FLASHS

Pros

L'actu du 11 février

Publié le 11/02/2015 09:12

Ulissi de retour au Pays Basque, Kittel passe son tour à San Remo, le final de Kuurne-Bruxelles-Kuurne modifié, Terpstra et Cancellara surpris, deux blessés chez Trek.

Diego Ulissi distancéDiego Ulissi distancé | © SirottiDiego Ulissi. Suspendu neuf mois après son contrôle positif au salbutamol sur le Giro 2014, dont il avait remporté deux étapes, Diego Ulissi (Lampre-Merida) fera son retour au Tour du Pays Basque du 6 au 11 avril. Le coureur italien, dont la suspension n'a été prononcée que le mois dernier, a bénéficié d'une certaine clémence de la part du Comité Olympique Suisse, qui s'est penché sur le dossier et n'a pas tenu compte de la participation du coureur à la Coppa Bernocchi en septembre. Diego Ulissi a été préservé dans l'effectif de l'équipe Lampre-Merida après avoir certifié à son entourage qu'il s'agissait d'une négligence de sa part. Après sa rentrée au Tour du Pays Basque il disputera les trois classiques ardennaises (19, 22 et 26 avril) et le Tour de Romandie (28 avril-3 mai) avant de faire son retour sur le Giro (9-31 mai).

Marcel Kittel. Le retour de la Via Roma pour site d'arrivée de Milan-San Remo le dimanche 22 mars prochain aurait pu favoriser les desseins de Marcel Kittel (Giant-Alpecin), mais le sprinteur allemand passera une fois encore son tour à l'occasion de la Primavera. Lui qui n'a jamais pris le départ de la classique italienne cédera la place de leader à John Degenkolb, 5ème en 2012, qui gardera donc la faveur de l'équipe Giant-Alpecin sur les classiques printanières. John Degenkolb avait remporté l'an passé Gand-Wevelgem et conclu Paris-Roubaix sur la 2ème marche du podium. Marcel Kittel est ainsi le premier pur sprinteur à renoncer à un Milan-San Remo davantage taillé pour eux cette année.

L'armada Omega Pharma-Quick Step en démonstration à KuurneL'armada Omega Pharma-Quick Step en démonstration à Kuurne | © SirottiKuurne-Bruxelles-Kuurne. C'est bientôt l'ouverture du calendrier belge, qui interviendra à la fin du mois avec le Circuit Het Nieuwsblad d'un côté, Kuurne-Bruxelles-Kuurne de l'autre. Cette dernière semi-classique organisée le dimanche 1er mars verra son final légèrement modifié avec l'emprunt du pont Buda, entièrement rénové, sur son circuit d'arrivée. Après avoir sillonné la Flandre et gravi neuf monts, le dernier à 53 kilomètres de l'arrivée avec le Nokereberg, les concurrents de Kuurne-Bruxelles-Kuurne se présenteront en effet sur un circuit de 16 kilomètres qu'il leur faudra parcourir deux fois. C'est ce circuit qui comporte l'unique modification du tracé. L'épreuve comptera 196 kilomètres et neuf monts jusqu'à l'arrivée sur la chaussée de Bruges, où l'on cherchera un successeur à Tom Boonen, vainqueur en 2014.

Niki Terpstra. Jamais encore Niki Terpstra (Etixx-Quick Step) n'avait remporté de contre-la-montre. Non seulement il a gagné hier celui du Tour du Qatar, dont il pourrait remporter une deuxième édition vendredi, mais il a laissé loin derrière lui ses deux suivants, Fabian Cancellara à 8 secondes, Bradley Wiggins à 9 secondes. "Gagner est une surprise, a confié le Néerlandais. J'avais seulement dans l'esprit de réaliser un bon chrono pour le classement général. Je n'ai pas dépensé trop de forces dans la première partie pour mettre les gaz quand j'ai pris le vent de face. J'ai fini par tout donner, gardant le rythme jusqu'à la ligne d'arrivée. Gagner devant des spécialistes comme Cancellara et Wiggins est génial. Maintenant l'objectif est de garder le maillot or. Il faudra rester attentif en permanence car dans cette course, si vous vous déconcentrez une seconde vous avez tôt fait de vous retrouver dans un deuxième groupe. Et c'est fini !"

Fabian CancellaraFabian Cancellara | © ASO/Bruno BadeFabian Cancellara. Battu de 8 secondes en 11,2 kilomètres par Niki Terpstra sur le contre-la-montre du Tour du Qatar hier, Fabian Cancellara (Trek Factory Racing) n'a pas caché sa surprise. "Bien sûr, c'est toujours dommage de finir 2ème, mais 8 secondes ? C'est beaucoup. Je pense que Bradley Wiggins comme moi étions à 100 %, je veux dire comme tout le monde, mais c'est vraiment surprenant de constater une telle différence à l'arrivée. Ça fait presque une seconde au kilomètre gagnée sur moi par Niki Terpstra ! Enfin c'est la course. J'ai fait de mon mieux, j'ai donné tout ce que j'ai pu, et quand je fais ça je peux dire que je suis heureux. J'ai développé une bonne puissance, ça me va comme ça. J'affiche une bonne condition, c'est quelque chose qui va me motiver pour les jours à venir."

Infirmerie. Deux coureurs de l'équipe Trek Factory Racing se sont blessés récemment. Matthew Busche souffre d'une fracture du poignet après une chute au Challenge de Majorque. Il a été opéré vendredi à Bâle, avec pose de vis et greffe osseuse, et restera plâtré pendant six semaines, période durant laquelle il ne lui sera pas possible de s'entraîner sur la route. Le retour à la compétition de l'Américain, 5ème du Tour du Colorado l'an passé, sera une longue histoire. De son côté Laurent Didier souffre d'une fracture du quatrième métacarpe gauche après une chute sur la Cadel Evans Great Ocean Road Race. Lui aussi a été opéré à Bâle, jeudi, recevant une plaque et des vis, sa convalescence devant rester de courte durée.

BIKE SHOW EVENTS

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 20 juin 2021
samedi 24 juillet 2021
dimanche 01 août 2021
samedi 14 août 2021
dimanche 29 août 2021
vendredi 10 septembre 2021
samedi 11 septembre 2021
vendredi 17 septembre 2021

VOIR TOUTES LES EPREUVES