FLASHS

Pros

L'Haas du moment

Publié le 23/10/2011 13:37

Japan Cup. L'Australien Nathan Haas, tout frais vainqueur de l'Herald Sun Tour, prive les Japonais Taiji Nishitani et Junya Sano d'un succès. Damiano Cunego est 4ème.

Cette fois, la saison est finieCette fois, la saison est finie | © SirottiIl y a une vingtaine d'années, le circuit japonais d'Utsunomiya recevait les Championnats du Monde. Depuis, il a pour tradition de refermer chaque année la saison internationale. Huit jours après le Tour de Lombardie, quelques grandes équipes ont fait le déplacement au pays du soleil levant. La Japan Cup est une institution et ceux qui y ont goûté aiment y revenir, comme le font chaque année deux guest-stars comme Damiano Cunego (Lampre-ISD) et Ivan Basso (Liquigas-Cannondale). Le circuit forestier de 14,1 kilomètres à parcourir dix fois, suivi d'une boucle finale de 10,3 kilomètres (pour un total de 151 kilomètres) est spectaculaire à l'œil et attire toujours des milliers de Japonais. Ici, le cyclisme gagne tout doucement du terrain, incarné par quelques stars du cyclisme pro comme le sont Arashiro, Beppu, Doi, Fukushima ou Miyazawa.

Sous un ciel nuageux et des routes humides gardant les traces d'un samedi pluvieux, les derniers coureurs encore en service avant la trêve d'hiver partent donc à l'assaut des routes escarpées du circuit d'Utsunomiya. Dès le premier des dix tours, huit hommes s'échappent. Les Japonais sont majoritaires au sein de cette échappée, composée d'Akira Kakinuma et Yoshimitsu Tsuji (Utsunomiya Blitzen), Ryohei Komori et Kohei Uchima (D'Angelo & Antenucci-Nippo), Ken Akira Aoyagi (Shimano Racing) et Hayato Yoshida (Japon), plus de l'Australien Steele Von Hof (Genesys Wealth Advisers) et d'un coureur britannique. Les grandes formations professionnelles, non représentées aux avant-postes, vont s'attacher à contrôler l'avance des huit hommes de tête avant de les rejoindre à l'approche du final.

Là, la course s'emballe. Les favoris passent à l'attaque dans les côtes forestières du circuit nippon. Et deux hommes réussissent à s'échapper à la faveur de l'avant-dernière difficulté : le Japonais Yukiya Arashiro (Japon) et l'Italien Manuele Mori (Lampre-ISD). Les deux échappés s'enfuient à 15 kilomètres de l'arrivée et entament le dernier tour de 10,3 kilomètres en tête. Ils possèdent toujours 20 secondes d'avance sur un peloton réduit à une vingtaine d'hommes sous la flamme rouge. Mais le dernier kilomètre est rude. Yukiya Arashiro est le premier à se relever, Manuele Mori est repris à 100 mètres du but. Le sprint est déjà lancé et du petit groupe qui s'est détaché dans le dernier kilomètre sort victorieux l'Australien Nathan Haas (Genesys Wealth Advisers). Le tout frais vainqueur de l'Herald Sun Tour prive les Japonais Taiji Nishitani (Aisan Racing Team) et Junya Sano (D'Angelo & Antenucci-Nippo) d'un succès chez eux. Cunego finit 4ème.

Classement :

1. Nathan Haas (AUS, Genesys Wealth Advisers) les 151 km en 4h08'35"
2. Taiji Nishitani (JAP, Aisan Racing Team) m.t.
3. Junya Sano (JAP, D'Angelo & Antenucci-Nippo) m.t.
4. Damiano Cunego (ITA, Lampre-ISD) m.t.
5. Yusuke Hatanaka (JAP, Shimano Racing Team) m.t.
6. Manuele Mori (ITA, Lampre-ISD) à 2 sec.
7. Damiano Caruso (ITA, Liquigas-Cannondale) m.t.
8. Miyataka Shimizu (JAP, Bridgestone Anchor) à 4 sec.
9. Cristiano Salerno (ITA, Liquigas-Cannondale) à 7 sec.
10. Ivan Basso (ITA, Liquigas-Cannondale) à 9 sec.

BIKE SHOW EVENTS