FLASHS

Pros

L'actu du 12 avril

Publié le 12/04/2013 09:11

Gasparotto frappe un camion, Bouhanni mécontent, Saugrain consultant pour la RTBF, poignet cassé pour Bozic, Lövkvist renversé, petit plateau en Castille-et-Leon.

Enrico GasparottoEnrico Gasparotto | © SirottiEnrico Gasparotto. C'est la semaine sur laquelle Enrico Gasparotto (Astana) joue toute sa saison, et elle a bien failli tourner court hier alors que le vainqueur sortant de l'Amstel Gold Race s'entraînait derrière le scooter de son directeur sportif Stefano Zanini. Les deux hommes roulaient à 50 km/h dans une descente autour du lac de Côme quand un camion de livraison qui arrivait en sens inverse a brusquement viré sur sa gauche, leur coupant la route ! Si Zanini a pu immobiliser son engin de toute urgence, les freins d'Enrico Gasparotto n'ont pas été aussi puissants que ceux du scooter. Il est allé frapper le camion. Sans gravité heureusement ! Chanceux, il s'en est tiré sans dommage sérieux mais avec une belle frayeur. Avant que le duo ne poursuive son entraînement, il s'est assuré de faire passer un mauvais quart d'heure au chauffeur...

Nacer Bouhanni. La dernière fois qu'il était venu dans le Nord en compagnie d'Arnaud Démare, Nacer Bouhanni (FDJ) avait ramené un beau maillot tricolore. Hier au Grand Prix de Denain, le champion de France a dû se contenter d'une 3ème place derrière l'ancien champion du monde Espoirs et Bryan Coquard. "C'est bien pour l'équipe, on fait premier et troisième. Personnellement, je suis déçu de mon sprint, nous a confié le Lorrain visiblement mécontent. Je me suis retrouvé un peu seul dans le dernier kilomètre, c'est ça qui est dommage. Il y a eu une grosse vague aux 400 mètres. J'ai dû freiner, je reviens de derrière et quand on passe la ligne, Arnaud, Bryan et moi, on se tient sur dix centimètres."

Cyril SaugrainCyril Saugrain | © Vélo 101Cyril Saugrain. Les téléspectateurs de Wéo avaient déjà pu apprécier la justesse de son commentaire durant la retransmission du Grand Prix de Fourmies en 2011. Après avoir renouvelé l'expérience auprès d'Opal'TV sur les Quatre Jours de Dunkerque l'an passé, Cyril Saugrain a officié dimanche dernier sur la RTBF, relayant Cédric Vasseur au poste de consultant aux côtés de Rodrigo Beenkens durant Paris-Roubaix. Un essai concluant qui laisse présager le début d'une belle coopération puisque l'ancien coureur pro réintégrera l'équipe belge la semaine prochaine pour partager sa fine analyse avec les téléspectateurs de la chaîne sur la Flèche Wallonne et Liège-Bastogne-Liège. Depuis le début de l'année, les lecteurs de Vélo 101 ont quant à eux le plaisir de retrouver un vendredi sur deux la chronique de Cyril Saugrain.

Borut Bozic. Les nouvelles concernant les coureurs accidentés dimanche pendant Paris-Roubaix continuent à affluer. On a ainsi appris que Borut Bozic (Astana) s'était cassé le poignet. La fracture très compliquée du champion de Slovénie a nécessité une intervention chirurgicale de trois heures durant lesquelles les médecins ont introduit des broches métalliques qui viendront consolider l'os et permettre sa cicatrisation. Six semaines seront à présent nécessaires à Borut Bozic avant qu'il ne puisse reprendre une activité normale. "C'est la première fois que je me casse le poignet et c'est très douloureux, a déclaré le Slovène. Je suis rentré à Ljubljana dimanche soir mais dans l'avion j'ai commencé à avoir vraiment mal. Dès que j'ai atterri je suis immédiatement allé à l'hôpital."

Thomas LövkvistThomas Lövkvist | © SirottiThomas Lövkvist. La malchance accable décidément l'équipe helvétique IAM Cycling depuis quelques jours. Après la fracture du scaphoïde d'Aleksejs Saramotins survenue après sa chute dans le premier secteur pavé de Paris-Roubaix, c'est Thomas Lövkvist qui doit déclarer forfait pour les rendez-vous importants qu'il avait cochés. Le vainqueur du Tour Méditerranéen devait disputer l'Amstel Gold Race, la Flèche Wallonne, Liège-Bastogne-Liège et le Tour de Romandie. Heurté par une voiture à la fin de son entraînement hier, le Suédois souffre d'une fracture ouverte de la première phalange et de l'index de la main gauche selon les examens complémentaires passés aux Hôpitaux Universitaires de Genève. Thomas Lövkvist a été opéré dans la soirée d'hier et son indisponibilité pour la compétition est estimée à six semaines.

Tour de Castille-et-Leon. La 28ème édition du Tour de Castille-et-Leon sera particulièrement morne. Réduite à trois jours de course depuis l'an passé en raison des difficultés économiques que rencontre l'Espagne, l'épreuve souffre de la défection des meilleurs. Le temps où Alberto Contador venait y peaufiner sa forme, trois fois lauréat entre 2007 et 2010, est momentanément révolu. Seules deux équipes WorldTour, les deux formations espagnoles, honoreront l'épreuve castillane jusqu'à dimanche. Movistar Team s'y rendra avec le vainqueur sortant Javier Moreno, Sylwester Szmyd et José-Joaquin Rojas alors qu'Euskaltel-Euskadi convoitera une première victoire annuelle qui se fait désirer avec Mikel Nieve, Pablo Urtasun ou encore Gorka Verdugo. L'équipe Sojasun (avec Brice Feillu et Julien El Farès) pourra également tirer son épingle du jeu au cœur d'un peloton essentiellement composé d'équipes de 2ème et 3ème divisions.

Le parcours :

• 1ère étape (vendredi 12 avril) : Arevalo-Valladolid (194,8 km)
• 2ème étape (samedi 13 avril) : Ureña-Palencia (164,1 km)
• 3ème étape (dimanche 14 avril) : Aguilar de Cam-Cervera del Pisuerga (183,1 km)

Les 10 derniers vainqueurs :

2012 : Javier Moreno (ESP, Movistar Team)
2011 : Xavier Tondo (ESP, Movistar Team)
2010 : Alberto Contador (ESP, Astana)
2009 : Levi Leipheimer (USA, Astana)
2008 : Alberto Contador (ESP, Astana)
2007 : Alberto Contador (ESP, Discovery Channel)
2006 : Alexandre Vinokourov (KAZ, Liberty Seguros-Würth)
2005 : Carlos Garcia-Quesada (ESP, Comunidad Valenciana)
2004 : Koldo Gil (ESP, Liberty Seguros)
2003 : Francisco Mancebo (ESP, iBanesto.com)

INSCRIPTION EN LIGNE