FLASHS

Pros

Interview de Philippe Mauduit

Publié le 21/04/2013 01:43

Directeur sportif du Team Saxo-Tinkoff - "C'est sûr que le nouveau parcours de Liège-Bastogne-Liège est un peu moins en faveur d'Alberto Contador. On fera avec."

Philippe MauduitPhilippe Mauduit | © Vélo 101

Philippe, que peut-on attendre de votre équipe sur Liège-Bastogne-Liège ?
On vient pour essayer de gagner la course. On n'est pas les seuls avec cet objectif-là mais on a une équipe très solide autour de trois leaders : Roman Kreuziger, Alberto Contador et Nicki Sörensen. Notre travail va dépendre du déroulement de la course. Nous ne pouvons pas prendre toute la course en charge. D'autres équipes devront aussi travailler pour défendre leurs chances mais nous avons envie d'être présents et de gagner cette course.

Lequel de vos trois leaders vous laisse la meilleure impression ?
C'est très difficile à dire. Roman est dans un état de forme optimal, Nicki aussi. Alberto est physiquement un peu en-dessous mais sur un parcours comme celui proposé demain, il devrait aussi faire bonne figure. Ce soir, nous avons encore les trois possibilités et on garde les trois cartes en main.

Alberto Contador ne sera-t-il pas désavantagé par le changement de parcours ?
C'est sûr que ce parcours est un peu moins en sa faveur. La côte de Colonster, qui remplace la Roche aux Faucons, est beaucoup plus roulante. Au sommet, c'est possible d'avoir du vent de face et puis les difficultés ne s'enchaînent pas derrière. Il y a un grand morceau de plat et une longue descente avant d'arriver au pied de la difficulté suivante. On fera avec.

A l'inverse, Roman Kreuziger ne sera-t-il pas avantagé par la présence de Colonster ?
C'est très difficile à dire. Est-ce mieux ou moins bien pour Roman ? Je pense que ce sont les circonstances de course qui pourront nous le dire. S'il y a la guerre très tôt dans la course, ce sera un avantage pour nos coureurs. Mais si la course est plus attentiste, ce sera un handicap pour nous.

Est-ce possible de le voir anticiper comme dimanche dernier à l'Amstel Gold Race ?
Oui ! Je pense que c'est très possible.

Qui seront vos principaux adversaires ?
Sur ce type de course, ce sont toujours les mêmes coureurs qui reviennent. On va retrouver les coureurs que l'on a vus soit sur l'Amstel Gold Race soit sur la Flèche Wallonne. Les grimpeurs de Sky, les grimpeurs de Katusha, Nibali, Gilbert... Ce sont toujours eux à qui il faudra faire attention.

Propos recueillis par Pol Loncin à Liège le 20 avril 2013.

INSCRIPTION EN LIGNE