FLASHS

Pros

L'actu du 29 octobre

Publié le 29/10/2012 10:59

L'équipe NetApp-Endura dévoile son nouveau maillot, Carlos Verona intègre Omega Pharma, Sean Yates quitte bien le Team Sky, beIN SPORT se rapproche du cyclisme.

Les coureurs de NetApp-Endura dévoilent leur nouveau maillotLes coureurs de NetApp-Endura dévoilent leur nouveau maillot | © Team NetAppNetApp-Endura. Fusion des équipes NetApp et Endura Racing, la nouvelle équipe NetApp-Endura s'articulera autour de vingt coureurs la saison prochaine : douze issus du Team NetApp, sept en provenance d'Endura Racing, un de Sky. En tête de ce nouveau groupe sportif on retrouvera le Tchèque Jan Barta, l'Espagnol Iker Camaño et l'Allemand Paul Voss. Le groupe sera complété par des coureurs de la trempe de Cesare Benedetti, Russell Downing, Bartosz Huzarski, Blaz Jarc et Leopold König. D'ores et déjà on connaît les couleurs du nouveau maillot. La structure germano-britannique a dévoilé ses couleurs à l'occasion d'une réunion sur piste ce week-end à Glasgow. Les NetApp-Endura rouleront essentiellement en noir devant, bleu derrière. Membre de la 2ème division cette saison, l'équipe avait participé au Giro en mai.

NetApp-Endura en 2013 :

• Jan Barta (TCH)
• Cesare Benedetti (ITA)
• Iker Camaño (ESP, Endura Racing)
• Zakkari Dempster (AUS, Endura Racing)
• Russell Downing (GBR, Team Sky)
• Markus Eichler (ALL)
• Bartosz Huzarski (POL)
• Blaz Jarc (SLO)
• Leopold König (TCH)
• Jonathan McEvoy (GBR, Endura Racing)
• Erick Rowsell (GBR, Endura Racing)
• Andreas Schillinger (ALL)
• Daniel Schorn (AUT)
• Michael Schwarzmann (ALL)
• Scott Twaites (GBR, Endura Racing)
• Paul Voss (ALL, Endura Racing)
• Alexander Wetterhall (SUE, Endura Racing)

Carlos Verona. L'équipe Omega Pharma-Quick-Step a engagé celui qui sera certainement l'un des plus jeunes néo-pros du WorldTour en 2013. A 19 ans seulement (il en aura 20 dimanche), l'Espagnol Carlos Verona a signé avec une formation qui mise sur l'avenir. Le coureur formé depuis les rangs Juniors au Burgos BH-Castilla y Leon a confirmé ces deux dernières saisons ses prédispositions pour les grandes courses par étapes. Déjà considéré comme le meilleur grimpeur européen chez les Juniors, il a gagné en expérience et s'est affirmé comme un très bon rouleur. "Nous avons suivi Carlos ces deux dernières années, admet le manager d'Omega Pharma Patrick Lefévère. La saison prochaine représentera une opportunité unique pour lui d'évoluer au haut niveau." A son palmarès, Carlos Verona s'est classé 6ème du Tour des Pays de Savoie et 7ème du Tour de Madrid Espoirs en 2011, 9ème du Tour de la Toscane en 2012.

Surpuissante équipe Sky au DauphinéSurpuissante équipe Sky au Dauphiné | © SirottiSean Yates. Annoncé par voie de presse ce week-end, le départ de Sean Yates a été confirmé officiellement hier après-midi. Quelques jours seulement après les aveux de dopage de l'entraîneur Bobby Julich, contraint de quitter le Team Sky, le renoncement du directeur sportif anglais, lui-même ancien coureur dans les années 80/90, a forcément fait tiquer. Mais à la lecture du communiqué de Dave Brailsford, on ne peut faire aucun lien entre cette annonce et des actes antérieurs de dopage. "Après une longue carrière dans le cyclisme professionnel, Sean nous a dit qu'il voulait s'arrêter pour des raisons purement personnelles." L'équipe Sky souligne en outre qu'elle a fait passer des entretiens individuels à l'ensemble de son groupe. Rien n'a été retenu contre Sean Yates, qui avait fait ses débuts dans le milieu pro il y a trente ans.

beIN SPORT. Visiblement satisfaite d'une première expérience menée au Grand Prix de Fourmies, la chaîne beIN SPORT s'intéresse de plus en plus intensément au cyclisme. Le réseau payant, filiale du groupe qatari Al Jazeera, et dirigé en France par Charles Biétry, multiplie actuellement les propositions auprès des organisateurs français. La chaîne mise notamment sur des courses par étapes du format de l'Etoile de Bessèges ou de la Route du Sud. Elle promet une heure et demie de direct par jour aux organisateurs si ces derniers parviennent à débloquer, à leur charge, un budget estimé autour des 120 000 euros. Jusqu'à présent, beIN SPORT retransmettait principalement des matchs de football, notamment la Champions League, la Ligue 1 et la Ligue 2, et des rencontres de rugby.

INSTAGRAM

Sport 101 Facebook V4

La Drômoise
INSCRIPTION EN LIGNE
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019
samedi 28 septembre 2019
dimanche 29 septembre 2019
dimanche 13 octobre 2019
samedi 19 octobre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES