FLASHS

Pros

L'Amstel fait peau neuve

Publié le 13/04/2013 10:19

Comme en septembre lors des Mondiaux, la ligne d'arrivée de l'Amstel sera tracée 1800 mètres après le sommet du Cauberg. De quoi multiplier les scénarios de course.

Les six grands animateurs de l'Amstel Gold RaceLes six grands animateurs de l'Amstel Gold Race | © SirottiAprès un festin de classiques Flandriennes dominées outrageusement par Fabian Cancellara, place aux Ardennaises ! Première étape d'un triptyque qui les emmènera à Liège dimanche prochain après une étape à Huy mercredi, l'Amstel Gold Race est peut-être la moins prestigieuse de ces trois courses d'un jour, la faute à une histoire beaucoup plus récente que ses deux cousines (elle fut créée en 1966 NDLR). Mais cette année, la classique néerlandaise aura une odeur tout à fait particulière. Impossible d'aborder cette 48ème édition sans remonter dans le temps. Non pas à la dernière édition, mais un peu plus de six mois en arrière. Les Championnats du Monde étaient alors organisés dans la province du Limbourg et la course en ligne voyait triompher Philippe Gilbert (BMC Racing Team) qui sauvait sa saison en endossant le maillot arc-en-ciel tant convoité.

Si l'on reparle des Mondiaux, c'est parce que la similitude dépasse simplement le cadre géographique. Demain, la ligne sera tracée à l'endroit exact où elle le fut en septembre dernier, soit 1800 mètres après le sommet du Cauberg. Depuis 2003, les organisateurs néerlandais avaient choisi cette colline de Valkenburg comme juge de paix après avoir longtemps placé l'arrivée dans Maastricht. L'Amstel va rompre cette année avec le scénario de sprint en côte dans lequel elle s'est souvent enfermée ces dernières années. Il faut dire que les démonstrations de puissance de Philippe Gilbert lors de ses deux succès en 2010 et 2011 avaient tendance à laisser peu de suspense tant le Cauberg semble taillé sur mesure pour le champion du monde. Avec une arrivée 1800 mètres après le sommet de la dernière difficulté, les scénarios possibles sont multiples, du puncheur qui poursuit son effort jusqu'à la ligne à l'image de ce qu'a fait Gilbert en septembre, au regroupement pour un sprint en petit comité.

Mais ce changement de configuration pour l'arrivée est loin d'être le seul qu'a réservé l'organisation au peloton. Le parcours tout entier est bouleversé même si les routes resteront globalement les mêmes. Les coureurs devront certes escalader une fois de plus le Cauberg que les autres années (quatre au lieu des trois) et trois côtes supplémentaires, mais le final sera amputé de son autre moment décisif : le Keutenberg. Placée auparavant à une dizaine de kilomètres de l'arrivée, la côte qui présente des pourcentages à 22 % et qui permettait aux hommes forts de se dégager sera située à 30 bornes de la ligne cette année. De quoi diminuer considérablement son influence sur le dénouement de la course. Les coureurs feront en effet une nouvelle boucle après le sommet avant de franchir une nouvelle fois le Cauberg, le Geulhemmerberg et le Bemelerberg.

Au fond, les puncheurs seront toujours à la fête demain, mais la nouvelle formule de cette Amstel augmente les chances des puncheurs-sprinteurs, en atteste la 2ème place d'Edvald Boasson-Hagen (Team Sky) aux Mondiaux. Après sa nouvelle démonstration à la Flèche Brabançonne mercredi, Peter Sagan (Cannondale) est le grand favori au même titre que Philippe Gilbert. Le vainqueur sortant Enrico Gasparatto (Astana), Damiano Cunego (Lampre-Merida), Simon Gerrans (Orica-GreenEdge), Joaquim Rodriguez (Team Katusha), Alejandro Valverde (Movistar Team) et Thomas Voeckler (Team Europcar) ne seront pas à négliger. Les chances bataves reposeront essentiellement sur les épaules de Lars Boom, Bauke Mollema, Tom-Jelte Slagter (Blanco) et Thomas Dekker (Garmin-Sharp) pour succéder à Érik Dekker, dernier vainqueur néerlandais en 2001.

