FLASHS

Pros

La Lotto Soudal assomme le Tour de Belgique

Publié le 26/05/2018 19:30

Jelle Vanendert a remporté l’étape reine de ce Tour de Belgique. Vainqueur en solitaire, il a devancé son coéquipier Jens Keukeuleire qui s’empare du maillot de leader

jelle vanendertjelle vanendert | © Cycling Quotes 

Récent troisième de la dernière Flèche Wallonne, Jelle Vanendert (Lotto Soudal) connait une deuxième jeunesse en 2018. Le Belge de 33 ans a remporté, ce samedi, l’étape reine du Tour de Belgique. Parti dans la dernière difficulté du jour dans l’ascension du Chemin du Comte à Marchin, Vanendert a faussé compagnie aux échappés présents à ses côtés pour s’en aller vers la ligne d’arrivée en solitaire. Il regoûte d’ailleurs au doux parfum de la victoire après celle sur le Tour de France en 2011, au sommet du Plateau de Beille. L’éternel équipier a eu les clés du camion pour glaner sa deuxième victoire professionnelle. Une surprise aux vues de ses qualités de puncheur et de grimpeur, lui qui a souvent été le premier lieutenant de Jurgen Van den Broeck sur les différentes grandes boucles. 

Jelle Vanendert après sa victoire : 

« Au début, c’était très difficile de se glisser dans l’échappée. Il fallait que je me mette en route et également s’épargner car, vous savez, il ne faut pas se donner à fond dès le début. Il fallait faire tourner les jambes en gardant le plus de forces possible. Jens Keukeuleire a un peu coincé dans le Mur de Huy. C’était difficile, j’ai essayé de garder le groupe ensemble. Je savais que les deux dernières côtes nous conviendraient bien mieux » a expliqué le vétéran de la Lotto Soudal.

Souriant en zone mixte après cette belle victoire, le natif de Neerpelt était heureux de s’imposer pour la deuxième fois après plus de 12 saisons dans l’élite. « J’ai 33 ans, je n’ai jamais gagné beaucoup de courses dans ma carrière. J’ai gagné deux victoires d’étapes et toutes deux sont très belles. Je sais que gagner une étape du Tour de Belgique est aussi difficile que sur le Tour ou sur une classique. Finir de cette manière et gagner comme aujourd’hui, ça donne énormément de confiance. »

Keukeleire, nouveau leader 

Aux côtés de Jens Keukeleire (Lotto Soudal), Anthony Turgis (Cofidis), Dion Smith (Wanty Groupe Gobert) et Edward Dunbar, Vanendert a attendu le moment propice pour placer une attaque salvatrice. Le puncheur de la Lotto Soudal a réussi à s’extirper du groupe en deux temps et a pu lever les bras. Les hommes de Marc Sergeant ont réussi coup double puisque Keukeleire, deuxième de l’étape, s’est adjugé le maillot bleu de leader après la défaillance de Christophe Laporte. Les 12 ascensions de cette 4ème étape ont fait craquer le sprinteur de la Cofidis très vite et les leaders de chaque formation ont pu s’exprimer. Grâce à sa belle performance sur le contre-la-montre et cette belle deuxième place, le sprinteur/puncheur Keukeleire a pris une sérieuse option sur la victoire finale de ce Tour de Belgique. 

-Léo Labica

Classement de la 4ème étape : 

1. Jelle Vanendert (BEL, Lotto Soudal) en 3h33’24’’
2. Jens Keukeleire (BEL, Lotto Soudal) à 16sec.
3. Dion Smith (NZL, Wanty Groupe Gobert) m.t.
4. Anthony Turgis (FRA, Cofidis) m.t.
5. Edward Dunbar (IRL, Aqua Blue Sport) à 20sec.

Classement général à l'issue de la 4ème étape :

1. Jens Keukeleire (BEL, Lotto Soudal)
2. Jelle Vanendert (BEL, Lotto Soudal) à 15sec.
3. Anthony Turgis (FRA, Cofidis) à 26sec.
4. Dion Smith (NZL, Wanty Groupe Gobert) à 39sec.
5. Edward Dunbar (IRL, Aqua Blue Sport) à 45sec.

INSCRIPTION EN LIGNE