FLASHS

Pros

L'actu du Giro # 21

Publié le 30/05/2010 11:50

Le plus grand moment de Tschopp, le podium entre Nibali et Scarponi, Basso ne veut pas crier victoire, les maillots distinctifs attribués, le road-book de la 21ème étape.

Gilberto Simoni et Johann Tschopp en tête au sommet du GaviaGilberto Simoni et Johann Tschopp en tête au sommet du Gavia | © SirottiJohann Tschopp. Petit grimpeur repéré par Jean-René Bernaudeau dans le courant de la saison 2006, le Suisse romand Johann Tschopp (Bbox Bouygues Telecom) a décroché hier la plus belle victoire de sa carrière en franchissant en tête le Passo di Gavia pour remporter la dernière grande étape du Tour d'Italie. "Quand Simoni a attaqué dans le Gavia, j'avais les jambes pour le suivre, raconte Johann Tschopp sur le site de son équipe. Je sentais que j'étais bien parce que j'aime l'altitude. Puis la descente, c'est mon truc, je fais beaucoup de VTT. Je savais que c'était là que je pouvais faire la différence. Je n'ai pas pris de risque, j'étais serein et sûr de moi. C'est un rêve éveillé, le plus grand moment de ma carrière, une vraie apothéose. Mon rêve était de gagner une grande étape sur un Grand Tour. J'ai prouvé qu'on pouvait le faire en étant clean."

Podium. Si les deux premières marches du podium semblent désormais acquises pour Ivan Basso (Liquigas-Doimo) et David Arroyo (Caisse d'Epargne), la troisième marche reste à se disputer entre Vincenzo Nibali (Liquigas-Doimo) et Michele Scarponi (Androni Giocattoli), séparés d'une seule seconde au classement général. "Je suis à une seconde du podium et ça me rappelle que j'ai déjà perdu Tirreno-Adriatico cette année pour une question de places à l'arrivée", a ironisé Michele Scarponi, battu au dernier jour de la course des deux mers par Stefano Garzelli, parvenu à lui chiper de fatales secondes de bonification. Reste que Vincenzo Nibali semble plus à même de conserver la troisième marche du podium cet après-midi dans un exercice chronométré qui lui a toujours mieux convenu qu'à Michele Scarponi.

Ivan Basso et ses équipiers contrôlent dans le GaviaIvan Basso et ses équipiers contrôlent dans le Gavia | © SirottiIvan Basso. Bien qu'il possède à présent 1'15" d'avance sur David Arroyo (Caisse d'Epargne) et près de trois minutes d'avance sur le duo Nibali-Scarponi, le porteur du Maillot Rose Ivan Basso (Liquigas-Doimo) ne veut pas crier victoire. Il reste 15 kilomètres à parcourir dans ce Tour d'Italie et l'image de la chute de Denis Menchov, l'année dernière à Rome, heureusement sans conséquence, lui reste en mémoire. "Rappelez-vous ce qui est arrivé à Menchov l'année dernière à Rome, quand le Maillot Rose avait glissé tout près de la ligne d'arrivée... Alors voilà, le Giro n'est pas fini et je vais préparer ce dernier contre-la-montre comme si je n'avais que 2 secondes d'avance sur mon dauphin, et non pas 1'15". Je partirai néanmoins confiant car j'ai une excellente condition. Ce Giro n'aura pas été de tout repos mais je termine en forme."

Maillots distinctifs. Si le Maillot Rose ne devrait plus échapper à Ivan Basso (Liquigas-Doimo), en passe de remporter son deuxième Tour d'Italie après celui gagné en 2006, les autres maillots distinctifs ont eux aussi été attribués de manière définitive. Le Maillot Rouge de leader du classement par points reviendra au champion du monde Cadel Evans (BMC Racing Team), le plus régulier aux arrivées d'étapes de ce Giro : 1er à Montalcino, 2ème au Zoncolan, 2ème au Plan de Corones et encore 2ème hier à Ponte di Legno. Après avoir porté le Maillot Vert d'un bout à l'autre de l'épreuve quasiment, l'Australien Matthew Lloyd (Omega Pharma-Lotto) avait perdu l'avantage vendredi dans le Mortirolo. En s'échappant hier dans la dernière grande étape de montagne, il s'est assuré le gain du maillot de meilleur grimpeur. Le Maillot Blanc de meilleur jeune reviendra quant à lui au prometteur Richie Porte (Team Saxo Bank), 6ème du général.

Le road-book :

La 21ème étape du GiroLa 21ème étape du Giro | © RCS21ème étape : Vérone-Vérone (15 km CLM). Le Tour d'Italie va donc prendre fin cet après-midi en Vénétie, où une ultime étape chronométrée se chargera de départager une dernière fois les concurrents. Le véritable enjeu résidera dans le match pour la troisième place sur le podium entre Vincenzo Nibali (Liquigas-Doimo) et Michele Scarponi (Androni Giocattoli). Très court puisque seulement distant de 15 kilomètres, ce contre-la-montre final sera néanmoins marqué par une dernière difficulté puisqu'une côte sera à gravir en milieu de parcours. Les coureurs devront alors affronter une bosse de 4500 mètres de long à 4,6 %. Au sommet, il restera 6,5 kilomètres principalement descendants à effectuer pour rallier la ligne d'arrivée finale de ce Tour d'Italie. Dernier à s'élancer, le Maillot Rose Ivan Basso (Liquigas-Doimo) partira à 17h25.

INSTAGRAM

Sport 101 Facebook V4

La Drômoise
INSCRIPTION EN LIGNE
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019
samedi 28 septembre 2019
dimanche 29 septembre 2019
dimanche 13 octobre 2019
samedi 19 octobre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES