FLASHS

Pros

Jakobsen à travers la chute

Publié le 19/08/2017 17:22

Tour de l'Avenir #2. Fabio Jakobsen s'impose au sprint dans un groupe de 15 après une chute dans le dernier kilomètre. Asgreen garde son maillot jaune

Fabio Jakobsen vainqueur 2ème étape Tour de l'avenirFabio Jakobsen vainqueur 2ème étape Tour de l'avenir | © Tour de l'AvenirLe profil de cette deuxième étape du Tour de l’Avenir est assez similaire avec la première. Beaucoup de petites bosses, mais seulement un grimpeur 4ème catégorie dans le début de l’étape. Il faudra tout de même savoir bien grimper pour passer avec les meilleurs les difficultés courtes et pentues. Entre Inzinzac-Lochrist et Bignan, seuls les sprinteurs avec de bonnes jambes pourront tenter de remporter la victoire d’étape ce samedi. 

Duo français à l'avant

A 12h45, les coureurs s’élancent pour 135 kilomètres avec du soleil en Bretagne, fait à signaler. Maxime Roger (Auvergne Rhône Alpes) et Adrien Garel (Bretagne) sont les premiers à partir lors de l’annonce du départ réel. Les deux Français formeront finalement l’échappée matinale qui va d’ailleurs durer un bon moment. Mais les deux espoirs ne prennent pas d’avance conséquente sur le peloton, avec 3 minutes d’avance au maximum. La fugue du duo français prend finalement fin à deux tours de la fin dans le circuit final. Si certains tentent leur chance, les nations des principaux favoris restent bien concentrés à l’avant du peloton, bien groupé lors du retentissement de la cloche signalant le dernier tour. 

Groupe de 15 pour la victoire après la chute

Dans les 5 derniers kilomètres, Rasmuss Tiller (NOR) va tenter un ultime coup de rouleur pour s’extirper du peloton. Il va créer un petit écart qu’il n’arrivera pas à conserver à l’approche de la flamme rouge. Emmené à toute allure par le Danemark et la Slovénie, le peloton passe dans les derniers virages de cette étape. La chute était alors inévitable tellement ça frottait pour se placer. Les 15 premiers du peloton se retrouvaient dans un fauteuil pour disputer un sprint réduit. La Pologne, seule nation à posséder deux unités avec les Pays-Bas, emmène le groupe vers le sprint. Dans le léger faux-plat, le Colombien Alvaro Hodeg est le premier à lancer à 300 mètres de l’arrivée. Il est bien suivi par Fabio Jakobsen qui le dépasse au bon moment. 

Jakobsen signe pro ce samedi

Le Néerlandais de 20 ans s’impose dans la deuxième étape. Ce samedi, sa signature chez Quick-Step Floors a été officialisée et le vainqueur d’une étape sur le Tour de Normandie ne devait pas être au courant. Il remporte surement la plus belle étape de sa carrière espoir. Son avenir est maintenant tourné vers le monde pro. 

Au classement général, Kasper Asgreen conserve le maillot jaune. Retardé par la chute, le Danois a été reclassé dans le même temps que Jakobsen. Il devance toujours Kristoffer Halvorsen, qui ne prend pas de bonifications malgré sa troisième place. 

Classement de la deuxième étape : 

1. Fabio Jakobsen (NER) en 3h05’28“
2. Alvaro José Hodeg (COL) m.t.
3. Kristoffer Halvorsen (NOR) m.t.
4. Aliaksandr Riabushenko (BLR) m.t.
5. Joris Nieuwenhuis (NER) m.t.
6. Michal Paluta (POL) m.t.
7. Alan Banaszek (POL) m.t.
8. Uladzimir Harakhavik (BLR) m.t.
9. Dmitry Strakhov (RUS) m.t.
10. Bjorg Lambrecht (BEL) m.t.

Classement général à l'issue de la deuxième étape :

1. Kasper Asgreen (DAN) en 6h09'22"
2. Kristoffer Halvorsen (NOR) à 4 sec.
3. Alvaro Hodeg (COL) m.t.
4. Aliaksandr Riabushenko (BLR) m.t.
5. Alan Banaszek (POL) m.t.
6. Valentin Madouas (FRA) m.t.
7. Simon Guglielmi (FRA, Auvergne Rhône Alpes) m.t.
8. Anders Skaarseth (NOR) m.t.
9. Oliver Wood (GBR) m.t.
10. Bjorg Lambrecht (BEL) m.t.