FLASHS

Pros

L'actu du 14 avril

Publié le 14/04/2012 19:49

Ivan Basso part à la reconnaissance du Giro, Arnold Jeannesson opéré du genou, Tony Martin ne sera finalement pas opéré, fracture du poignet pour Steve Cummings.

Ivan Basso pas dans son assiette dans le prologue du DauphinéIvan Basso pas dans son assiette dans le prologue du Dauphiné | © SirottiIvan Basso. C'est l'une des grosses déceptions du début de saison. Aux abonnés absents, contraint à l'abandon sur pratiquement toutes les courses auxquelles il a participé, Ivan Basso (Liquigas-Cannondale) est déjà concentré sur l'objectif majeur de son année, le Tour d'Italie. Lui qui fera son retour sur la course rose avec l'objectif de conquérir le maillot rose pour la troisième fois de sa carrière entame d'ailleurs activement sa préparation pour le Giro. Il effectuera dimanche et lundi deux reconnaissances importantes avec son directeur sportif Stefano Zanatta et un groupe de neuf coéquipiers. Demain, le groupe roulera entre Falzes-Cortina d'Ampezzo (via le Passo Duran et le Passo Giau), lundi il effectuera le tracé du contre-la-montre par équipes de Vérone.

Arnold Jeannesson. Le grimpeur Arnold Jeannesson (FDJ-BigMat), 15ème du dernier Tour de France, a été opéré jeudi à l'hôpital vendéen de Challans. Le but de cette intervention chirurgicale : enlever un hygroma du genou, une inflammation des structures extra-articulaires. Dès jeudi soir, le coureur de 26 ans avait regagné son domicile, et il devra respecter une semaine de repos. Ce sont néanmoins ces proches objectifs qui seront revus. Arnold Jeannesson sera absent des classiques ardennaises, qu'il espérait courir cette année. Il se concentre dès à présent sur le Tour de France, son grand objectif de l'année. Plus tôt cette saison, il avait terminé 5ème du Tour d'Oman et 6ème de Paris-Nice. Il avait été contraint à l'abandon au Tour de Catalogne comme au Tour du Pays Basque, ses dernières apparitions.

Tony Martin. Accidenté à l'entraînement, Tony Martin (Omega Pharma-Quick Step) est finalement rentré chez lui hier matin. Victime de plusieurs fractures faciales et d'une petite fracture de l'épaule gauche après avoir été renversé par une voiture, le champion du monde du contre-la-montre ne sera finalement pas opéré. Il devra se remettre de lui-même de ses maux. "J'en suis bien heureux, a déclaré un Tony Martin soulagé de rentrer à la maison. Pour moi c'est vraiment important. Ça aurait pu être bien pire mais je dois dire que j'ai eu de la chance. Et que j'ai de la chance également d'avoir autour de moi un grand staff médical. Mon premier objectif maintenant est de prendre tout le temps nécessaire pour bien me retaper." Le retour à l'entraînement de l'Allemand dépendra de son évolution clinique.

Steve Cummings. Le Britannique Steve Cummings (BMC Racing Team) ne participera pas demain à l'Amstel Gold Race, comme cela devait être le cas. Il a appris en effet que son poignet gauche endolori après une chute sous la pluie au Tour du Pays Basque est en fait fracturé. Le médecin en chef de l'équipe BMC, Max Testa, a précisé que toute l'étendue de la fracture n'était pas encore connue. "Il peut y avoir deux fractures à deux os différents, a déclaré Testa. Pour l'instant, une fracture a été confirmée et une autre radio va être exécutée pour estimer le temps durant lequel Steve Cummings devra être à l'arrêt. Nous savons qu'il va commencer à s'entraîner en portant un plâtre ces cinq prochains jours." Par conséquent Steve Cummings ne sera pas parmi les huit coureurs alignés sur l'Amstel.

INSCRIPTION EN LIGNE