FLASHS

Pros

L'actu du 30 avril

Publié le 30/04/2016 11:21

3 questions à Pinot, Ag2r avec Péraud et Pozzovivo au Giro, Van Avermaet prolonge chez BMC, petit plateau au Tour des Asturies, le départ du Ronde pourrait déménager.

3 questions à... Thibaut Pinot (FDJ).

Thibaut PinotThibaut Pinot | © Sirotti

Thibaut, dans quel état d'esprit êtes-vous après votre victoire à Sion ?
Je commence petit à petit à réaliser que je viens de remporter mon premier chrono en WorldTour face à beaucoup de favoris. Je suis très content. Je ne me voyais pas gagner, j'étais parti pour faire un Top 5. Ça me motive pour la suite de la saison. J'avais les temps de Steve Morabito. J'ai pris pas mal de temps sur le plat, j'avais plus de 15 secondes d'avance au pied de la bosse. Je suis bien parti. Je ne pensais pas être si bien par rapport à l'étape de la veille. Ça fait trois ans que je bosse le chrono, ça paye. Les progrès sont faits de beaucoup d'entraînement sur le vélo de chrono. Le fait de pouvoir rouler dessus deux à trois fois par semaine est positif. C'est un effort tellement difficile qu'il nécessite d'être travaillé le plus souvent possible.

Cette victoire vient couronner un très bon début de saison...
La confiance est très bonne. Depuis le début de la saison, tout va sur des roulettes. Je suis largement dans les temps de passage, voire mieux que ce que je pensais comme au Tour du Pays Basque où je termine 4ème. Je suis plus régulier que l'an dernier. Le Tour est dans deux mois, les conditions sont différentes. Mais c'est sûr que le Tour de Romandie est un test. C'est comme cela depuis plusieurs années : il sert de référence pour le Tour de France. C'est important d'être bien ici. J'avais pour objectif de monter sur le podium. C'est bien parti. Quintana est à 23 secondes, c'est beaucoup et peu à la fois. Sur une journée, tout peut se passer.

Vous qui avez reconnu l'étape-reine du Tour de Romandie, comment la jugez-vous ?
C'est une étape qui s'annonce très difficile. On annonce du mauvais temps, ce qui n'est pas pour me déplaire. La montée finale est très dure. Nous avons fait la reconnaissance à quatre avec Steve Morabito et Sébastien Reichenbach, les régionaux de l'étape, et mon frère Julien. Le col des Planches sera également difficile après 60 kilomètres. Ça fait un an jour pour jour que j'ai gagné à Champex-Lac. Ça me rappelle de bons souvenirs.

Jean-Christophe Péraud se teste à BessègesJean-Christophe Péraud se teste à Bessèges | © SirottiAg2r La Mondiale. C'est un tandem Jean-Christophe Péraud-Domenico Pozzovivo qui sera chargé d'emmener l'équipe Ag2r La Mondiale sur le Tour d'Italie. Les deux hommes s'élanceront d'Apeldoorn avec le statut de co-leader. L'objectif affiché par le groupe sportif chambérien est de placer un coureur dans le Top 5, deux dans le Top 10 et de remporter une victoire d'étape. Le classement par équipes, toujours objectif à part entière pour la formation de Vincent Lavenu, n'est lui non plus pas négligé. Un premier point sera effectué après les premières difficultés. Jean-Christophe Péraud, novice sur le Giro, et Domenico Pozzovivo pourront s'appuyer sur l'expérience d'Hubert Dupont (9 participations) et de Matteo Montaguti (6 participations). Guillaume Bonnafond, Axel Domont, Patrick Gretsch, Hugo Houle et Blel Kadri complètent l'effectif.

L'effectif d'Ag2r La Mondiale pour le Tour d'Italie :

• Guillaume Bonnafond (FRA)
• Axel Domont (FRA)
• Hubert Dupont (FRA)
• Patrick Gretsch (ALL)
• Hugo Houle (CAN)
• Blel Kadri (FRA)
• Matteo Montaguti (ITA)
• Jean-Christophe Péraud (FRA)
• Domenico Pozzovivo (ITA)

Greg Van Avermaet emmène l'échappéeGreg Van Avermaet emmène l'échappée | © BMC Racing Team/Tim De WaeleGreg Van Avermaet. L'avenir de Greg Van Avermaet dans l'équipe BMC Racing Team était incertain alors que le Belge était en fin de contrat et qu'il était convoité par les plus grosses écuries. Mais le coureur auteur d'un excellent début de saison interrompu par une chute au Tour des Flandres va poursuivre dans la formation américaine dans laquelle il évolue depuis 2011. "J'ai beaucoup progressé ces six dernières années, mais je ressens qu'il reste au fond de moi quelque chose de plus, affirme le Flamand. Mon travail avec l'équipe n'est pas terminé. Je veux encore gagner une grande classique avec le maillot BMC Racing Team sur le dos. Cela restera mon grand objectif au-delà de l'année 2016." La durée de sa prolongation n'a pas été communiquée. En début de saison, Greg Van Avermaet avait remporté le Circuit Het Nieuwsblad et Tirreno-Adriatico.

Tour des Flandres. Deux des plus grandes villes de Flandre pourraient se battre pour accueillir le départ du Ronde l'an prochain. Le contrat qui lie l'organisateur du Tour des Flandres avec la ville de Bruges qui met sa grand-place à disposition pour accueillir le départ depuis 1997 expire à la fin de l'année. Et la ville d'Anvers s'est positionnée pour reprendre le flambeau dès l'an prochain selon le Het Laatste Nieuws. Le quotidien flamand fait état de premières tractations entre Flanders Classic et la ville dirigée par le nationaliste flamand Bart De Wever qui ferait de l'accueil du Tour des Flandres dans sa ville un symbole. Au-delà des manœuvres politiques, tout ceci à un coût estimé à 200 000 euros.

Le peloton espagnolLe peloton espagnol | © SirottiTour des Asturies. Tous contre l'équipe Movistar ! Tel sera le credo au Tour des Asturies à partir d'aujourd'hui et jusqu''à lundi. L'épreuve espagnole n'a su attirer dans ses filets que la formation du WorldTour, l'équipe Caja Rural-Seguros RGA dont les meilleurs éléments sont au Tour de Turquie et le Team Roth en Continentale Pro. Le reste du peloton sera composé d'équipes de troisième division. Dans ces circonstances, Dani Moreno et Carlos Betancur (Movistar Team) auront le champ libre même si Hugh Carthy et Sergio Pardilla (Caja Rural-Seguros RGA) peuvent tirer leur épingle du jeu de ce parcours montagneux. Les écarts devraient surtout être enregistrés aujourd'hui avec l'arrivée à l'Alto del Acebo (10,9 km à 7,2 %). Les deux étapes vallonnées qui suivent pourraient déboucher sur un regroupement idéal pour Juan-José Lobato (Movistar Team).

Le parcours du Tour des Asturies 2016 :

• 1ère étape (samedi 30 avril) : Oviedo-Alto del Acebo (152,5 km)
• 2ème étape (dimanche 1er mai) : Cangas de Narcea-Pola de Luna (188 km)
• 3ème étape (lundi 2 mai) : Bueno-Oviedo (121,5 km)

Le palmarès :

2015 : Igor Anton (ESP, Movistar Team)
2014 : annulé
2013 : Amets Txurruka (ESP, Caja Rural)
2012 : Benat Intxausti (ESP, Movistar Team)
2011 : Javier Moreno (ESP, Caja Rural)
2010 : Constantino Zaballa (ESP, Loulé-Louletano)
2009 : Francisco Mancebo (ESP, Rock Racing)
2008 : Angel Vicioso (ESP, LA Aluminio-MSS)
2007 : Koldo Gil (ESP, Saunier Duval-Prodir)
2006 : Oscar Sevilla (ESP, T-Mobile)

MAURIENNE TOURISME 2

OISANS TOURISME

ABUS FRANCE 2020

INSCRIPTION EN LIGNE