FLASHS

Pros

L'actu du 20 mars

Publié le 20/03/2014 10:30

Tom Boonen renonce à Milan-San Remo, Nacer Bouhanni grinçant, l'UCI soutient Sky dans le cas Henao, Dehaes manque de puissance, les équipes du Tour de Turquie.

Tom Boonen se rend au départTom Boonen se rend au départ | © Vélo101Tom Boonen. 3ème en 2007, 2ème en 2010, c'était peut-être la chance ou jamais pour Tom Boonen (Omega Pharma-Quick Step) de remporter dimanche Milan-San Remo. Le Belge, qui sort de Paris-Nice, était en tout cas cité parmi les grands favoris après un excellent début de saison qui l'a vu notamment s'adjuger Kuurne-Bruxelles-Kuurne. Mais le destin en a décidé autrement. Sa compagne, a fait savoir son équipe, a fait une fausse couche. Dans un moment aussi sensible que celui-là, Tom Boonen a renoncé à se rendre en Italie ce week-end afin de rester auprès de sa bien-aimée.

Nacer Bouhanni. C'est un tweet grinçant qu'a posté Nacer Bouhanni (FDJ.fr) hier soir après sa 3ème place sur la Nokere Koerse. "Je ne serai pas aligné à Milan-San Remo qui était mon objectif de début de saison, par choix de l'équipe. Je serai sur Cholet-Pays de Loire." Une façon pour l'ancien champion de France d'exprimer son amertume, lui qui s'est imposé sur les routes de Paris-Nice la semaine dernière. L'équipe FDJ.fr lui a en effet préféré l'autre sprinteur vedette du groupe, Arnaud Démare, dans l'effectif qu'elle alignera dimanche sur la classicissima. Un choix assumé par la direction sportive, qui affime qu'Arnaud Démare, coureur de fond, est davantage taillé pour les classiques. Le Picard avait conclu l'épreuve dans le gruppetto pour sa découverte de l'épreuve l'an passé. Nacer Bouhanni n'a encore jamais disputé Milan-San Remo.

Sergio-Luis Henao s'accroche dans le sillage de Nairo-Alexander QuintanaSergio-Luis Henao s'accroche dans le sillage de Nairo-Alexander Quintana | © Movistar TeamSergio Henao. Nous l'évoquions hier, le Team Sky a mis sur la touche son coureur colombien Sergio Henao, alerté par des tests physiologiques réalisés dans le cadre de contrôles internes. A l'annonce de la mise à pied pour huit semaines du grimpeur, l'Union Cycliste Internationale a souhaité apporter son soutien au groupe sportif britannique. "Par principe, l'UCI apporte son soutien aux équipes qui mettent en place un programme de suivi de leurs athlètes, a réagi la fédération internationale dans un communiqué. Si une formation a des interrogations sur un coureur, il peut alors s'avérer approprié de retirer le coureur de son calendrier de compétitions, tout en poursuivant les recherches." C'est ce qu'entreprendra le Team Sky, qui va travailler ces deux prochains mois sur l'origine des valeurs anormales relevées chez Sergio Henao.

Kenny Dehaes. Vainqueur coup sur coup du Tour de Drenthe et de la Nokere Koerse, Kenny Dehaes (Lotto-Belisol) aurait-il franchi un cap ? Le Belge temporise. A 29 ans, il ne se voit pas en mesure de défier les meilleurs sprinteurs. "Si j'avais participé à Tirreno-Adriatico ou Paris-Nice, je me serais sans doute battu pour la 5ème ou la 6ème place, soutient-il. Je pense que je n'ai pas assez de puissance dans les jambes pour pouvoir devancer le top mondial. Lorsque vous voyez que Nacer Bouhanni est 3ème ici, je prouve que j'ai sans doute ma place dans le haut du tableau. Il ne s'agit pas d'une épreuve WorldTour mais la Nokere Koerse est et reste une belle course à inscrire à son palmarès." S'il fera l'équipier sur les premières classiques flandriennes la semaine prochaine, il se préparera ensuite pour le Giro, une épreuve qu'il avait découverte l'an passé. Pour ses débuts sur un Grand Tour il avait pris une 7ème place à Brescia.

La Turquie reçoit le pelotonLa Turquie reçoit le peloton | © Tour of Turkey/Hakan SezerTour de Turquie. Ce sont vingt-et-une équipes qui participeront du 27 avril au 4 mai au Tour de Turquie, parmi lesquelles huit équipes en provenance du WorldTour. La course des deux continents accueillera en effet les équipes Astana, Belkin, Cannondale, Lampre-Merida, Lotto-Belisol, Omega Pharma-Quick Step, Orica-GreenEdge et Team Katusha. Pas d'équipe française au départ, donc, du côté du WorldTour, mais la formation Cofidis sera néanmoins présente pour compléter le peloton, de même que les équipes Bardiani-CSF, Caja Rural-Seguros RGA, CCC Polsat Polkowice, Colombia, Drapac, MTN-Qhubeka, Team Novo Nordisk, Topsport Vlaanderen-Baloise, UnitedHealthcare, Wanty-Groupe Gobert et Neri Sottoli-Yellow Fluo. Ainsi que la formation continentale turque Torku Sekerspor à laquelle appartient Juan-José Cobo.

MAURIENNE TOURISME 2

ABUS FRANCE 2020

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 26 juillet 2020
dimanche 02 août 2020
samedi 08 août 2020
dimanche 09 août 2020
samedi 29 août 2020
vendredi 18 septembre 2020
samedi 19 septembre 2020
dimanche 20 septembre 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES