FLASHS

Pros

L'actu du 29 mars

Publié le 29/03/2016 15:15

Wanty renonce à La Panne, Lampaert forfait pour les classiques, commotion cérébrale pour Debusschere, des progrès pour Zardini, Reis s'impose à Mont Pujols.

Le nouveau maillot de l'équipe Wanty-Groupe GobertLe nouveau maillot de l'équipe Wanty-Groupe Gobert | © Wanty-Groupe GobertWanty-Groupe Gobert. Encore sous le choc de la disparition d'Antoine Demoitié, décédé dimanche des suites d'une collision avec une moto sur Gand-Wevelgem, l'équipe Wanty-Groupe Gobert a renoncé à prendre le départ des Trois Jours de La Panne ce midi. Un choix, bien entendu compris et partagé par les organisateurs. "Nous avons décidé que La Panne arrivait trop tôt, explique sobrement le sprinteur de la formation belge Roy Jans. Nous n'avons pas la tête à la course et nous avons besoin de temps pour d'abord réaliser et ensuite digérer la nouvelle." Une minute de silence a été observée tout à l'heure au départ des Trois Jours de La Panne à la mémoire du coureur wallon, mais aussi de Daan Myngheer, disparu hier en début de soirée à la suite du malaise cardiaque dont il a été victime dans le final de la 1ère étape du Critérium International samedi.

Yves Lampaert. Vu à son avantage sur les classiques flandriennes la saison dernière, notamment 7ème de Paris-Roubaix, Yves Lampaert (Etixx-Quick Step) devra manquer la période qu'il affectionne. Absent sur le GP E3 comme sur Gand-Wevelgem en raison d'une blessure au tendon d'Achille ce week-end, le Belge n'a vu aucun signe d'amélioration dans son état. Ce qui l'oblige à renoncer à participer au Ronde et à l'Enfer du Nord. Sa période de classiques étant terminée, Yves Lampaert va désormais observer une période de repos de deux semaines avant de reprendre l'entraînement. L'équipe Etixx-Quick Step perd avec le coureur de 24 ans un pion important dans son dispositif. La formation belge devait déjà faire sans Julien Vermote, opéré du genou depuis une chute sur Milan-San Remo.

Jens DebusschereJens Debusschere | © SirottiJens Debusschere. Vainqueur d'A Travers la Flandre mercredi dernier, Jens Debusschere (Lotto-Soudal) n'est pas certain d'être rétabli à temps pour participer au Tour des Flandres ce dimanche. Tombé à 80 kilomètres de l'arrivée de Gand-Wevelgem dimanche, l'ancien champion de Belgique a été transporté à l'hôpital d'Ypres où une commotion cérébrale lui a été diagnostiquée, de même que des ecchymoses au bas du dos et à la jonction de l'omoplate et de la clavicule. Les quelques jours qui viennent seront décisifs et sa participation au Ronde ne sera déterminée qu'en fonction de l'évolution de son état. L'équipe Lotto-Soudal pourra, quoiqu'il arrive, compter sur Jurgen Roelandts, 3ème de Milan-San Remo et 7ème de Gand-Wevelgem ainsi que sur Tiesj Benoot, 7ème du GP E3 et 5ème du Tour des Flandres l'an dernier.

Edoardo Zardini. La longue convalescence d'Edoardo Zardini (Bardiani-CSF) se poursuit. Les médecins ont constaté de belles améliorations chez le coureur qui déplore sept vertèbres fracturées depuis le GP de Lugano il y a un mois. Des examens menés dans un centre orthopédique spécialisé la semaine dernière ont montré que le processus de consolidation osseuse était en bonne voie. Mais les médecins se donnent encore vingt-cinq jours pour démarrer le programme de rééducation. "Les premiers jours où j'ai été immobilisé à l'hôpital ont été les plus difficiles. Je ne dois pas précipiter ce processus et je dois attendre que les vertèbres soient parfaitement consolidées, note le Vénitien qui doit en outre porter un corset dans le cadre de sa convalescence. Mon objectif n'est pas de me rétablir le plus rapidement, mais complètement."

GP de la ville de Mont Pujols. 3ème de la première manche de Coupe de France disputée il y a deux semaines au GP de la Ville de Chambéry, la Portugaise Daniela Reis (DN 17 Charente-Maritime) a cette fois trouvé la faille au GP de la ville de Mont Pujols. Déjà lauréate l'an dernier, la Lusitanienne a parfaitement su exploiter un circuit difficile marqué par une bosse finale de 2 kilomètres et 500 derniers mètres à 16 %. Détachée avec cinq autres filles dans le final, la championne du Portugal doit attendre la dernière escalade pour distancer la vaillante Léna Gérault (Chambéry Cyclisme Compétition). Logiquement, Daniela Reis s'empare de la tête du classement général de la Coupe de France dont la prochaine manche est prévue le 24 avril aux Petites Reines de Sauternes (Gironde).

Classement :

1. Daniela Reis (POR, DN17-Charente-Maritime) les 95 km en 2h52'55" (32,9 km/h)
2. Léna Gérault (Chambéry Cyclisme Compétition) à 15 sec.
3. Pauline Clouard (Team Leopard Normandie) à 2'22"
4. Marjolaine Bazin (DN17-Charente-Maritime) à 4'00"
5. Marlène Morel-Petitgirard (VC Morteau-Montbenoît) à 4'47"
6. Astrid Chazal (DN17-Charente-Maritime) à 4'50"
7. Soline Lamboley (Bourgogne-Franche-Comté) à 4'52"
8. Juliette Labous (VC Morteau-Montbenoît) à 4'59"
9. Evita Muzic (Bourgogne-Franche-Comté) à 5'04"
10. Sarah Connell (VC Saint-Julien-en-Genevois) à 5'13"

Sport 101 Facebook V4

INSTAGRAM

La Drômoise
INSCRIPTION EN LIGNE
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019
samedi 28 septembre 2019
dimanche 29 septembre 2019
dimanche 13 octobre 2019
samedi 19 octobre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES