FLASHS

Pros

L'actu du 25 mars

Publié le 25/03/2016 11:12

Une récompense pour Quintana, Contador pessimiste, l'E3 sans Van Avermaet, le Test Event des JO annulé, le parcours du Giro Rosa, Paris-Roubaix diffusé en intégralité.

Nairo Quintana, leader du Tour de CatalogneNairo Quintana, leader du Tour de Catalogne | © Gomez Sport/Luis-Angel GomezNairo Quintana. Parmi les plus actifs à La Molina mercredi, Nairo Quintana (Movistar Team) a été le premier des favoris à se hisser au sommet de Port-Ainé. 2ème de l'étape derrière Thomas De Gendt, il s'empare du maillot blanc. "Je me sentais mieux qu'à La Molina, révèle le Sud-Américain, bien parti pour remporter le Tour de Catalogne. Nous avions Imanol Erviti dans l'échappée et nous espérions qu'il puisse me prêter main forte. Mais il a commencé à reculer et je suis passé à l'attaque. J'ai vu une opportunité se présenter à moi et je l'ai exploitée. Depuis que je suis rentré du Tour de San Luis, je prends soin de moi. J'ai travaillé dur pour être en forme pour la reprise de ma saison européenne. Ceci en est la récompense. Il reste beaucoup à faire pour la victoire finale. Contador reste proche et tout le monde se tient en une poignée de secondes."

Alberto Contador. 2ème à La Molina mercredi, Alberto Contador (Tinkoff) aura tout fait pour capitaliser sur cette performance. Mais l'Espagnol s'est montré trop juste pour suivre la dernière accélération de Nairo Quintana dans le final hier vers Port-Ainé. Même s'il ne possède que huit secondes de retard sur le Colombien, le grimpeur de Tinkoff a, semble-t-il, fait une croix sur le classement général. "Quintana a maintenant une chance de remporter le Tour de Catalogne et je ne peux que le féliciter, a salué, beau joueur, le Madrilène. Nous devons rester attentifs aux événements, mais Movistar a une équipe solide avec une intention claire de remporter le classement général. Il sera difficile de les surprendre vu le profil des étapes qu'il nous reste. Le plus important est maintenant de récupérer et de penser à l'avenir."

Greg Van Avermaet emmène l'échappéeGreg Van Avermaet emmène l'échappée | © BMC Racing Team/Tim De WaeleGreg Van Avermaet. Homme en forme et désigné comme l'un des grands favoris pour le GP E3 aujourd'hui, Greg Van Avermaet (BMC Racing Team) ne se présentera pas au départ à Harelbeke tout à l'heure. Encore à l'oeuvre sur A Travers la Flandre mercredi, le Flamand est rattrapé par des problèmes digestifs. Après une mauvaise nuit, le vainqueur de Tirreno-Adriatico n'a pas voulu prendre de risques. Il devra se reposer ces deux prochains jours pour récupérer en vue de Gand-Wevelgem et du Tour des Flandres. "Je me sentais bien hier quand nous nous sommes entraînés, puis pendant la conférence de presse dans l'après-midi, explique un Greg Van Avermaet très déçu. Mais dans la soirée, je n'avais pas d'appétit. C'est à partir de ce moment que j'ai commencé à me sentir mal. Je pense qu'il faut savoir être à l'écoute de son corps."

Niki Terpstra. Une légende du football s'est éteinte hier et afin de rendre hommage à Johan Cruyff, Iljo Keisse a tout fait pour que le champion des Pays-Bas Niki Terpstra (Etixx-Quick Step) porte le dossard 14 sur le GP E3, le numéro mythique du Hollandais Volant. Le Belge a ainsi posté un sondage sur Twitter pour que le dossard, normalement attribué à Zdenek Stybar, revienne à l'ancien vainqueur de Paris-Roubaix. Même si une large majorité des sondés s'est montrée enthousiaste à cette idée, les organisateurs n'ont pas changé leurs plans. Ce qui n'a pas empêché le Néerlandais d'inscrire au crayon sur son dossard un #14 ce matin pour saluer la mémoire de Johan Cruyff qui aura révolutionné son sport comme joueur à l'Ajax d'Amsterdam et au FC Barcelone dans les années 70, puis comme entraîneur au début des années 90.

Le STAB plein à craquer pour la 3ème Nuit du VéloLe STAB plein à craquer pour la 3ème Nuit du Vélo | © Vélo 101Jeux Olympiques. A moins de cinq mois des Jeux, le vélodrome olympique n'est toujours pas prêt. La construction de l'enceinte ayant pris du retard, les organisateurs n'ont eu d'autre choix que d'annuler purement et simplement le Test Event qui devait s'y dérouler du 30 avril au 1er mai. Un retard dans l'acheminement des planches de pin est invoqué pour expliquer le retard dans ces travaux. Ces derniers devraient être terminés d'ici à la fin du mois de mai selon les estimations fournies par le comité d'organisation. Les athlètes pourront toutefois reconnaître la piste carioca à l'occasion de sessions d'entraînement prévues du 25 au 27 juin. D'ici là, la sélection tricolore sera connue. Après une saison délicate et des Championnats du Monde compliqués, les entraîneurs nationaux livreront leur sélection le lundi 4 avril prochain.

Giro Rosa. Le Giro Rosa (1-10 juillet), manche du WorldTour féminin, sera un moyen idéal de préparer les Jeux Olympiques tant le parcours de l'équivalent du Tour d'Italie chez les Dames sera montagneux. Un court prologue de 2 kilomètres à Gaiarine, près de Trévise, ouvrira les festivités. Avant d'aborder le premier massif, le peloton traversera d'abord la Botte d'est en ouest par le Frioul, la plaine du Pô et la Lombardie. Les choses sérieuses ne commenceront qu'en milieu de semaine quand les athlètes iront s'attaquer aux Dolomites. Le Mortirolo se dressera devant elle entre Grosio et Tirano sur la 5ème étape. Le peloton du Giro Rosa prendra alors la direction de la Ligurie, mais n'en aura pas fini avec la montagne avec une arrivée au sommet à Alassio, à la veille d'un contre-la-montre de 21,9 kilomètres difficile et décisif à Varazze.

Le parcours du Giro Rosa :

• prologue : (vendredi 1er juillet) : Gaiarine (2 km CLM)
• 1ère étape (samedi 2 juillet) : Gaiarine-San Fior (104 km)
• 2ème étape (dimanche 3 juillet) : Tarcento-Montenards (111,1 km)
• 3ème étape (lundi 4 juillet) : Montagnana-Lendinara (120 km)
• 4ème étape (mardi 5 juillet) : Costa Volpino-Lovere (98,5 km)
• 5ème étape (mercredi 6 juillet) : Grosio-Tirano (77,5 km)
• 6ème étape (jeudi 7 juillet) : Andora-Alassio (118,6 km)
• 7ème étape (vendredi 8 juillet) : Albisola Superiore-Varazze (21,9 km CLM)
• 8ème étape (samedi 9 juillet) : Rescaldina-Legnano (99,3 km)
• 9ème étape (dimanche 10 juillet) : Verbania-Verbania (104,8 km)

Un large peloton dans le secteur d'OrchiesUn large peloton dans le secteur d'Orchies | © ASO/Bruno BadeParis-Roubaix. C'est un dispositif exceptionnel qu'a prévu France Télévisions pour Paris-Roubaix le 10 avril prochain. L'Enfer du Nord bénéficiera d'une diffusion en intégralité, à l'image de ce que la télévision publique propose régulièrement sur le Tour de France. Les chaînes du groupe se relaieront pour assurer la diffusion dès 10h45 depuis Compiègne. C'est sur France 3 que la course sera retransmise en grande majorité avec un intermède d'une heure, entre 11h45 et 12h45, sur France 2. Pour la première fois, l'occasion sera donnée de mettre en lumière les 100 premiers kilomètres avant l'entrée sur le premier secteur pavé à Troisvilles. Loin d’être décisive, cette première partie visitant l'Oise, la Somme et l'Aisne avant d'arriver dans le département du Nord, permet généralement à la traditionnelle échappée matinale de prendre le large.

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 03 octobre 2021

VOIR TOUTES LES EPREUVES