FLASHS

Pros

Le Top 5 d'une année 2014 de rêve

Publié le 31/12/2013 15:20

2014 sera l'année des Français. De là à prendre nos désirs pour la réalité, il n'appartient qu'à eux de nous offrir cette saison telle que nous l'avons imaginée !

Dimanche 2 février 2014 : Francis Mourey combat la malchance

Rien n'arrête Francis Mourey, pas même un saut de chaîneRien n'arrête Francis Mourey, pas même un saut de chaîne | © Vélo 101

Avec une victoire en Coupe du Monde à Namur en décembre dans la foulée d'une 2ème place à Coxyde en novembre, c'était l'année ou jamais pour Francis Mourey. Ce dimanche 2 février à Hoogerheide, le voilà champion du monde de cyclo-cross ! Il conjure enfin le mauvais sort qui s'était régulièrement mis en travers de son chemin aux Mondiaux. Et il ne le conjure pas seulement, il lui donne une leçon. Victime d'une chute dans le premier tour de circuit, handicapé dans sa poursuite par une crevaison lente puis stoppé net, heureusement à proximité du poste matériel, par un bris de chaîne, Francis Mourey refait son retard sur la tête de course, où les Belges Nys, Albert, Pauwels et Vantornout doivent composer avec d'autres couleurs, celles de Stybar, Van Der Haar et Walsleben. Lorsqu'il rentre au son de la cloche, Francis Mourey ne tergiverse pas. Son attaque est franche, jamais ses adversaires ne rattraperont leur bref instant d'hésitation.

Dimanche 2 mars 2014 : les Bleus atomisent les Britanniques aux Mondiaux

Gregory BaugéGregory Baugé | © Vélo 101

Leur confrontation le 30 janvier pour l'inauguration du Centre National du Cyclisme avait donné le ton. Transcendés après l'ouverture de cette nouvelle piste qui leur permet enfin de lutter à armes égales, les pistards français ont le couteau entre les dents lorsqu'ils se rendent à Cali pour les Championnats du Monde. Des Mondiaux que les Bleus vont écraser. Tout commence pour le mieux avec la vitesse par équipes où le trio Baugé-Pervis-D'Almeida atomise les Britanniques en demi-finale et triomphe sur les Allemands pourtant dominateurs tout l'hiver en finale. Gregory Baugé renoue avec sa couronne mondiale en vitesse individuelle et François Pervis, en point d'orgue d'une année exceptionnelle, réalise le triplé en conservant son titre sur le kilomètre avant d'enlever le keirin. Mais la surprise vient des filles : Laurie Berthon repart de Cali avec deux médailles d'or, sur le scratch et sur l'omnium. Une moisson historique !

Dimanche 6 avril 2014 : Sylvain Chavanel remporte son monument

Sur Milan-San Remo, Sylvain Chavanel attaque le Poggio en têteSur Milan-San Remo, Sylvain Chavanel attaque le Poggio en tête | © Sirotti

Avant le départ de Bruges, les trois grands favoris des Flandriennes ont déjà trouvé un motif de satisfaction : Peter Sagan a remporté Milan-San Remo, Fabian Cancellara a dominé le Grand Prix E3 et Tom Boonen a une nouvelle fois enlevé Gand-Wevelgem. Sur le parcours remanié, les trois hommes s'isolent au deuxième passage du Paterberg. Mais le groupe de chasse n'a pas dit son dernier mot. Le trio ne parvient pas à prendre ses distances et au moment de remettre le cap sur Audenarde, la méfiance est de mise. Cette situation profite au duo Sylvain Chavanel-Heinrich Haussler, qui rentre à 7 kilomètres de l'arrivée. Voilà les IAM Cycling en position de force, et pour une fois le jeu d'équipe est favorable à Chavanel. Sa troisième attaque est la bonne, cette fois Boonen n'ira pas le chercher. Sagan et Cancellara laissent faire. L'ancien champion de France succède à Jacky Durand, dernier vainqueur français du Ronde en 1992.

Jeudi 24 juillet 2014 : Thibaut Pinot survole le 101ème Tour de France

Thibaut Pinot au contact des favoris de la VueltaThibaut Pinot au contact des favoris de la Vuelta | © Unipublic/Graham Watson

Il avait abordé l'année dans un fort esprit de revanche, revigoré tout l'hiver par la 7ème place finale acquise en fin de saison sur la Vuelta. Aussi, quand il est venu mourir à la 2ème place du Dauphiné après avoir malmené Chris Froome dans la montée vers Risoul, Thibaut Pinot a envoyé un signal fort. Dans le beau maillot bleu-blanc-rouge conquis sur le circuit du Futuroscope quelques jours plus tôt, le Franc-Comtois talonne le tenant du titre, Chris Froome, installé en tête du classement général dès le Grand Départ britannique. Dans son massif vosgien comme dans les Alpes, il s'attache à rattraper les cinq minutes de retard concédées à l'Anglais après son bris de fourche sur les pavés du Nord. Et quand beaucoup avaient enterré ses ambitions ce jour-là, Thibaut Pinot se remobilise très vite. Vainqueur à la Planche des Belles Filles, il se lance dans une spectaculaire offensive pour s'emparer du maillot jaune à Saint-Lary-Soulan. Avant de démarrer le lendemain dans le Tourmalet pour accentuer son avantage en vue du contre-la-montre et conclure, en jaune à Hautacam, un raid solitaire triomphal. Le 101ème Tour de France tient son vainqueur. Et il est Français !

Samedi 6 septembre 2014 : les Bleus sont magiques

Julie Bresset mène la danseJulie Bresset mène la danse | © 2013 UCI MTB World Championships

Eux nous offrent du rêve à longueur de temps, comment imaginer une saison 2014 plus accomplie encore ? Alors bien sûr Julie Bresset reste indétrônable à Hafjell, où elle empoche son troisième titre mondial consécutif après une saison pleine, cette fois, qui l'aura vu faire jeu égal avec les meilleures en Coupe du Monde pour faire la différence dans le jardin du team BH à Méribel, le jour de la finale. La Coupe du Monde, chez les garçons, a vu émerger pour de bon Maxime Marotte, régulier sur les podiums, quand ses adversaires ont joué de malchance. Malheureusement la chance se retourne contre le pilote français le jour des Mondiaux norvégiens. Il ne fait pas partie du trio tricolore qui signe un triplé remarquable. Julien Absalon retrouve le maillot arc-en-ciel devant Stéphane Tempier et Miguel Martinez. Des performances qui permettent à la FFC d'enregistrer un nouveau record de licenciés. Le cyclisme français est à la fête.

MAILLON

INSCRIPTION EN LIGNE