FLASHS

Pros

L'actu du 12 avril

Publié le 12/04/2016 10:22

Popovych raccroche pour passer DS, l'infirmerie après Paris-Roubaix, Hayman ne veut pas s'arrêter, belles audiences sur l'Enfer du Nord, le Giro toujours plus vert.

Yaroslav Popovych change de carrièreYaroslav Popovych change de carrière | © Trek-SegafredoYaroslav Popovych. A 36 ans, et après quinze années de présence chez les pros, l'Ukrainien Yaroslav Popovych (Trek-Segafredo) a annoncé son retrait des pelotons dans la foulée de Paris-Roubaix. Ancien vainqueur d'étape du Tour de France, à Carcassonne en 2006, vainqueur final du Tour de Catalogne 2005, Popo s'était révélé en 2003 avec une 3ème place au Tour d'Italie, deux ans après avoir conquis à Lisbonne le titre de champion du monde Espoirs. 8ème du Tour de France 2007 ou encore 3ème de Paris-Nice 2008, c'est essentiellement au service des autres qu'il aura accompli sa carrière. "Devenir gregario a fait partie de mes grandes décisions, se souvient-il. Certains diront que j'aurais pu gagner davantage mais je suis fier de ce que j'ai accompli et des choix que j'ai faits." Popovych ne s'éloignera pas des pelotons puisqu'il officiera à présent en qualité de directeur sportif.

Infirmerie. Les innombrables chutes qui marquent chaque année Paris-Roubaix engorgent toujours un peu plus l'infirmerie. Cette fois-ci, l'Enfer du Nord aura eu raison d'au moins sept coureurs transférés à l'hôpital. Le plus sévèrement touché reste Mitchell Docker (Orica-GreenEdge). Le coéquipier de Mathew Hayman est tombé sur la face dans la Tranchée d'Arenberg. Il a été évacué le visage en sang, avec un traumatisme cranio-facial sévère, des dents en moins et de multiples plaies. Franciso-José Ventoso (Movistar Team), lui, a été opéré hier à Valenciennes d'une profonde entaille au tibia gauche alors que son coéquipier Nelson Oliveira souffre d'une fracture de la clavicule gauche et d'une fissure de la tête radiale. Impliqué dans la chute de Fabian Cancellara sur le secteur de Mons-en-Pévèle, Niki Terpstra (Etixx-Quick Step) souffre d'un hématome à la rotule droite. Elia Viviani (Team Sky), qu'une moto tombée derrière lui dans la Tranchée d'Arenberg a projeté en avant, se plaint de contusions au sternum. Pas non plus de trop gros dommages pour Federico Zurlo (Lampre-Merida) et Nikolas Maes (Etixx-Quick Step), soignés respectivement pour un traumatisme des doigts de la main droite et de légères contusions thoraciques pour l'un, des plaies au genou droit pour l'autre.

Mathew HaymanMathew Hayman | © ASO/Etienne GarnierMathew Hayman. Quarante-huit heures après son succès dans le vélodrome de Roubaix, Mathew Hayman (Orica-GreenEdge) reste sur son petit nuage. A l'aube de son 38ème anniversaire, celui qui aura participé quinze fois à Paris-Roubaix avant d'accrocher la victoire au vélodrome, un record en la matière (sa découverte date de 2000) n'envisage pas d'en rester là. "Bien que je sois pro depuis longtemps, j'aime toujours autant ce que je fais et je ne pense pas arrêter, a-t-il fait savoir à la presse belge. Je serai encore sous contrat avec Orica-GreenEdge la saison prochain et cette victoire sur Paris-Roubaix me donne encore envie d'y revenir l'an prochain. Ça reste ma course préférée." Quatrième vainqueur le plus âgé, l'Australien sera demain au départ de la Flèche Brabançonne avant de pousser jusqu'à dimanche avec l'Amstel Gold Race.

Giro. La course rose se veut toujours plus... verte ! C'est en tout cas l'objectif des organisateurs du Tour d'Italie, qui ont dévoilé de nouvelles initiatives respectueuses de l'environnement à moins d'un mois du lancement de l'édition 2016 à Apeldoorn, aux Pays-Bas. Un plan quinquennal stratégique a été développé sur la base d'une étude réalisée l'an passé par World Wide Fund For Nature (WWF), lequel vise à réduire l'impact environnemental du Giro. Une des premières étapes de cette stratégie sera la gestion des déchets. "Il est capital, à travers un événement de l'ampleur du Giro, de montrer les bonnes pratiques à adopter, certifie la Ministre italienne de l'Environnement Barbara Degani. Qu'un événement comme le Giro, capable de toucher le territoire italien entier, parvienne à liver un tel message quant à l'importance du respect de l'environnement, de l'écologie, de la culture et de la beauté de l'Italie, est d'une importance stratégique primordiale."

Sur les pavés du NordSur les pavés du Nord | © ASO/Etienne GarnierAudiences. La diffusion en intégralité de Paris-Roubaix dimanche a permis à France Télévisions d'enregistrer un joli score avec une audience moyenne de 1,6 million de téléspectateurs, ce qui représente une part d'audience de 14,5 % sur les six heures de direct à cheval entre France 2 et France 3. Le pic d'audience a été atteint au moment de l'entrée dans le vélodrome des cinq hommes de tête, portant alors l'audimat à 3,6 millions de téléspectateurs. De leur côté les chaînes Eurosport ont réalisé un nouveau record d'audience (64 000 téléspectateurs en moyenne et 3,2 % de part d'audience), en partie grâce aux chiffres de Paris-Roubaix. Diffusée là aussi en intégralité sur Eurosport 1 (Eurosport 2 retransmettait les 24 Heures du Mans Moto), la reine des classiques a rassemblé jusqu'à 139 000 téléspectateurs, soit une hausse de 43 % par rapport à l'édition 2015.