FLASHS

Pros

L'actu du 24 septembre

Publié le 24/09/2011 16:16

Adrien Petit raconte son Mondial, le Limbourg saisit le flambeau, un sursis pour les oreillettes, le Salon du Cycle en photos, le Tour du Gévaudan ce week-end.

Entre Arnaud Démare et Adrien Petit, une complicité exemplaireEntre Arnaud Démare et Adrien Petit, une complicité exemplaire | © SirottiAdrien Petit. Adrien Petit (Cofidis) a été hier le poisson-pilote de luxe qui avait manqué à Arnaud Démare à Geelong en 2010 pour décrocher le titre de champion du monde Espoirs. L'entente parfaite entre les deux hommes, si elle a été favorisée par leur association dans les catégories de jeunes sous le maillot du Team Wasquehal Juniors, est aussi le fruit d'un gros travail effectué avant d'arriver à Copenhague : "j'ai été sélectionné pour être le poisson-pilote d'Arnaud et on a réussi à très bien s'entendre, confie le médaillé d'argent. On avait déjà couru le Tour de Moselle ensemble juste avant les Mondiaux et on n'avait plus qu'à peaufiner les derniers réglages en arrivant ici. Au final cela nous a vraiment paru super facile." Parfait dans son rôle de guide lors des derniers kilomètres, Adrien Petit connaissait le circuit à la perfection. Sa participation au Tour du Danemark, en août dernier, y est pour beaucoup. "La dernière étape arrivait ici sur le circuit des Championnats du Monde. Au départ, je l'avais déjà bien en tête. Je savais que l'arrivée était difficile et qu'elle nous convenait bien." Pour autant, malgré l'impression de facilité dégagée par les deux hommes dans le final, le néo-pro de Cofidis réfutait l'idée d'une course tranquille : "je ne dirais pas cela. C'était très différent des courses professionnelles que j'ai l'habitude de faire avec Cofidis. Il y avait énormément de changement de rythme et je n'aime pas trop cela. Je me suis donc concentré sur ma course et j'ai essayé d'éviter les à-coups en gardant mon rythme lorsque le peloton se relevait. - Sylvain Chanzy

Limbourg. La province néerlandaise du Limbourg succèdera en 2012 à Copenhague dans l'organisation des Championnats du Monde. Pour l'occasion, les membres de l'équipe cycliste de Limbourg sans frontières et les licenciés du club cyclotouriste de la province parcourront à vélo les 1200 kilomètres qui séparent Copenhague de Maastricht, la capitale de la région organisatrice. Escortés de quelques maires des villes hôtes des prochains Mondiaux, d'hommes politiques hollandais et de figures du monde cycliste, ils transporteront à partir de demain et durant sept jours le drapeau de départ de la course en ligne qu'ils auront reçu des mains de Pat McQuaid peu après le départ. Leur arrivée sur la place du marché de Maastricht, où sera donné le départ de la course en ligne des Mondiaux 2012, sera alors accompagnée de nombreuses festivités. Ce passage de témoin symbolique sera une première. - Sylvain Chanzy

Fin de la transmission ? Pas encore !Fin de la transmission ? Pas encore ! | © Vélo 101Oreillettes. La disparition progressive des oreillettes qui devait conduire à leur abolition définitive en 2012 va obtenir un sursis, a annoncé ce midi le président de l'Union Cycliste Internationale Pat McQuaid. Ainsi, la situation adoptée en 2011 va être prolongée d'une année supplémentaire en 2012. En d'autres termes, les oreillettes resteront autorisées chez les pros dans toutes les courses de l'UCI WorldTour. Elles demeureront interdites d'utilisation aux Championnats du Monde et dans les épreuves de niveau inférieur. L'abrogation de cet outil de communication a déjà beaucoup suscité la polémique cette année, alors que les oreillettes sont devenues interdites sur les épreuves de classe 1 (le niveau venant juste après les courses WorldTour). Divers mouvements de contestation ont  entraîné l'assouplissement de cette règle.

Salon du Cycle. Organisé le week-end dernier à Paris, le Salon du Cycle a fermé ses portes avec un nouveau record de fréquentation au compteur : 69 251 visiteurs. Organisé une fois tous les deux ans, en alternance avec le salon de Lyon, le R'bike (dont la prochaine édition aura lieu du 15 au 17 septembre 2012), le Salon du Cycle a permis aux marques d'exposer leurs nouveautés 2012 et d'échanger avec les pratiquants et passionnés. Vélo 101 y était et vous propose de découvrir quelques-unes de ces innovations en clichés dans la galerie photos du Salon du Cycle.

Le pelotonLe peloton | © Vélo 101Tour du Gévaudan. Terrain de jeu fantastique pour le cyclisme, le Tour du Gévaudan sillonnera ce week-end les contreforts des Cévennes, les lacs de Villefort et de Naussac, les plateaux de l'Aubrac et de la Margeride, la vallée du Lot et les Gorges du Tarn. Moins escarpé que l'édition dernière, le parcours se prêtera tout de même à une multitude de scenarii, et de nombreux acteurs aux profils différents pourraient y ambitionner d'y jour les premiers rôles. Sur les routes du Languedoc-Roussillon, on retrouvera dix-sept équipes parmi lesquelles Saur-Sojasun (Julien Simon, Yannick Talabardon), Team Europcar (Franck Bouyer, Jérôme Cousin), Bretagne-Schuller (Renaud Dion), La Pomme Marseille (Julien Antomarchi, Benjamin Giraud), Roubaix Lille Métropole (Morgan Kneisky), BigMat-Auber 93 (Dimitri Le Boulch) et plusieurs équipes amateurs.

Le parcours :

• 1ère étape (samedi 24 septembre) : La Grand-Combe-Langogne (149 km)
• 2ème étape (dimanche 25 septembre) : Mende-Mende (162,4 km)