FLASHS

Pros

L'actu du 24 octobre

Publié le 24/10/2011 12:37

Brice Feillu s'engage avec Saur-Sojasun, Thor Hushovd prêt à aider Cadel Evans, Joe Papp condamné à huit ans de suspension, 3 questions à John Lelangue.

Brice FeilluBrice Feillu | © Vélo 101Brice Feillu. Sa brève année d'expérience dans l'équipe des frères Schleck n'aura certainement pas été à la hauteur de ses attentes. Non retenu dans la fusion qui interviendra entre Leopard-Trek et RadioShack en 2012, c'est donc en France que Brice Feillu viendra se relancer la saison prochaine. Il s'est engagé avec l'équipe Saur-Sojasun. "Un retour en France me plaisait, argumente-t-il dans les colonnes de La Nouvelle République. Certes, ça représente ma quatrième équipe en quatre ans, mais de toute façon, l'an prochain, l'équipe Leopard-Trek changera. J'ai plus de hargne, je veux me relancer, car l'année est passée beaucoup trop vite. Là, je sens que je suis d'attaque. Ça me fera plaisir d'aller sur les courses avec cette équipe. Je suis persuadé qu'avec la bonne ambiance et le plaisir de courir, ça finira par payer."

Thor Hushovd. Nouveau venu dans l'équipe BMC la saison prochaine, le Norvégien Thor Hushovd, longuement porteur du maillot jaune du Tour de France lors de la dernière édition, a déjà fait d'un second Tour victorieux de Cadel Evans son leitmotiv. "Mon grand objectif sera d'aider BMC Racing Team et Cadel Evans à gagner un deuxième Tour de France, a fait savoir l'ancien champion du monde. Je pense vraiment Cadel capable de réussir cela. C'est un bon parcours pour lui vu qu'il y a beaucoup de contre-la-montre. Ce sera son gros avantage. Il y a en plus quelques étapes qui peuvent m'être favorables de même qu'à Philippe Gilbert. Mais on aura une tactique et on s'y tiendra." D'ores et déjà désintéressé par la lutte pour le maillot vert du classement par points, qu'il avait ramené sur les Champs en 2005 et 2009, Thor Hushovd a fait des classiques printanières son objectif personnel en début de saison. - Pol Loncin

Joe Papp. L'Américain Joe Papp, celui par qui est arrivé le scandale de l'affaire Longo il y a un mois et demi, a été condamné à huit ans de suspension par l'Agence Américaine Antidopage (USADA). Accusé de trafic de produits dopants, l'ancien coureur avait affirmé avoir vendu de l'EPO chinoise et des hormones de croissance à Patrice Ciprelli, le mari de Jeannie Longo, dans le courant de l'année 2007. Ses révélations fracassantes diffusées au début du mois de septembre avaient jeté l'opprobre sur la championne française, accusée dans le même temps de s'être dérobée à plusieurs contrôles antidopage inopinés en manquant de rigueur dans le renseignement de sa localisation. Ces accusations avaient conduit Jeannie Longo à renoncer aux Championnats du Monde de Copenhague. Au-delà de la sanction sportive, Joe Papp a également écopé d'une condamnation de six mois de prison assortis de trois années probatoires, par la justice américaine.

3 questions à... John Lelangue, manager de BMC Racing Team

John LelangueJohn Lelangue | © Sirotti

John, au vu du parcours qui a été présenté la semaine dernière, pensez-vous que la victoire finale de Cadel Evans puisse être reconduite dans le Tour de France ?
En tout cas, nous l'espérons. Nous mettrons tout en place pour le faire. C'est un parcours qui normalement, sur le papier, convient très bien à Cadel. Maintenant, on va tout faire pour bien l'analyser, bien le reconnaître, bien le travailler. Nous avons quelques mois devant nous.

Ce sont principalement les contre-la-montre qui favorisent Cadel Evans ?
Pas uniquement. Je pense qu'il y aura une belle équipe autour de Cadel pour le protéger dans les étapes accidentées. Il y a de beaux contre-la-montre, c'est clair que ça lui est plutôt favorable d'avoir quasiment 100 kilomètres de chrono avec notamment le contre-la-montre accidenté de Besançon et puis celui, plus roulant, de Chartres. Ça permet de faire du bon travail avec Cadel, qui aime ça. Et puis, il ne faut pas sous-estimer les cols mythiques du Tour. Il y a quelques belles étapes, une dans les Alpes, une dans les Pyrénées, où il faudra être bien présent.

Vous parlez d'une équipe autour de lui, la première semaine sera-t-elle plutôt axée autour de Philippe Gilbert et de Thor Hushovd ?
Pas toute la première semaine mais en tout cas, il y aura des coups à jouer. Petit à petit, on va regarder quelles sont les opportunités pour Philippe. La priorité numéro un sera de ramener le maillot jaune à Paris et de défendre le titre. Après, en fonction des opportunités, que ce soit pour Philippe Gilbert ou Thor Hushovd, nous allons jouer nos différentes cartes. N'oublions pas qu'il y aura avant tout le prologue de Liège. On regardera ce qui en sort mais, sans bonifications, ce sera difficile de prendre le maillot jaune en première semaine. Et, même si on le prend au début, on ne sera pas obligé de le défendre.

Propos recueillis par Pol Loncin à Paris le 18 octobre 2011.

BIKE SHOW EVENTS

INSCRIPTION EN LIGNE