Les 10 derniers vainqueurs :

2012 : Enrico Gasparotto (ITA, Astana)
2011 : Philippe Gilbert (BEL, Omega Pharma-Lotto)
2010 : Philippe Gilbert (BEL, Omega Pharma-Lotto)
2009 : Serguei Ivanov (RUS, Team Katusha)
2008 : Damiano Cunego (ITA, Lampre)
2007 : Stefan Schumacher (ALL, Gerolsteiner)
2006 : Frank Schleck (LUX, Team CSC)
2005 : Danilo Di Luca (ITA, Liquigas-Bianchi)
2004 : Davide Rebellin (ITA, Gerolsteiner)
2003 : Alexandre Vinokourov (KAZ, Telekom)

La liste des engagés :

Astana (KAZ)
 
1. Enrico Gasparotto (ITA)
2. Jakob Fuglsang (DAN)
3. Francesco Gavazzi (ITA)
4. Andriy Grivko (UKR)
5. Maxim Iglinskiy (KAZ)
6. Fredrik Kessiakoff (SUE)
7. Simone Ponzi (ITA)
8. Kevin Seeldrayers (BEL)

Ag2r La Mondiale (FRA)

11. Romain Bardet (FRA)
12. Julien Berard (FRA)
13. Carlos-Alberto Betancur (COL)
14. Steve Chainel (FRA)
15. Mickaël Chérel (FRA)
16. Blel Kadri (FRA)
17. Matteo Montaguti (ITA)
18. Rinaldo Nocentini (ITA)
 
Blanco (PBS)

21. Lars Boom (PBS)
22. Paul Martens (ALL)
23. Bauke Mollema (PBS)
24. Lars-Petter Nordhaug (NOR)
25. Tom Slagter (PBS)
26. Bram Tankink (PBS)
27. David Tanner (AUS)
28. Laurens Ten-Dam (PBS)
 
BMC Racing Team (USA)

31. Marcus Burghardt (ALL)
32. Philippe Gilbert (BEL)
33. Martin Kohler (SUI)
34. Klaas Lodewyck (BEL)
35. Amaël Moinard (FRA)
36. Daniel Oss (ITA)
37. Michael Schär (SUI)
38. Greg Van Avermaet (BEL)
 
Cannondale (ITA)

41. Stefano Agostini (ITA)
42. Damiano Caruso (ITA)
43. Alessandro De Marchi (ITA)
44. Michel Koch (ALL)
45. Moreno Moser (ITA)
46. Maciej Paterski (POL)
47. Daniele Ratto (ITA)
48. Peter Sagan (SVQ)
 
Euskaltel-Euskadi (ESP)

51. Igor Anton (ESP)
52. Mikel Astarloza (ESP)
53. Gorka Izagirre (ESP)
54. Jon Izaguirre (ESP)
55. Mikel Landa (ESP)
56. Miguel Minguez (ESP)
57. Ruben Perez (ESP)
58. Romain Sicard (FRA)

FDJ (FRA)

61. William Bonnet (FRA)
62. Nacer Bouhanni (FRA)
63. Mickael Delage (FRA)
64. Murilo-Antonio Fischer (BRE)
66. Geoffrey Soupe (FRA)
67. Benoît Vaugrenard (FRA)
68. Arthur Vichot (FRA)
 
Team Katusha (RUS)

71. Giampaolo Caruso (ITA)
72. Alexandr Kolobnev (RUS)
73. Alberto Losada (ESP)
74. Daniel Moreno (ESP)
75. Joaquím Rodriguez (ESP)
76. Yury Trofimov (RUS)
77. Angel Vicioso (ESP)
78. Eduard Vorganov (RUS)
 
Lampre-Merida (ITA)

81. Matteo Bono (ITA)
82. Davide Cimolai (ITA)
83. Damiano Cunego (ITA)
84. Manuele Mori (ITA)
85. Daniele Pietropolli (ITA)
86. Simone Stortoni (ITA)
87. Diego Ulissi (ITA)
88. Luca Wackermann (ITA)

 

Lotto-Belisol (BEL)

91. Dirk Bellemakers (PBS)
92. Gaetan Bille (BEL)
93. Brian Bulgac (PBS)
94. Bart De Clercq (BEL)
95. Jurgen Van De Walle (BEL)
96. Tosh Van Der Sande (BEL)
97. Dennis Vanendert (BEL)
98. Jelle Vanendert (BEL)
 
Movistar Team (ESP)

101. Eros Capecchi (ITA)
102. Alex Dowsett (GBR)
103. Imanol Erviti (ESP)
104. Rui-Alberto Faria Da Costa (POR)
105. Angel Madrazo (ESP)
106. José-Joaquin Rojas (ESP)
107. Alejandro Valverde (ESP)
108. Giovanni Visconti (ITA)
 
Omega Pharma-Quick Step (BEL)

112. Michal Kwiatkowski (POL)
113. Gianni Meersman (BEL)
114. Jérôme Pineau (FRA)
115. Pieter Serry (BEL)
116. Niki Terpstra (PBS)
117. Kristof Vandewalle (BEL)
118. Peter Velits (SVQ)

Orica-GreenEdge (AUS)

121. Michael Albasini (SUI)
122. Simon Clarke (AUS)
123. Simon Gerrans (AUS)
124. Daryl Impey (RSA)
125. Sebastian Langeveld (PBS)
126. Christian Meier (CAN)
127. Wesley Sulzberger (AUS)
128. Pieter Weening (PBS)

Team Sky (GBR)

131. Ian Boswell (USA)
132. Mathew Hayman (AUS)
133. Sergio-Luis Henao (COL)
134. Peter Kennaugh (GBR)
135. Vasili Kiryienka (BLR)
136. Salvatore Puccio (ITA)
137. Jonathan Tiernan-Locke (GBR)
138. Rigoberto Uran (COL)
 
Argos-Shimano (PBS)

141. Roy Curvers (PBS)
142. Thomas Damuseau (FRA)
143. Koen de Kort (PBS)
144. Johannes Fröhlinger (ALL)
145. Simon Geschke (ALL)
146. Reinardt Janse-Van Rensburg (RSA)
147. Francois Parisien (CAN)
148. Albert Timmer (PBS)
 
Garmin-Sharp (USA)

151. Thomas Dekker (PBS)
152. Ryder Hesjedal (CAN)
153. Alex Howes (USA)
154. Michel Kreder (PBS)
155. Daniel Martin (IRL)
156. Ramunas Navardauskas (LIT)
157. Johan Vansummeren (BEL)
158. Fabian Wegmann (ALL)
 
RadioShack-Leopard (LUX)

161. Matthew Busche (USA)
162. Laurent Didier (LUX)
163. Tony Gallopin (FRA)
164. Ben Hermans (BEL)
165. Maxime Monfort (BEL)
166. Thomas Rohregger (AUT)
167. Andy Schleck (LUX)
168. Haimar Zubeldia (ESP)


Team Saxo-Tinkoff (DAN)

171. Roman Kreuziger (TCH)
172. Karsten Kroon (PBS)
173. Evgeni Petrov (RUS)
174. Jay McCarthy (AUS)
175. Nicolas Roche (IRL)
176. Chris-Anker Sörensen (DAN)
177. Nicki Sörensen (DAN)
178. Rory Sutherland (AUS)

 

Vacansoleil-DCM (PBS)
 
181. Grega Bole (SLO)
182. Sergey Lagutin (OUZ)
183. Björn Leukemans (BEL)
184. Pim Ligthart (PBS)
185. Bertjan Lindeman (PBS)
186. Marco Marcato (ITA)
187. Rob Ruijgh (PBS)
188. Mirko Selvaggi (ITA)
 
Accent Jobs-Wanty (BEL)

191. Steven Caethoven (BEL)
192. Thomas Degand (BEL)
193. Gregory Habeaux (BEL)
194. Will Routley (CAN)
195. Staf Scheirlinckx (BEL)
196. Stefan van Dijck (PBS)
197. Jérôme Gilbert (BEL)
198. Nicolas Vogondy (FRA)

Crelan-Euphony (BEL)

201. Frédéric Amorison (BEL)
202. Sébastien Delfosse (BEL)
203. Gilles Devillers (BEL)
204. Reinier Honig (PBS)
205. Kurt Hovelynck (BEL)
206. Egidijus Juodvalkis (LIT)
207. Christophe Prémont (BEL)
208. Klaas Sys (BEL)
 
IAM Cycling (SUI)

211. Matthias Brändle (AUT)
212. Stefan Denifl (AUT)
213. Martin Elmiger (SUI)
214. Reto Hollenstein (SUI)
215. Pirmin Lang (SUI)
216. Thomas Lövkvist (SUE)
217. Alexandr Pliuschin (MOL)

Team NetApp-Endura (ALL)

221. Cesare Benedetti (ITA)
222. Iker Camaño (ESP)
223. David De La Cruz (ESP)
224. Russell Downing (GBR)
225. Erick Rowsell (GBR)
226. Daniel Schorn (AUT)
227. Paul Voss (ALL)
228. Alexander Wetterhall (SUE)

Team Europcar (FRA)

231. Yukiya Arashiro (JAP)
232. Tony Hurel (FRA)
233. Vincent Jérôme (FRA)
234. Davide Malacarne (ITA)
235. Kevin Reza (FRA)
236. Björn Thurau (ALL)
237. Angelo Tulik (FRA)
238. Thomas Voeckler (FRA)
 
Topsport Vlaanderen-Baloise (BEL)

241. Sander Armee (BEL)
242. Laurens De Vreese (BEL)
243. Sander Helven (BEL)
244. Pieter Jacobs (BEL)
245. Eliot Lietaer (BEL)
246. Jarl Salomein (BEL)
247. Sven Vandousselaere (BEL)
248. Arthur Van Overberghe (BEL)

 

Groupama picto-dec18

Instagram Vélo101

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019
dimanche 07 avril 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Sportour déc-janv19
Fenioux déc18-janv19