FLASHS

Pros

L'actu du 20 février

Publié le 20/02/2013 10:28

Hivert se régale en Andalousie, Radio France partenaire du Tour, le sang d'Hamilton n'était pas le sien, Contador ne témoignera pas, le Giro opposé au WorldTour à 19.

Jonathan HivertJonathan Hivert | © Sportimagen.comJonathan Hivert. Deux semaines après avoir conquis l'Etoile de Bessèges, Jonathan Hivert (Sojasun) s'est servi deux fois sur les routes de la Ruta del Sol. Deux ans après y avoir battu Ventoso et Freire au sprint, le Tourangeau de 27 ans a vaincu Valverde lundi, Farrar mardi. "Je suis content, savoure Jonathan Hivert. Je n'avais jamais gagné de course par étapes, c'est fait depuis Bessèges. Je n'avais jamais gagné deux jours de suite, c'est fait également. Je n'avais jamais gagné plus de deux courses dans la même saison, j'en suis à trois. A Montilla, j'ai été déposé idéalement au pied de la dernière difficulté. Le sommet était à 2 kilomètres de l'arrivée et la pente était rude. Pas mal de coureurs ont été obligés de se garer. Ensuite le sprint est parti de loin, vent de face. J'ai remonté tout le monde aux 100 mètres et personne n'a pris ma roue !"

Radio France. Depuis la fin de son partenariat avec RMC il y a quatre ans, le Tour de France n'avait plus de partenaire radio officiel. Pour sa 100ème édition, la Grande Boucle renouera avec un partenaire radiophonique puisque le groupe Radio France s'est associé à l'événement pour l'été prochain. "Radio France fera vibrer les auditeurs au rythme des étapes de la Grande Boucle, tout en les emmenant également sur d'autres routes, à la redécouverte des régions et des terroirs", souligne le PDG du groupe Jean-Luc Hees. Avec près de 50 rédactions et plus de 120 personnes qui parlent quotidiennement de sport sur ses antennes, le groupe dispose en son sein du service des sports le plus important en Europe dans le domaine de la radio. Un dispositif hors normes sera ainsi mis en place sur les ondes de Radio France et de ses 43 stations locales pendant le Tour. Le groupe rassemble plus de 14 millions d'auditeurs au quotidien.

Tyler Hamilton, au centreTyler Hamilton, au centre | © SirottiTyler Hamilton. C'est Tyler Hamilton qui s'est présenté à la barre du procès Puerto hier à Madrid. Pas pour évoquer Lance Armstrong mais pour expliquer comment il avait été mis en relation avec le docteur Fuentes par son ancien manager Bjarne Riis en 2002. La collaboration de l'Américain avec le manipulateur sanguin a duré trois ans (pour une quinzaine de transfusions), jusqu'à ce qu'il soit rattrapé par un double contrôle positif à une transfusion de sang, une première dans l'histoire du sport après la mise en place du procédé de détection à l'été 2004. "Je n'aurais pas dû être contrôlé positif si on m'avait réinjecté mon propre sang, s'est étonné Tyler Hamilton. Mais à ce moment-là on m'a expliqué qu'on m'avait injecté dans le corps le sang d'une autre personne..." A nouveau contrôlé positif en 2009, Hamilton purge une suspension de huit ans.

Alberto Contador. Invité à témoigner vendredi dans le cadre du procès Puerto, Alberto Contador (Team Saxo-Tinkoff) ne se présentera finalement pas au tribunal. L'avocat de Manolo Saiz, maître Ignacio Arroyo, a annoncé hier soir à la juge Julia-Patricia Santamaria qu'il renonçait à faire entendre son illustre témoin. "Au vu des preuves et du déroulement du procès, je considère qu'il n'est plus nécessaire de faire intervenir Contador, ça n'apportera rien", s'est contenté d'expliquer l'avocat espagnol, ajoutant qu'il était lui seul à l'origine de cette décision et qu'il ne s'agissait en rien d'un choix de Manolo Saiz ou d'Alberto Contador. Le double vainqueur du Tour de France était attendu en personne à Madrid, la juge ayant renoncé à ce qu'il témoigne par visioconférence comme il avait initialement prévu de le faire. Vendredi, ce sont Angel Vicioso (Team Katusha) et Marcos Serrano qui interviendront dans ce procès.

Le directeur du Giro Michele AcquaroneLe directeur du Giro Michele Acquarone | © SirottiGiro. Un mois et demi après avoir remis ses quatre invitations à Androni Giocattoli, Bardiani Valvole-CSF Inox, Colombia et Vini Fantini-Selle Italia, le directeur du Tour d'Italie Michele Acquarone n'a pas du tout apprécié la décision de l'Union Cycliste Internationale de maintenir le WorldTour à dix-neuf équipes. Avec le Team Katusha en plus, ce sont vingt-trois équipes qui se rueront sur les routes transalpines en mai. Un chantier logistique qui nécessite de trouver à la hâte de nouveaux hébergements quand tout est déjà bouclé depuis l'été dernier. La direction du Giro a estimé à 150 000 euros le coût de cette décision. Michele Acquarone a dénoncé en outre le manque de concertation avec les instances dirigeantes : "c'est inacceptable ! J'ai envoyé un message à Pat McQuaid resté sans réponse. C'est surprenant que personne ne nous ait aidés."

Fulcrum Speed 40 DB_Novembre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSTAGRAM

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 07 décembre 2019
dimanche 15 décembre 2019
dimanche 08 mars 2020
dimanche 05 avril 2020
dimanche 12 avril 2020
dimanche 10 mai 2020
samedi 23 mai 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES