FLASHS

Pros

L'actu du 29 avril

Publié le 29/04/2014 11:59

Brian Bulgac chez Giant-Shimano, Andy Schleck renonce à la Romandie, Modolo mal en point, Ponzi et Colbrelli en tête de l'Europe Tour, 3 questions à Alejandro Valverde.

Brian Bulgac, Pierre Cazaux et Martijn Keizer échappésBrian Bulgac, Pierre Cazaux et Martijn Keizer échappés | © SirottiBrian Bulgac. Après quelques mois passés dans l'équipe continentale Parkhotel Valkenburg, avec laquelle il a pris la 5ème place du Tour de Taiwan en mars, le Néerlandais Brian Bulgac va retrouver les rangs du WorldTour puisqu'il va venir renforcer en cours de saison l'effectif de Giant-Shimano. Le coureur de 26 ans, qui portait les couleurs de l'équipe Lotto-Belisol ces deux dernières années, fera ses débuts dans son nouveau groupe sportif jeudi au Grand Prix de Francfort. Contraint de redescendre au niveau inférieur l'hiver dernier, faute de proposition, Brian Bulgac était resté en contact avec l'équipe Giant-Shimano après un stage effectué à ses côtés en Espagne. La formation hollandaise s'était alors donné le temps d'apprécier le coureur avant de le débaucher de sa formation actuelle.

Andy Schleck. Les choses ne semblent pas tourner plus rond pour Andy Schleck (Trek Factory Racing) cette saison. Sans résultat jusqu'à présent, il a été victime d'une chute sur l'Amstel Gold Race et souffre depuis de douleurs au genou droit. "La semaine passée n'a pas été optimale avec cette douleur au genou, nous confiait samedi à Liège l'ancien vainqueur de la Doyenne. Vendredi, je me suis senti mieux pendant la reconnaissance de Liège-Bastogne-Liège." Diminué et sans objectif personnel, le Luxembourgeois a quitté la course en cours de route comme il l'avait fait quatre jours plus tôt sur la Flèche Wallonne. Et il ne sera pas au départ tout à l'heure du Tour de Romandie, son équipe ayant choisi de le mettre au repos et de le laisser se soigner jusqu'à sa complète guérison.

Sacha Modolo. Parmi les sprinteurs les plus en réussite en début de saison, six fois vainqueur, Sacha Modolo (Lampre-Merida) est en galère depuis une chute dont il a été victime sur Paris-Roubaix. Aussi a-t-il décidé de quitter le Tour de Turquie après deux jours de course. "Il souffre toujours des conséquences de sa chute, précise le docteur Luca Pollastri de la formation italienne. Cela le contraint à pédaler de façon pas parfaitement équilibrée. Afin de préserver sa musculature et son ossature, nous avons décidé de le retirer de la course avant l'étape exigeante qui s'annonce." Tombé de son côté sur Liège-Bastogne-Liège dimanche, le champion du monde Rui Costa prendra bien le départ du Tour de Romandie aujourd'hui. Il souffre essentiellement d'une contusion de l'épaule droite.

Simone Ponzi remporte le GP de la Côte des EtrusquesSimone Ponzi remporte le GP de la Côte des Etrusques | © SirottiUCI Europe Tour. Deux coureurs italiens se partagent le premier rang du classement UCI Europe Tour au terme du mois d'avril. Vainqueur du Grand Prix de la Côte des Etrusques, d'A Travers Drenthe et du Grand Prix Nobili Rubinetterie, Simone Ponzi (Neri Sottoli-Yellow Fluo) a en effet cumulé autant de points que le sprinteur Sonny Colbrelli (Bardiani-CSF), qui tourne quant à lui autour de la victoire depuis le début de l'année, régulièrement placé à l'Etoile de Bessèges et au Tour Méditerranéen, puis 2ème du Grand Prix de Lugano et du Volta Limburg Classic, 3ème de la Roma Maxima, 4ème du Trophée Laigueglia, 5ème des Grand Prix Camaiore et Pino Cerami... et 6ème de Milan-San Remo. Derrière les deux Italiens, Julien Simon (Cofidis) occupe le 3ème rang grâce à une belle régularité depuis le début de la saison.

Classement UCI Europe Tour au 25 avril :

1. Simone Ponzi (ITA, Neri Sottoli-Yellow Fluo) 240 pt
-. Sonny Colbrelli (ITA, Bardiani-CSF) 240 pt
3. Julien Simon (FRA, Cofidis) 217 pt
4. Mauro Finetto (ITA, Neri Sottoli-Yellow Fluo) 216 pt
5. Tom Van Asbroeck (BEL, Topsport Vlaanderen-Baloise) 200 pt
6. Sam Bennett (IRL, Team NetApp-Endura) 185 pt
7. Kenneth Vanbilsen (BEL, Topsport Vlaanderen-Baloise) 162 pt
8. Antoine Demoitié (BEL, Wanty-Groupe Gobert) 155 pt
9. Bert-Jan Lindeman (PBS, Rabobank Development Team) 144 pt
10. Benoît Jarrier (FRA, Bretagne-Séché Environnement) 140 pt

Classement UCI Europe Tour par équipes au 25 avril :

1. Neri Sottoli-Yellow Fluo (ITA) 686,5 pt
2. Cofidis (FRA) 604 pt
3. Topsport Vlaanderen-Baloise (BEL) 579 pt
4. Bretagne-Séché Environnement (FRA) 519 pt
5. Team NetApp-Endura (ALL) 471,4 pt
6. Wanty-Groupe Gobert (BEL) 365 pt
7. Wallonie-Bruxelles (BEL) 360 pt
8. Bardiani-CSF (ITA) 324 pt
9. RusVelo (RUS) 312,9 pt
10. Caja Rural-Seguros RGA (ESP) 311 pt

3 questions à... Alejandro Valverde (Movistar Team)

Alejandro Valverde à l'affût dans le Mur de HuyAlejandro Valverde à l'affût dans le Mur de Huy | © Sirotti

Alejandro, vous avez pris dimanche la 2ème place de Liège-Bastogne-Liège après avoir remporté la Flèche Wallonne. Quel bilan tirez-vous de cette semaine ardennaise ?
Je suis très content. Ça a été une bonne semaine. J'ai un peu raté mon Amstel Gold Race. C'est le seul point négatif. Je suis satisfait de mes Ardennaises avec une 4ème place à l'Amstel, une 1ère à la Flèche et une 2ème à Liège. Je vais prendre du repos maintenant. Je vais partir en vacances avec ma famille. Je recommencerai ensuite le entraînements pour être prêt au Dauphiné, qui sera ma course de préparation pour le Tour de France.

C'est au sprint que s'est conclue la 100ème édition de Liège-Bastogne-Liège. Qu'est-ce qui explique qu'il y ait autant de monde dans le final ?
Je ne sais pas du tout. Tout le monde a roulé très vite. Il n'y a pas eu beaucoup d'attaques. Le rythme a été infernal dès le début. Malgré cela, le peloton est resté très groupé. J'ai eu très peur que la course soit difficile à contrôler dans les derniers kilomètres. Heureusement, mon équipe a très bien travaillé. Finalement, j'ai pu être bien positionné dans le sprint final.

Que faire pour augmenter le spectacle dans ces courses ?
Toutes les courses sont belles. Je ne peux pas dire ce qui pourrait les rendre plus dures. Pour moi, tous les coureurs sont plus ou moins au même niveau. C'est difficile d'attaquer et de partir tout seul. Je ne pense pas qu'il faille les rendre plus dures. Il y a déjà des côtes très difficiles.

Propos recueillis par Pol Loncin à Liège le 27 avril 2014.

INSTAGRAM

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 28 septembre 2019
dimanche 29 septembre 2019
dimanche 13 octobre 2019
samedi 19 octobre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES