleur grimpeurMickaël Delage conquiert le premier Maillot à Pois de meilleur grimpeur | © SirottiSur un terrain accidenté et vraiment exigeant, la chasse est menée par le Team HTC-Columbia. Les coureurs de la formation américaine doivent composer entre la réduction des écarts avec la tête de course et les capacités de Mark Cavendish à franchir les obstacles qui se dressent sur la route. Le leader du classement général semble un moment en difficulté mais il s'accroche au cœur du peloton et bascule avec lui au sommet de la dernière route escarpée. La course s'engage alors dans une longue descente qui assure aux sprinteurs de se maintenir dans le coup pour une confrontation à Marbella, sous réserve de reprendre les échappés. Mais Mickaël Delage, Javier Ramirez et Johnnie Walker, même rejoints par Marcos Garcia-Fernandez (Xacobeo-Galicia) à moins de 50 kilomètres de l'arrivée, ne feront guère de résistance dans le final.

A 18 kilomètres du but, le regroupement général est proclamé et c'est bel et bien vers un sprint massif que s'achemine le peloton. Ayant beaucoup œuvré en tête du groupe aujourd'hui, les HTC-Columbia ne seront plus d'une grande utilité à Mark Cavendish, contraint de se débrouiller quasiment seul dans les derniers hectomètres. Aussi, le Britannique va se découvrir un peu tôt et ne va pas être en mesure de remonter le Biélorusse Yauheni Hutarovich (FDJ), le plus inspiré aujourd'hui. Le sprinteur surprend dans l'emballage final les meilleurs spécialistes de la discipline, dans l'ordre Mark Cavendish, qui conserve son Maillot Rouge de leader, Tyler Farrar (Garmin-Transitions) et Alessandro Petacchi (Lampre-Farnese Vini). Une première surprise qui en annonce d'autres.

Demain lundi, la troisième étape se disputera entre Marbella et Malaga (157,3km).
Consultez la galerie photos de la Vuelta

Classement 2ème étape :

1. Yauheni Hutarovich (BLR, FDJ) les 173,7 km en 4h35'41"
2. Mark Cavendish (GBR, Team HTC-Columbia) m.t.
3. Tyler Farrar (USA, Garmin-Transitions) m.t.
4. Alessandro Petacchi (ITA, Lampre-Farnese Vini) m.t.
5. Manuel Cardoso (POR, Footon-Servetto) m.t.
6. Koldo Fernandez (ESP, Euskaltel-Euskadi) m.t.
7. Benjamin Swift (GBR, Team Sky) m.t.
8. Robert Förster (ALL, Team Milram) m.t.
9. Denis Galimzyanov (RUS, Team Katusha) m.t.
10. Andreas Stauff (ALL, Quick Step) m.t.
Classement complet

Classement général :

1. Mark Cavendish (GBR, Team HTC-Columbia) en 4h49'35"
2. Kanstantin Sivtsov (BLR, Team HTC-Columbia) à 12 sec.
3. Peter Velits (SVQ, Team HTC-Columbia) m.t.
4. Tejay Van Garderen (USA, Team HTC-Columbia) m.t.
5. Matthew Goss (GBR, Team HTC-Columbia) m.t.
6. Hayden Roulston (NZL, Team HTC-Columbia) m.t.
7. Tyler Farrar (USA, Garmin-Transitions) à 21 sec.
8. Daniele Bennati (ITA, Liquigas-Doimo) à 22 sec.
9. Vincenzo Nibali (ITA, Liquigas-Doimo) m.t.
10. Frederik Willems (BEL, Liquigas-Doimo) m.t.
Classement complet

Classement par points :

1. Yauheni Hutarovich (BLR, FDJ) 25 pt
2. Mark Cavendish (GBR, Team HTC-Columbia) 20 pt
3. Tyler Farrar (USA, Garmin-Transitions) 16 pt
4. Alessandro Petacchi (ITA, Lampre-Farnese Vini) 14 pt
5. Manuel Cardoso (POR, Footon-Servetto) 12 pt
6. Koldo Fernandez (ESP, Euskaltel-Euskadi) 10 pt
7. Benjamin Swift (GBR, Team Sky) 9 pt
8. Mickaël Delage (FRA, Omega Pharma-Lotto) 8 pt
9. Robert Förster (ALL, Team Milram) 8 pt
10. Denis Galimzyanov (RUS, Team Katusha) 7 pt

Classement de la montagne :

1. Mickaël Delage (FRA, Omega Pharma-Lotto) 3 pt
2. Javier Ramirez (ESP, Andalucia-CajaSur) 2 pt
3. Johnnie Walker (AUS, Footon-Servetto) 1 pt

Classement par équipes :

1. Team HTC-Columbia (USA) en 14h01'09"
2. Liquigas-Doimo (ITA) à 10 sec.
3. Cervélo TestTeam (SUI) à 13 sec.
4. Team Saxo Bank (DAN) à 14 sec.
5. Lampre-Farnese Vini (ITA) m.t.
6. Garmin-Transitions (USA) à 17 sec.
7. Omega Pharma-Lotto (BEL) m.t.
8. Team Milram (ALL) à 18 sec.
9. Team Katusha (RUS) à 20 sec.
10. Quick Step (BEL) à 23 sec.

INSTAGRAM

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 28 septembre 2019
dimanche 29 septembre 2019
dimanche 13 octobre 2019
samedi 19 octobre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES