FLASHS

Pros

L'actu du 13 août

Publié le 13/08/2015 10:53

David Boucher exclu par FDJ, Martial Gayant s'explique, Boonen retravaille le sprint, l'Arctic Race of Norway, Giant et IAM pour la Vuelta, Longo-Borghini vainqueur en solo.

David Boucher à l'avant sur l'Eneco TourDavid Boucher à l'avant sur l'Eneco Tour | © SirottiDavid Boucher. David Boucher avait pris le départ de l'Eneco Tour blessé par l'annonce de sa non reconduction chez FDJ la saison prochaine. Et dès à présent en quête d'un nouveau groupe sportif pour 2016. Deux fois échappé en trois jours, le Belge d'adoption a annoncé hier soir sur Twitter qu'il était exclu de l'épreuve par sa propre formation, avec laquelle les relations sont désormais extrêmement tendues. "Je suis fier de moi mais je dois abandonner et rentrer à la maison car l'équipe a décidé de me punir." David Boucher, qui avait lancé l'échappée du jour au détriment des consignes de l'équipe (qui jouait hier la carte d'Arnaud Démare, 2ème du sprint à l'arrivée), s'est vu signifier sa mise hors course par son directeur sportif Martial Gayant au moment où le peloton est rentré sur les trois hommes de tête à 15 kilomètres de l'arrivée.

Martial Gayant. Le directeur sportif de l'équipe FDJ s'est expliqué quant à la décision de retirer David Boucher du peloton de l'Eneco Tour. "Dimanche avant la course je m'étais déjà rendu compte que David n'acceptait pas notre choix de ne pas le conserver l'an prochain, dit-il à la Dernière Heure. Il voulait encore deux ou trois ans de contrat mais nous en avons estimé autrement. On a été honnêtes. D'autres ne préviennent leurs coureurs que le 15 octobre..." Recadré par Marc Madiot au téléphone mardi après un tweet qui en disait long, David Boucher a désobéi aux ordres mercredi. "Il n'a pas écouté nos consignes en attaquant dès le kilomètre 0 et en faisant tout le contraire de ce qui était prévu. Il a voulu saboter nos chances de succès. Il savait qu'il commettait un faux pas. Il n'en a fait qu'à sa tête." S'il a pu monter à bord du bus pour prendre une douche, David Boucher a dû rejoindre l'hôtel en voiture, boudé par l'ensemble du groupe.

Tom BoonenTom Boonen | © SirottiTom Boonen. Dix ans après être devenu champion du monde sur le circuit de Madrid, Tom Boonen (Etixx-Quick Step) n'a pas perdu son âme de finisseur. C'est au sprint, hier à Ardooie, qu'il s'est imposé. Un exercice que le Belge, privé de la campagne des classiques pavées après une mauvaise chute à Paris-Nice (luxation acromio-claviculaire et fracture du coude), s'est mis en tête de retravailler. "La semaine dernière j'ai travaillé dur le sprint à l'entraînement afin de tâcher de gagner une étape sur l'Eneco Tour. Je sais que je n'ai pas eu beaucoup de résultats cette saison après ma chute et c'est pourquoi je voulais vraiment m'entraîner pour les sprints, pour voir ce que je peux sauver en fin de saison. Jusqu'aux Championnats du Monde de Richmond, ce sera tout pour le sprint me concernant. Et cette victoire me donne confiance."

Arctic Race of Norway. Les stars norvégiennes Alexander Kristoff (Team Katusha) et Edvald Boasson-Hagen (MTN-Qhubeka) reçoivent dans le Grand Nord Bryan Coquard (Team Europcar), Mathias Frank (IAM Cycling) et Rein Taraamae (Astana) à l'occasion de la 3ème édition de l'Arctic Race of Norway. Chacune des quatre étapes devrait offrir un scénario différent jusqu'au final au couteau entre les favoris, dimanche à Narvik, dans une course où les coureurs, par méconnaissance des parcours renouvelés chaque année, et dans une forme incertaine pour ceux qui ont disputé le Tour de France, avancent dans l'inconnu. Si cette année encore la course de l'Arctique présentera un plateau de sprinteurs relevé, le parcours de cette 3ème édition offrira tout autant d'opportunités aux puncheurs, qui pourront notamment profiter d'une deuxième étape vallonnée ou d'une arrivée pentue à Malselv samedi.

Le parcours de l'Arctic Race of Norway :

• 1ère étape (jeudi 13 août) : Harstad-Harstad (210 km)
• 2ème étape (vendredi 14 août) : Evenskjer-Setermoen (155 km)
• 3ème étape (samedi 15 août) : Senja-Malselv (175 km)
• 4ème étape (dimanche 16 août) : Narvik-Narvik (160 km)

John Degenkolb et Alexander KristoffJohn Degenkolb et Alexander Kristoff | © ASO/Bruno BadeGiant-Alpecin. Lawson Craddock, Koen De Kort, John Degenkolb, Tom Dumoulin, Johannes Fröhlinger, Thierry Hupond, Luka Mezgec, Tom Stamsnijder et Zico Waeytens composeront l'équipe Giant-Alpecin sur les routes du Tour d'Espagne à compter du samedi 22 août. Avec l'ambition de répéter la belle série de victoires réalisée en Espagne depuis 2011 : une étape en 2011, cinq en 2012, deux en 2013 et quatre en 2014. Priorité sera donnée à John Degenkolb dans les quelques arrivées massives au programme de cette 70ème édition. "Notre objectif principal, annonce Christian Guiberteau, sera les victoires d'étapes avec John. Il bénéficiera avec De Kort, Mezgec,  Waeytens et Dumoulin d'un excellent train pour l'emmener." Lawson Craddock, 23 ans, pourrait lui se prendre au jeu d'une place au général.

IAM Cycling. Pour la première fois en quinze ans de carrière, Sylvain Chavanel (IAM Cycling) va participer aux trois Grands Tours la même saison. Après sa découverte du Giro en mai et un Tour de France mitigé en juillet, le Châtelleraudais a décidé de courir la Vuelta, dont il avait porté le maillot de leader en 2008 (un jour) et 2011 (quatre jours), qui reste sa dernière apparition. Avec lui Sylvain Chavanel aura pour coéquipiers Marcel Aregger, Jérôme Coppel, Thomas Degand, Simon Pellaud, Matteo Pelucchi, Vicente Reynes, David Tanner et Larry Warbasse. "L'équipe que nous avons décidé d'engager sur la Vuelta s'articule autours de deux axes, précise Rik Verbrugghe. D'une part nous voulons donner leurs chances aux jeunes comme Aregger, Pellaud et Warbasse. D'un autre côté, une partie de l'équipe aidera Matteo Pelucchi, notre sprinteur, qui a su prouver par ses deux victoires au Tour de Pologne qu'il était en forme."

Elisa Longo-BorghiniElisa Longo-Borghini | © Wiggle HondaRoute de France Féminine # 3. Entre Nevers (Nièvre) et Avallon (Yonne), tandis que la route commençait à s'élever tout doucement, on a vu hier s'avancer les candidates à la victoire finale dans la Route de France Féminine. D'un groupe d'une quinzaine d'unités, c'est l'Italienne Elisa Longo-Borghini (Wiggle Honda) qui est sortie du lot en démarrant sur les pavés urbains d'Avallon pour creuser l'écart dans la dernière bosse. La lauréate du Tour des Flandres a rallié la ligne d'arrivée avec 13 secondes d'avance sur un groupe de douze coureurs réglé par Eugenia Bujak (BTC City Ljubljana). En dépit de l'absence de bonifications à l'arrivée, l'écart a été suffisamment grand pour permettre à l'Italienne de s'emparer du maillot de leader au classement général, qu'elle chipe à la Néerlandaise Amy Pieters (Team Liv-Plantur) pour 2 secondes.

Classement 3ème étape :

1. Elisa Longo-Borghini (ITA, Wiggle Honda) les 113,3 km en 3h06'17" (36,5 km/h)
2. Eugenia Bujak (POL, BTC City Ljubljana) à 13 sec.
3. Brianna Walle (USA, Optum-Kelly Benefits Strategies) m.t.
4. Mayuko Hagiwara (JAP, Wiggle Honda) m.t.
5. Amy Pieters (PBS, Team Liv-Plantur) m.t.
6. Lauren Kitchen (AUS, Hitec Products) m.t.
7. Amber Neben (USA, Bepink Laclassica) m.t.
8. Ane Santesteban (ESP, Inpa Sottoli Giusfredi) m.t.
9. Jessie Daams (BEL, Lotto-Soudal Ladies) m.t.
10. Polona Batagelj (SLO, BTC City Ljubljana) m.t.

Classement général :

1. Elisa Longo-Borghini (ITA, Wiggle Honda) en 8h57'09"
2. Amy Pieters (PBS, Team Liv-Plantur) à 2 sec.
3. Eugenia Bujak (POL, BTC City Ljubljana) à 5 sec.
4. Lauren Kitchen (AUS, Hitec Products) à 8 sec.
5. Brianna Walle (USA, Optum-Kelly Benefits Strategies) à 11 sec.
6. Claudia Lichtenberg (ALL, Team Liv-Plantur) à 13 sec.
7. Carlee Taylor (AUS, Lotto-Soudal Ladies) à 19 sec.
8. Jessie Daams (BEL, Lotto-Soudal Ladies) m.t.
9. Polona Batagelj (SLO, BTC City Ljubljana) à 20 sec.
10. Amber Neben (USA, Bepink Laclassica) à 23 sec.

Fulcrum Speed 40 DB_Novembre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSTAGRAM

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 17 novembre 2019
samedi 07 décembre 2019
dimanche 15 décembre 2019
dimanche 08 mars 2020
dimanche 05 avril 2020
dimanche 12 avril 2020
samedi 23 mai 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES