FLASHS

Pros

L'actu du 29 avril

Publié le 29/04/2016 10:50

Quintana aurait perdu, Zakarin vainqueur pour Konyshev, Bardet malade, fracture de l'index pour Gaviria, Simon Yates contrôlé positif, Gazprom avec sept novices au Giro.

Nairo Quintana nouveau leader du Tour de RomandieNairo Quintana nouveau leader du Tour de Romandie | © SirottiNairo Quintana. C'est sur tapis vert que Nairo Quintana (Movistar Team) a remporté hier la première étape de montagne du Tour de Romandie à Morgins. Le jury des commissaires a estimé que le petit écart commis par Ilnur Zakarin pour tasser le Sud-Américain était suffisant pour le déclasser bien que le Russe se soit montré incontestablement le plus véloce au sprint. "Zakarin m'aurait sûrement devancé, confirme d'ailleurs le Colombien. Mais son mouvement a poussé les juges à prendre leur décision. Je vais maintenant défendre mon maillot jaune sur le contre-la-montre d'aujourd'hui. En fonction de mon résultat, nous tenterons de profiter de la deuxième arrivée au sommet samedi. J'espère que nous pourrons le conserver après les efforts de la semaine. En cas de victoire, cela constituera un signal positif en vue de la quête du maillot jaune."

Ilnur Zakarin. "Pour nous, Ilnur est le vainqueur." Dimitry Konyshev n'y va pas par quatre chemins pour dire ce qu'il pense de la décision du jury des commissaires ! "Je suis en désaccord complet avec cette décision, poursuit le directeur sportif d'Ilnur Zakarin. Il a fait un léger changement de direction de dix centimètres à peine. S'il avait fait ce mouvement lentement, il n'y aurait pas eu de discussion. Mais il l'a fait plus brusquement. L'équipe avait pourtant bien travaillé. Je ne m'attendais pas à une telle performance de la part d'Ilnur. Il est en pleine préparation du Giro et cette étape ne devait constituer qu'un test pour les choses à venir." Ilnur Zakarin reste en course pour une deuxième victoire consécutive au Tour de Romandie. Avant le contre-la-montre qui lui est favorable, il n'accuse que 18 secondes de retard sur Nairo Quintana.

Romain BardetRomain Bardet | © ASO/G.DemouveauxRomain Bardet. Leader de l'équipe Ag2r La Mondiale sur ce qui constituait l'un de ses objectifs cette saison, Romain Bardet n'a pas pu répondre aux attentes hier en raison d'une gastro-entérite. L'Auvergnat, lâché quand la route s'est élevée, a terminé au 75ème rang à plus de 11 minutes du vainqueur Nairo Quintana. "Le chrono de 15,1 kilomètres à Sion peut lui permettre de se requinquer, espère son directeur sportif Stéphane Goubert. Il resterait alors deux étapes, dont une de montagne, pour repartir de Romandie avec le sourire." 9ème du Tour de Romandie l'an dernier, Romain Bardet avait jusqu'ici pris position dans le Top 10 de toutes les courses par étapes auxquelles il avait participé depuis le début de la saison : 2ème du Tour d'Oman, 9ème de Paris-Nice, 6ème du Tour de Catalogne et du Tour du Trentin.

Fernando Gaviria. Après un début de saison très complet et réussi, vainqueur d'une étape de Tirreno-Adriatico et 6ème de Gand-Wevelgem, le retour à la compétition de Fernando Gaviria (Etixx-Quick Step) sera légèrement différé. Le coureur colombien ne prendra pas le départ du GP de Francfort, des Quatre Jours de Dunkerque et du Tour de Californie où il avait pourtant prévu de s'aligner au mois de mai. Une fracture de l'index de la main droite oblige le double champion du monde de l'omnium au repos pour quelques semaines. "L'important c'est que l'intervention se soit bien déroulée, positive Fernando Gaviria. Je vais pouvoir reprendre l'entraînement bientôt. Mon calendrier sera bouleversé, mais j'en saurai plus dans les prochaines semaines. J'espère revenir à 100 % pour mes objectifs plus lointains dans la saison."

Simon YatesSimon Yates | © ASO/X.BourgoisSimon Yates. Contrôlé positif à la terbutaline, un médicament servant à soigner de l'asthme, sur la 6ème étape de Paris-Nice, Simon Yates (Orica-GreenEdge) n'a pas tardé à recevoir le soutien plein et entier de son équipe. Le groupe sportif australien, loin de nier les faits, confirme que la substance a bien été administrée à son coureur. Mais pour l'expliquer, elle plaide la négligence administrative de son médecin qui aurait omis de transmettre une demande d'autorisation thérapeutique. "Il n'y a eu aucune mauvaise intention de la part de Simon Yates, souligne la formation Orica-GreenEdge dans un communiqué. L'équipe prend l'entière responsabilité de cette erreur et elle apportera son soutien à Simon pendant la procédure." Le jour de son contrôle positif, Simon Yates avait pris la 6ème place au sommet de la Madone d'Utelle avant de terminer Paris-Nice au 7ème rang du classement général.

Gazprom-RusVelo. Tout au long du début de saison, l'équipe Gazprom-RusVelo a prouvé sa valeur et a montré que sa présence sur le Giro n'était pas complètement imméritée. C'est à l'issue du Tour du Trentin et du Tour de Croatie que la sélection a été établie. Fer de lance du groupe sportif russe ces dernières semaines, Sergey Firsanov, vainqueur de la Semaine Internationale Coppi-Bartali et du Tour des Apennins et 4ème du Tour du Trentin, sera attendu par son équipe sur le premier Grand Tour auquel elle participe. Gazprom-RusVelo pourra en outre compter sur l'expérience d'Alexander Kolobnev et d'Alexander Serov, seuls coureurs à avoir déjà participé à un Grand Tour, pour encadrer Artur Ershov, Alexander Foliforov, Artem Ovechkin Alexey Rybalkin, Ivan Savitskiy, et Andrey Solomennikov, tous novices en la matière.

L’effectif de Gazprom-RusVelo pour le Tour d’Italie :

• Artur Ershov (RUS)
• Sergey Firsanov (RUS)
• Alexander Foliforov (RUS)
• Alexander Kolobnev (RUS)
• Artem Ovechkin (RUS)
• Alexey Rybalkin (RUS)
• Ivan Savitskiy (RUS)
• Alexander Serov (RUS)
• Andrey Solomennikov (RUS)