FLASHS

Pros

L'actu du 18 janvier

Publié le 18/01/2011 11:15

Goss commence très fort, Pozzovivo se concentre sur le Giro, les Liquigas provoquent l'UCI, Ferrari ouvre à San Luis, une équipe australienne verra le jour.

Matthew Goss est le premier leader du Tour Down Under 2011Matthew Goss est le premier leader du Tour Down Under 2011 | © SirottiMatthew Goss. Deux jours après sa victoire sur le Cancer Council Classic, l'Australien Matthew Goss (HTC-Highroad) a de nouveau levé les bras à l'arrivée de la première étape du Tour Down Under. Leader du classement général, il envisage de défendre ses chances jusqu'à dimanche. "Nous avons une équipe très forte et nous disposons de plusieurs coureurs capables de gagner ici, a déclaré Matt Goss en référence à ses coéquipiers Mark Cavendish et Mark Renshaw. Nous tâcherons de le faire tous les jours et bien sûr nous pensons pouvoir préserver le Maillot Ocre dans notre équipe jusqu'à la fin de la semaine. En tout cas c'est un grand départ pour nous et j'aimerais pouvoir connaître pareil succès toute la semaine." L'équipe HTC est une habituée du Tour Down Under. Elle a déjà remporté deux fois l'épreuve par le biais d'André Greipel.

Domenico Pozzovivo. Le grimpeur de poche de l'équipe Colnago-CSF Inox est déjà concentré sur la prochaine édition du Giro. 7ème de Tirreno-Adriatico et 3ème du Tour du Trentin l'an passé, Domenico Pozzovivo n'était passé à côté de son Tour d'Italie qu'en raison d'une avalanche de petits malheurs. A 28 ans, il n'a pas perdu l'espoir de signer un gros résultat sur la course rose, dont les huit arrivées en altitude au printemps serviront la cause. La saison du coureur italien débutera en Malaisie dimanche à l'occasion du Tour de Langkawi. "Nous partons là-bas avec l'objectif principal de remporter une étape et d'apprécier la condition de Pozzovivo, qui s'est préparé avec tranquillité et qui devrait progresser graduellement d'ici au printemps", a expliqué le manager Roberto Reverberi.

Oreillettes. Le débat sur la suppression progressive des oreillettes continue d'alimenter la chronique. Interdits sur les épreuves de classe 2 l'an passé, les récepteurs le sont dorénavant sur les compétitions de classe 1. Elles disparaîtront définitivement des pelotons l'an prochain avec leur interdiction des courses UCI WorldTour. Aussi, les coureurs de l'équipe Liquigas-Cannondale ont joué les provocateurs hier matin au départ du Tour de San Luis. Ils ont voulu monter sur le podium-signature une oreillette dans l'oreille pour signer la feuille de départ. Vigilants, les commissaires de l'Union Cycliste Internationale ne les ont pas laissés faire. Récemment consultés, les coureurs professionnels se disaient favorable à l'emploi des oreillettes à 60 %, seuls 12 % (sur un panel de 344 coureurs) s'y opposant.

Roberto Ferrari bat tout le monde au sprintRoberto Ferrari bat tout le monde au sprint | © Bianchi/BettiniTour de San Luis # 1. Le sprinteur italien Roberto Ferrari (Androni Giocattoli) a ouvert le Tour de San Luis sur une victoire d'étape au sprint hier entre San Luis et Justo Daract (166 km). Sous la canicule argentine, le thermomètre étant monté à 28 degrés en dépit du vent omniprésent, deux coureurs ont animé la course : l'Argentin Juan Lucero et l'Espagnol Jesus Rosendo (Andalucia-Caja Granada). Le duo a pu prendre jusqu'à cinq minutes d'avance sur le peloton avant de devoir s'incliner dans le final, sous l'impulsion des quelques équipes de 1ère division présentes, parmi lesquelles les Français d'Ag2r La Mondiale. A l'arrivée, le local Maximiliano Richeze (D'Angelo & Antenucci-Nippo) n'a pu contester une victoire de l'Italien Roberto Ferrari. La deuxième étape se disputera aujourd'hui entre Juana Koslay et Mirador del Potre.

Classement 1ère étape :

1. Roberto Ferrari (ITA, Androni Giocattoli) les 166 km en 4h59'30"
2. Maximiliano Richeze (ARG, D'Angelo & Antenucci-Nippo) m.t.
3. Jacopo Guarnieri (ITA, Liquigas-Cannondale) m.t.
4. Jorge Soto (URU, Uruguay) m.t.
5. Giorgio Brambilla (ITA, 435) m.t.
6. Mauro Richeze (ARG, Argentine) m.t.
7. José Serpa (COL, Androni Giocattoli) m.t.
8. Enzo Moyano (ARG, Argentine) m.t.
9. David Le Lay (FRA, Ag2r La Mondiale) m.t.
10. Eros Capecchi (ITA, Liquigas-Cannondale) m.t.
Classement complet

Classement général :

1. Roberto Ferrari (ITA, Androni Giocattoli) en 4h59'20"
2. Maximiliano Richeze (ARG, D'Angelo & Antenucci-Nippo) à 4 sec.
3. Jacopo Guarnieri (ITA, Liquigas-Cannondale) à 6 sec.
4. Jorge Soto (URU, Uruguay) à 10 sec.
5. Giorgio Brambilla (ITA, 435) m.t.
6. Mauro Richeze (ARG, Argentine) m.t.
7. José Serpa (COL, Androni Giocattoli) m.t.
8. Enzo Moyano (ARG, Argentine) m.t.
9. David Le Lay (FRA, Ag2r La Mondiale) m.t.
10. Eros Capecchi (ITA, Liquigas-Cannondale) m.t.
Classement complet

Shayne Bannan dévoile son projetShayne Bannan dévoile son projet | © SirottiGreen Edge Cycling. Le manager australien Shayne Bannan a profité de l'effervescence médiatique qui règne autour du Tour Down Under pour présenter un projet qui se veut bien pensé. Si le projet d'une équipe australienne de très haut niveau a capoté avec Pegasus Sports, il devrait voir le jour en 2012 avec Green Edge Cycling. Shayne Bannan a déclaré qu'il avait suffisamment de garanties bancaires pour lancer une équipe de haut niveau dans un an, avec l'objectif d'intégrer la 1ère division et de participer au Tour de France. Si le manager australien s'est refusé à dévoiler qui était derrière ce projet, il a assuré de sa viabilité l'an prochain. "D'ici là la route est longue, nous avons beaucoup de challenges à relever et ça ne va pas être facile, mais nous y travaillons et nous sommes dans une très bonne position", a commenté Shayne Bannan.

KTM

abus JUIN

Meribel juin 2019
INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 26 mai 2019
mercredi 12 juin 2019
dimanche 23 juin 2019
vendredi 28 juin 2019
dimanche 30 juin 2019
samedi 06 juillet 2019
dimanche 07 juillet 2019
jeudi 11 juillet 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES